TROYES ET REIMS REJOIGNENT BASTIA. Deux semaines après Bastia, Reims et Troyes ont arraché leur ticket pour la L1 lors de l'avant-dernière journée de L2 alors que Metz, dont le directeur technique se nomme Dominique D'Onofrio, a été relégué en National. Pour Reims, sur le podium toute la saison alors que le club n'avait que le maintien pour ambition, il s'agit d'une renaissance. Le club champenois a été champion de France à six reprises entre 1949 et 1962, atteignant même la finale de la Coupe des Champions deux fois en 1956 et 1959, sous la houlette de Raymond Kopa et Just Fontaine. Après des années de galère - le club a même dû déposer le bilan en 1991, et repartir en division d'honneur (6e division) -, ce club mythique retrouve la D1, 33 ans après son dernier passage. Cette saison, le Stade de Reims a pu surfer sur un départ canon (quatre victoires d'entrée de jeu), et se reposer sur ses leaders (le gardien togolais, Kossi Agassa, le meilleur buteur du championnat, Kamel Ghilas, international algérien prêté par Hull City, et le joueur emblématique, Cédric Fauré, 33 ans, auteur de 14 buts).

Retour également de l'autre club champenois, Troyes qui, sous la houlette de Jean-Marc Furlan, retrouve l'élite cinq ans après l'avoir quittée. Trois ans après une rétrogradation en National, le coach historique avait repris en L2 un groupe encore traumatisé par cette descente. La feuille de route du club de l'Aube ne comprenait d'ailleurs pas une montée cette saison.

BEN ARFA PEUT RÊVER DE L'EURO. Laurent Blanc a dévoilé une première liste de 14 joueurs, évoluant dans un championnat étranger, dans laquelle a été retenu Hatem Ben Arfa, récompensé pour sa fin de saison en boulet de canon avec Newcastle. Est-ce que cela signifie qu'il sera du voyage en Ukraine ? Pas sûr car le sélectionneur attend avant tout un état d'esprit irréprochable du joueur dont le comportement sera particulièrement étudié lors des premiers jours du stage. Par ailleurs, le sélectionneur a également remis Ancelotti à sa place : " Ce que j'ai trouvé un peu moyen, c'est que Carlo Ancelotti ait parlé de Jallet samedi dernier avant que Sagna ne se fracture le péroné. (...) Quand Ancelotti dit qu'il ne veut pas se mettre à la place du sélectionneur, il s'y met quand même. " Ancelotti avait affirmé que son latéral droit, Christophe Jallet, avait le niveau pour être repris.

EDEN HAZARD, JOUEUR DE L'ANNÉE ? Si on ne sait pas encore si Eden Hazard se succédera à lui-même aux trophées UNFP, il a déjà été consacré joueur de l'année par le quotidien L'Equipe.

SEPT CLUBS POUR NE PAS DESCENDRE. A une journée de la fin, deux descendants doivent encore être désignés. Et ils sont sept clubs à vouloir éviter ces places. Dijon (36 points) et Ajaccio (38 points) sont les moins bien lotis. Mais Caen (38), Brest (38), Sochaux, Lorient et Nice (39) ne sont pas encore sauvés.

8

C'est en millions le prix demandé par Lille aux clubs désireux de s'attacher les services de Mathieu Debuchy. Une somme qui pourrait augmenter en cas de bel Euro du latéral droit, qui a convaincu tout le monde.

TOP

Il ne manque qu'un point à Montpellier pour devenir le champion le plus surprenant depuis Lens en 1996 et Auxerre en 1998. Un seul but, de Karim Aït Fana a mis fin à la remontée fantastique de Lille, qui finira à la troisième place.

FLOP

Après 32 ans de présence au sein de l'élite, Auxerre est relégué en L2. Les Bourguignons se sont inclinés 3-0 au stade Vélodrome. C'est la faillite de la politique du président Gérard Bourgoin.

