LE DOIGT DE GIRARD. Montpellier a pris son premier point en Ligue des Champions sur la pelouse de Schalke (2-2) mais cette belle performance a été ternie par le comportement de l'entraîneur, René Girard, qui a adressé un doigt d'honneur à son homologue néerlandais, Huub Stevens, avec qui il s'était disputé pendant la rencontre. Girard, un entraîneur sanguin, qui aime invectiver les arbitres, risque une sanction de l'UEFA.
...

LE DOIGT DE GIRARD. Montpellier a pris son premier point en Ligue des Champions sur la pelouse de Schalke (2-2) mais cette belle performance a été ternie par le comportement de l'entraîneur, René Girard, qui a adressé un doigt d'honneur à son homologue néerlandais, Huub Stevens, avec qui il s'était disputé pendant la rencontre. Girard, un entraîneur sanguin, qui aime invectiver les arbitres, risque une sanction de l'UEFA. REIMS, CHAMPION DES PROMUS. C'est toujours délicat de tirer un bilan si tôt mais des trois promus, c'est Reims qui s'en sort le mieux. Troyes n'a pas encore remporté une victoire et Bastia, après un début en fanfare, a quelque peu baissé de rythme (10 points). Par contre, Reims étonne. Avec 14 points, les Champenois occupent pour le moment une place européenne. Grâce à un recrutement intelligent (comme Diegode Tours qui a déjà inscrit trois buts), et une faculté à profiter de la moindre erreur adverse, Reims a tout gagné à domicile, hormis le match inaugural contre Marseille. NENE ET LAVEZZI, LES ÉVINCÉS. Depuis l'arrivée de nouvelles stars, il faut faire des choix au PSG. Et les grands perdants de ce début de saison s'appellent Nenê, qui a pourtant porté l'équipe à bout de bras ces deux dernières saisons, et l'Argentin Ezequiel Lavezzi, le deuxième transfert le plus cher de l'été (29 millions d'euros), qui n'arrive pas à trouver sa place dans le onze de base. Appelé à la rescousse contre Porto, il s'est blessé sept minutes après son entrée au jeu. DESCHAMPS NE COMPTE PAS SUR NASRI. Alors que plusieurs médias français avaient annoncé le retour probable de Samir Nasri pour le match contre l'Espagne (vu que les principaux médians créatifs comme Yohann Gourcuff ou Abou Diaby étaient blessés), Didier Deschamps a préféré se passer de celui qui avait quitté l'Euro avec une image de sale gosse. Même réflexion pour Hatem Ben Arfa, pourtant titulaire avec Newcastle. On s'attend donc à un entrejeu qui va davantage jouer la carte physique (avec Yohann Cabaye ou Clément Chantôme) que technique pour contrer les Espagnols. Par ailleurs, DD n'a pas apprécié qu' Arsène Wenger lui reproche d'avoir titularisé Diaby qui revenait de multiples blessures. " Je voudrais rappeler à Arsène pour qui j'ai le plus grand respect, que ce n'est pas lui qui décide de qui doit être sélectionné et avec quel temps de jeu. Il n'y a qu'un seul sélectionneur, c'est moi ", a rétorqué Deschamps. HAT-TRICK POUR KHLIFA. On le disait partant depuis sa fuite " familiale " en Tunisie. Et pourtant, Saber Khlifa a prouvé samedi que sa tête était toujours bien présente à Evian pour le compte duquel il a inscrit un triplé qui vaut trois points à Montpellier (2-3). C'est le nombre de buts que le Turc Mevlut Erding a déjà inscrit contre son ancien club, Sochaux, depuis qu'il a quitté le Doubs, que ce soit sous le maillot du PSG ou de Rennes. Comment ne pas évoquer le cas Zlatan Ibrahimovic ? L'attaquant suédois du PSG a inscrit son 9e but en L1 et réalisé son quatrième doublé. Le tout sur 13 tirs cadrés ! A noter qu'Ibrahimovic reste sur 37 buts en 39 journées de championnat (L1 et Serie A confondues). C'est la sixième défaite d'affilée de Nancy, qui s'englue dans la zone rouge. Les hommes de Jean Fernandez ont coulé à Saint-Etienne, à l'image de leur défenseur Sébastien Puygrenier, à la ramasse depuis le début de saison. STÉPHANE VANDE VELDE" Je n'arrive pas à comprendre pourquoi Marseille s'est intéressé à Joey Barton "Chris Waddle, ancien joueur de l'OM