Au nord, il y a les corons : refrain connu mais on se doit d'ajouter qu'il y a le football aussi pour compléter le paysage de cette région attachante. Si Lens est présent en Coupe de l'UEFA, Lille crée la surprise en tête de la L1. Quelle différence par rapport à la saison passée quand les Lillois tiraient une tête jusque par terre, loin des places en vue du classement général. Les quatorzièmes d'hier se sont transformés en leaders. Bilan : dix points sur douze, six buts marqués, une défense n'ayant qu'un but à son passif...

Au nord, il y a les corons : refrain connu mais on se doit d'ajouter qu'il y a le football aussi pour compléter le paysage de cette région attachante. Si Lens est présent en Coupe de l'UEFA, Lille crée la surprise en tête de la L1. Quelle différence par rapport à la saison passée quand les Lillois tiraient une tête jusque par terre, loin des places en vue du classement général. Les quatorzièmes d'hier se sont transformés en leaders. Bilan : dix points sur douze, six buts marqués, une défense n'ayant qu'un but à son passif, pas de défaite. La nouvelle force de Lille, c'est de ne rien avoir changé par rapport à la saison passée. L'effectif est, en gros, le même. Les troupes du Nord ont réussi, dans un premier temps, à enfin mettre le fantôme de Vahid Halilhodzic dans un placard fermé à double tour. Le Bosniaque avait été à la base des derniers grands exploits lillois mais à force d'en parler, c'était devenu un complexe, un de ces trucs qu'on ressasse et qui paralyse les jambes. Le LOSC n'était-il plus rien sans Coach Vahid ? Non. Claude Puel le prouve. Il avait un système en 3-4-3 la saison passée et ne l'a pas modifié d'un iota. L'objectif du technicien nordiste est d'être solide en défense tout en occupant bien la largeur du terrain. Jean Makoun et Benoît Cheyrou distribuent le jeu, Vladimir Manchev fait son trou à l'attaque. L'international bulgare sera-t-il une des révélations lilloises de la saison ? Il avait inscrit sept buts en 2002-2003 et Claude Puel compte beaucoup sur ce joueur imprévisible. Certains le comparent à TonyVairelles. A lui de confirmer. Leader de l'équipe, le gardien de but Grégory Wimbée avance, de son côté, que le groupe est désormais très solide sur le plan mental. Lille est sur son île, en tête du championnat. (P. Bilic) CAMEL MERIEM a quitté Bordeaux qui l'a prêté pour un an à Marseille qui songe aussi à Steve Marlet de Fulham. TONY VAIRELLES a lié son sort à celui de Rennes pour un an. ALBERT CELADES est arrivé à Bordeaux en droite ligne du Real Madrid où il ne jouait pas. HAKAN YAKIN : opéré sans autorisation du PSG, il n'intégrera pas le noyau et les Parisiens tenteront de casser le contrat. DADOPRSO, l'international croate de Monaco, est blessé au tendon d'Achille mais devrait bientôt être sur pied. Le nom de Giovane Elber du Bayern Munich, a circulé dans la Principauté : à suivre. PSG : le club de la Ville Lumière piste les Hollandais Boudewijn Zenden (Chelsea) et Giovanni Van Bronckhorst (Arsenal) et le Serbe Branko Boskovic de l'Etoile Rouge de Belgrade. BUTEURS : 1. Manchev (Lille), Nonda (Monaco), Laslandes (Nice) 3 buts ; 4. Darcheville (Bordeaux) 2.