DESCHAMPS MARQUE SA ZONE. Le nouveau coach de l'équipe de France a surpris beaucoup de monde en dévoilant sa sélection pour le match amical contre l'Uruguay. Il n'a pas repris Hatem Ben Arfa et Yann M'Vila, à cause de leur comportement pendant l'EURO et malgré le fait que les deux joueurs n'aient reçu qu'un blâme de la Fédération (et aucun match de suspension). Pas de trace non plus de Florent Malouda, Alou Diarra et Philippe Mexès. Seuls 12 des 23 Bleus d'Ukraine ont été retenus. Quelques nouveaux noms (re)surgissent dans cette liste comme ceux des défenseurs centraux, Mamadou Sakho (PSG), Raphaël Varane (Real) ou ...

DESCHAMPS MARQUE SA ZONE. Le nouveau coach de l'équipe de France a surpris beaucoup de monde en dévoilant sa sélection pour le match amical contre l'Uruguay. Il n'a pas repris Hatem Ben Arfa et Yann M'Vila, à cause de leur comportement pendant l'EURO et malgré le fait que les deux joueurs n'aient reçu qu'un blâme de la Fédération (et aucun match de suspension). Pas de trace non plus de Florent Malouda, Alou Diarra et Philippe Mexès. Seuls 12 des 23 Bleus d'Ukraine ont été retenus. Quelques nouveaux noms (re)surgissent dans cette liste comme ceux des défenseurs centraux, Mamadou Sakho (PSG), Raphaël Varane (Real) ou Mapou Yanga-Mbiwa (Montpellier). Le Toulousain Etienne Capoue fête lui sa première cap tout comme le Parisien Christophe Jallet. Et on note les retours de Rio Mavuba, le médian du LOSC, qui n'avait plus été retenu depuis le 28 mars 2007, et ceux de Dimitri Payet (Lille), Bafetimbi Gomis et Jimmy Briand (Lyon). Enfin, Frédéric Bulot (Standard) et Steven Joseph-Monrose (Genk) ont été retenus chez les Espoirs, comme Eliaquim Mangala (ex-Standard) et Chris Mavinga (ex-Genk). MONACO CONTINUE À DÈPENSER. Le pensionnaire de Ligue 2 a frappé un gros coup en attirant le jeune attaquant argentin de River Plate, Lucas Ocampos, 18 ans, pour 18 millions d'euros. Ainsi, Monaco a dépensé plus pour Ocampos que le PSG pour Verratti (19 ans) ! Cette arrivée pourrait conduire le jeune Belge Yannick Ferreira Carrasco sur le banc car Ocampos peut évoluer sur le flanc gauche. ENCORE UN GRAND TRANSFERT AU PSG. Alors que le deal était annoncé imminent entre Sao Paulo et Manchester United, le PSG est entré dans la danse à la surprise générale (et alors que le club avait annoncé la fin de son recrutement) et a conclu le transfert du Brésilien, Lucas Moura, pour 45 millions d'euros, faisant donc une surenchère de près de 15 millions par rapport à l'offre anglaise. Du jamais vu ! Le joueur de 19 ans touchera un salaire de 250.000 euros par mois. A noter que Sao Paulo ne touchera que 75 % du deal, le joueur et son agent empochant 25 % de la somme de transfert. Lucas Moura, qui a signé un contrat de quatre ans et demi, ne rejoindra le PSG qu'en janvier, une fois la saison brésilienne finie. Le PSG continue à tirer tous azimuts puisque le club parisien a proposé 51 millions d'euros à Manchester City pour le fantasque Mario Balotelli. MARSEILLE DÉGRAISSE. Alors qu'on annonçait que le mercato de Marseille était en veilleuse, il a débuté avec le départ du médian Alou Diarra pour West Ham. D'autres départs ( César Azpilicueta, Loïc Rémy ou Stéphane M'Bia) pourraient suivre. LA CORSE SE LÂCHE. Pour la première journée de compétition, les deux clubs corses de l'élite ont réussi leur entrée. Les promus de Bastia ont battu Sochaux (2-3) grâce à un coaching gagnant de l'entraîneur : Frédéric Hantz a fait rentrer l'inusable Toifilou Maoulida, auteur de deux buts. Quant à Ajaccio, il a battu Nice (0-1). Question facile : qui a le record du nombre d'abonnés en France ? Marseille ? Non. Lyon ? Non. Le PSG dream-team ? Non. Cette saison, c'est Lille qui coiffe tout le monde au poteau. Grâce à l'effet nouveau stade, le LOSC a passé la barre des 30.000 abonnés contre 14.000 la saison dernière.Lyon a séduit en battant Rennes (0-1), grâce à une jeune équipe et un Gueida Fofana éblouissant. Arrivé à Lyon, il y a un an, le milieu semble avoir digéré le rythme de la L1. L'équipe parisienne de Carlo Ancelotti n'a pas réussi à gagner son premier match à domicile face à Lorient (2-2) alors que tout le monde lui prédit victoire sur victoire ! STÉPHANE VANDE VELDE" Ceci, cela. Des joueurs moyens se prennent pour des cadors. Avec ce qui se passe maintenant, j'aurais préféré ne pas être champion. "Louis Nicollin, président de Montpellier