STÉPHANE VANDE VELDE

" Un vestiaire est un Etat dans l'Etat. Le président n'a rien à dire la plupart du temps. Dans quelle activité un cadre sup, comme l'entraîneur, ne respecte pas son président ? Aucune ! "

Waldemar Kita, président contesté du FC Nantes (L2)

TROYES ET REIMS REJOIGNENT BASTIA. Deux semaines après Bastia, Reims et Troyes ont arraché leur ticket pour la L1 lors de l'avant-dernière journée de L2 alors que Metz, dont le directeur technique se nomme Dominique D'Onofrio, a été relégué en National. Pour Reims, sur le podium toute la saison alors que le club n'avait que le maintien pour ambition, il s'agit d'une renaissance. Le club champenois a été champion de France à six reprises entre 1949 et 1962, atteignant même la finale de la Coupe des Champions deux fois en 1956 et 1959, sous la houlette de Raymond Kopa et Just Fontaine. Après des années de galère - le club a même dû déposer le bilan en 1991, et repartir en division d'honneur (6e division) -, ce club mythique retrouve la D1, 33 ans après son dernier passage. Cette saison, le Stade de Reims a pu surfer sur un départ canon (quatre victoires d'entrée de jeu), et se reposer sur ses leaders (le gardien togolais, Kossi Agassa, le meilleur buteur du championnat, Kamel Ghilas, international algérien prêté par Hull City, et le joueur emblématique, Cédric Fauré, 33 ans, auteur de 14 buts). Retour également de l'autre club champenois, Troyes qui, sous la houlette de Jean-Marc Furlan, retrouve l'élite cinq ans après l'avoir quittée. Trois ans après une rétrogradation en National, le coach historique avait repris en L2 un groupe encore traumatisé par cette descente. La feuille de route du club de l'Aube ne comprenait d'ailleurs pas une montée cette saison. BEN ARFA PEUT RÊVER DE L'EURO. Laurent Blanc a dévoilé une première liste de 14 joueurs, évoluant dans un championnat étranger, dans laquelle a été retenu Hatem Ben Arfa, récompensé pour sa fin de saison en boulet de canon avec Newcastle. Est-ce que cela signifie qu'il sera du voyage en Ukraine ? Pas sûr car le sélectionneur attend avant tout un état d'esprit irréprochable du joueur dont le comportement sera particulièrement étudié lors des premiers jours du stage. Par ailleurs, le sélectionneur a également remis Ancelotti à sa place : " Ce que j'ai trouvé un peu moyen, c'est que Carlo Ancelotti ait parlé de Jallet samedi dernier avant que Sagna ne se fracture le péroné. (...) Quand Ancelotti dit qu'il ne veut pas se mettre à la place du sélectionneur, il s'y met quand même. " Ancelotti avait affirmé que son latéral droit, Christophe Jallet, avait le niveau pour être repris. EDEN HAZARD, JOUEUR DE L'ANNÉE ? Si on ne sait pas encore si Eden Hazard se succédera à lui-même aux trophées UNFP, il a déjà été consacré joueur de l'année par le quotidien L'Equipe. SEPT CLUBS POUR NE PAS DESCENDRE. A une journée de la fin, deux descendants doivent encore être désignés. Et ils sont sept clubs à vouloir éviter ces places. Dijon (36 points) et Ajaccio (38 points) sont les moins bien lotis. Mais Caen (38), Brest (38), Sochaux, Lorient et Nice (39) ne sont pas encore sauvés. C'est en millions le prix demandé par Lille aux clubs désireux de s'attacher les services de Mathieu Debuchy. Une somme qui pourrait augmenter en cas de bel Euro du latéral droit, qui a convaincu tout le monde. Il ne manque qu'un point à Montpellier pour devenir le champion le plus surprenant depuis Lens en 1996 et Auxerre en 1998. Un seul but, de Karim Aït Fana a mis fin à la remontée fantastique de Lille, qui finira à la troisième place. Après 32 ans de présence au sein de l'élite, Auxerre est relégué en L2. Les Bourguignons se sont inclinés 3-0 au stade Vélodrome. C'est la faillite de la politique du président Gérard Bourgoin. STÉPHANE VANDE VELDE" Un vestiaire est un Etat dans l'Etat. Le président n'a rien à dire la plupart du temps. Dans quelle activité un cadre sup, comme l'entraîneur, ne respecte pas son président ? Aucune ! "Waldemar Kita, président contesté du FC Nantes (L2)