Le Nord vit au rythme du LOSC, discret mais magnifique deuxième de la L1. De plus, sans rouler des mécaniques, ce club réalise un bon parcours dans le Groupe H de la Coupe de l'UEFA. La qualification pour la suite de cette épreuve est acquise avant la visite du FC Séville le 15 décembre prochain. Les belles années sont revenues comme du temps de Vahid Halilhodzic. Mais les feux de la rampe sont braqués sur Philippe Troussier, le nouveau ...

Le Nord vit au rythme du LOSC, discret mais magnifique deuxième de la L1. De plus, sans rouler des mécaniques, ce club réalise un bon parcours dans le Groupe H de la Coupe de l'UEFA. La qualification pour la suite de cette épreuve est acquise avant la visite du FC Séville le 15 décembre prochain. Les belles années sont revenues comme du temps de Vahid Halilhodzic. Mais les feux de la rampe sont braqués sur Philippe Troussier, le nouveau coach de Marseille, vainqueur à Caen, ou sur Luigi Pieroni, auteur de trois buts pour le compte d'Auxerre en Coupe de l'UEFA. Et Claude Puel dans tout cela ? Il n'a pas besoin de cet étourdissement médiatique. L'homme travaille, vit sa passion pour le football comme quand il était joueur à Monaco de 1977 à 1996. Ce pare-chocs défensif s'y est forgé un beau palmarès : 488 matches en L1, Champion de France en 1982 et en 1988, vainqueur de la Coupe de France en 1991, Coach de Monaco de 1999 à 2001, il a décroché le titre en 2000. Claude Puel est à Lille depuis 2002. Comme joueur, il travaillait, récupérait pour les autres. L'équipe passe avant tout. A Monaco, à un moment, la direction tenta d'imposer des joueurs dans sa sélection. Il refusa. Ce fut la séparation. Puel est parti sans rien dire, la tête haute. A Lille, il a exigé et obtenu les pleins pouvoirs. Ce ne fut pas facile au départ après les succès que Coach Vahid forgea dans le Nord. Sans se soucier des propos, il a construit son équipe avec ses idées. Manager général, il veut installer Lille pour longtemps dans le progrès. En été, Puel a été approché par Porto afin de prendre la succession de José Mourinho. Les Portugais lui proposaient un contrat de quatre ans et un salaire huit fois supérieur au sien. Puel a des principes. La discrétion est son credo, son secret, un de ses outils de travail. (P. Bilic) NANTES veut absolument engager Mamadou Diallo, le buteur de l'USM Alger. FERNANDO MORIENTES se rapproche de plus en plus de Monaco où il joua déjà la saison passée. LEPSG s'intéresse à Shabani Nonda de Monaco. JOEL MULLER n'accepte pas les critiques des supporters à propos de son équipe. VAHID HALILHODZIC est interdit de banc de touche jusqu'au 6 février suite à son comportement agressif lors de PSG-Lyon. BUTEURS : 1. Pereira (Ajaccio), Kallon (Monaco), Frei (Rennes), Pagis (Strasbourg) 7 buts ; 5. Adebayor (Monaco), Pauleta (PSG), Ilan (Sochaux) 6. P.Bilic