Tactique

Liverpool n'a guère modifié son noyau cet été, après plusieurs mercatos très actifs. Il n'y a donc pas grand-chose de neuf dans l'équipe de Klopp, qui vient de croiser le fer avec un premier adversaire de choix, Arsenal, sans surprendre tactiquement. Klopp a eu recours à son classique 4-3-3, avec Fabinho dans un rôle central dans l'entrejeu, soutenu par Henderson et Wijnaldum. Emery a tenté de contrer sa tactique en 4-3-1-2, avec un homme en plus dans la deuxième ligne, en principe, mais il a échoué. Klopp a fait reculer Firmino pour distribuer le ballon. Il a ainsi initié des espaces au centre de l'attaque au profit de Mané et Salah, qui ont été dangereux par l'axe tout en laissant des espaces aux arrières latéraux qui montaient. Robertson et Alexander-Arnold en ont parfaitement profité.

Défensivement, Liverpool a été fragile dans ce match, à cause de la vitesse des avants d'Arsenal, qui ont plongé dans le dos des backs ou des défenseurs centraux. Une reconversion rapide peut donc faire mal aux Reds, à condition de juguler leurs talents offensifs.

Star: Roberto Firmino

Beaucoup de Brésiliens sont bons footballeurs mais qu'est-ce qui fait la différence entre ceux qui réussissent et les autres ? La mentalité. Et Firmino ne manque pas de caractère. Son équipe a obtenu une semaine de congé quand il avait 17 ans. Tous ses coéquipiers en ont profité. Firmino, lui, est resté au club, alors qu'il n'avait plus vu sa famille depuis sept mois.

Liverpool n'a guère modifié son noyau cet été, après plusieurs mercatos très actifs. Il n'y a donc pas grand-chose de neuf dans l'équipe de Klopp, qui vient de croiser le fer avec un premier adversaire de choix, Arsenal, sans surprendre tactiquement. Klopp a eu recours à son classique 4-3-3, avec Fabinho dans un rôle central dans l'entrejeu, soutenu par Henderson et Wijnaldum. Emery a tenté de contrer sa tactique en 4-3-1-2, avec un homme en plus dans la deuxième ligne, en principe, mais il a échoué. Klopp a fait reculer Firmino pour distribuer le ballon. Il a ainsi initié des espaces au centre de l'attaque au profit de Mané et Salah, qui ont été dangereux par l'axe tout en laissant des espaces aux arrières latéraux qui montaient. Robertson et Alexander-Arnold en ont parfaitement profité. Défensivement, Liverpool a été fragile dans ce match, à cause de la vitesse des avants d'Arsenal, qui ont plongé dans le dos des backs ou des défenseurs centraux. Une reconversion rapide peut donc faire mal aux Reds, à condition de juguler leurs talents offensifs. Beaucoup de Brésiliens sont bons footballeurs mais qu'est-ce qui fait la différence entre ceux qui réussissent et les autres ? La mentalité. Et Firmino ne manque pas de caractère. Son équipe a obtenu une semaine de congé quand il avait 17 ans. Tous ses coéquipiers en ont profité. Firmino, lui, est resté au club, alors qu'il n'avait plus vu sa famille depuis sept mois.