Tactique

La brillante saison du LOSC en Ligue 1, deuxième, a eu des répercussions sur le noyau de Galtier : cet été Lille a vendu Pépé, Rafael Leao, Thiago Mendes, El Ghazi et Koné pour la bagatelle de 145 millions d'euros dont 80 pour le seul Pépé. Mais les Nordistes ont su également dégainer le chéquier dans l'autre sens pour être compétitifs en Europe avec près de 85 millions d'euros dépensés. Galtier ne se départit pas du 4-2-3-1 qui a fait sa réussite et Maignan, régulièrement repris chez les Bleus par Deschamps, n'a pas de véritable concurrence dans les buts. Dans l'axe de la défense, le vétéran Fonte est toujours aux commandes, associé à Djalo, venu de l'AC Milan. Sur les côtés, le Turc Celik est toujours titulaire à droite tandis que le jeune Croate Bradaric remplace Koné, à gauche. Les Nordistes ont misé sur le routinier André pour remplacer Mendes dans l'entrejeu. Acheté 16 millions, Yazici, au 10, est déjà bien intégré tandis qu'on attend encore de voir Sanches (20 millions) à l'oeuvre. Les redoutables Bamba et Ikoné sont toujours là aux avant-postes, en plus d' Osimhen, auteur de débuts tonitruants.

Star: Victor Osimhen

La saison dernière, la BIP-BIP a fait courir les défenses de L1. À eux trois, Bamba, Ikoné et Pépé ont été impliqués dans 72% des buts lillois. Ce dernier vendu à Arsenal, le LOSC est passé à la BIO par l'entremise d' Osimhen. Ses 20 buts claqués pour Charleroi en 2018/19 ont convaincu les Nordistes d'allonger les 12 millions réclamés par les Zèbres.

La brillante saison du LOSC en Ligue 1, deuxième, a eu des répercussions sur le noyau de Galtier : cet été Lille a vendu Pépé, Rafael Leao, Thiago Mendes, El Ghazi et Koné pour la bagatelle de 145 millions d'euros dont 80 pour le seul Pépé. Mais les Nordistes ont su également dégainer le chéquier dans l'autre sens pour être compétitifs en Europe avec près de 85 millions d'euros dépensés. Galtier ne se départit pas du 4-2-3-1 qui a fait sa réussite et Maignan, régulièrement repris chez les Bleus par Deschamps, n'a pas de véritable concurrence dans les buts. Dans l'axe de la défense, le vétéran Fonte est toujours aux commandes, associé à Djalo, venu de l'AC Milan. Sur les côtés, le Turc Celik est toujours titulaire à droite tandis que le jeune Croate Bradaric remplace Koné, à gauche. Les Nordistes ont misé sur le routinier André pour remplacer Mendes dans l'entrejeu. Acheté 16 millions, Yazici, au 10, est déjà bien intégré tandis qu'on attend encore de voir Sanches (20 millions) à l'oeuvre. Les redoutables Bamba et Ikoné sont toujours là aux avant-postes, en plus d' Osimhen, auteur de débuts tonitruants. La saison dernière, la BIP-BIP a fait courir les défenses de L1. À eux trois, Bamba, Ikoné et Pépé ont été impliqués dans 72% des buts lillois. Ce dernier vendu à Arsenal, le LOSC est passé à la BIO par l'entremise d' Osimhen. Ses 20 buts claqués pour Charleroi en 2018/19 ont convaincu les Nordistes d'allonger les 12 millions réclamés par les Zèbres.