Deux candidats s'étaient présentés pour succéder à Eddy Wauters qui avait pris le relais de Roger Vanden Stock. Jean-Marie Philips a été élu par 12 voix, deux abstentions et 4 contre. Le comité directeur de la Ligue a été renouvelé et comportera cinq membres. Roger Lembrecht (Lokeren) et Karel Dirieckx (Lierse) restent en place. ...

Deux candidats s'étaient présentés pour succéder à Eddy Wauters qui avait pris le relais de Roger Vanden Stock. Jean-Marie Philips a été élu par 12 voix, deux abstentions et 4 contre. Le comité directeur de la Ligue a été renouvelé et comportera cinq membres. Roger Lembrecht (Lokeren) et Karel Dirieckx (Lierse) restent en place. Gino Gylain (Mouscron) , Georges Ingelbrecht (aujourd'hui affilié à La Gantoise) et Abbas Bayat (Charleroi) complètent le bureau. Fan Card, le rush. Alors qu'en début de semaine dernière 80.000 cartes de supporters avaient été délivrées, on en dénombrait 130.000 quelques jours plus tard. Le rush devrait se poursuivre cette semaine. A la Ligue Pro, on ne se faisait pas de souci parce que, contrairement aux saisons précédentes où il fallait trois semaines de délai pour obtenir une carte, quelques minutes seulement suffisent maintenant. L'arrêté royal qui spécifie les nouvelles normes (un seul ticket vendu par carte) est toujours à l'examen au Conseil d'Etat et n'est donc forcément pas encore d'application. Les clubs peuvent donc encore délivrer quatre tickets en prévente à un possesseur de la Fan Card. La Ligue a décidé d'autoriser la vente d'un ticket le jour du match, sous la responsabilité du club, sur présentation de la carte d'identité et moyennant un supplément de 100 francs.Contrats télé: ça bouge. La commission télé de la Ligue Pro a rencontré les dirigeants des deux Canal + à la demande des chaînes cryptées. Celles-ci ont jeté les bases de l'organisation d'un pay-per-view comme il en existe déjà dans les pays voisins. Le principe est simple. Moyennant le paiement d'une somme (quelques centaines de francs), le téléspectateur peut choisir de voir une renconttre de son choix en direct. La Ligue a donné son accord sur le principe. Cet accord ne devrait pas empiéter sur les autres formules (direct, résumés, etc.). D'après Karel Dirieckx, il y a de fortes chances que les nouveaux contrats télé (2002-2005?) offrent un apport qui serait proportionnellement dans les normes des pays européens "moyens", ce qui revient à dire plus d'un milliard par an, contre 450 millions pour les contrats qui arrivent à échéance en juin 2002. (G. Lassoie).