TAPIE JUGE BECKHAM. Bernard Tapie a livré son analyse sur la possible arrivée de l'attaquant anglais au PSG : " Quand tu as David Beckham dans ton équipe, le monde du football, même les arbitres, ne te regarde plus de la même façon. Quand j'ai engagé Franz Beckenbauer en 1990, on pensait que c'était uniquement pour ses qualités d'entraîneur. Mais c'était aussi pour le prestige. Dès son premier match de Coupe d'Europe, quand il est allé saluer l'arbitre, celui-ci lui a demandé de signer le ballon de la rencontre. L'objectif était atteint : en deux minutes, la notoriété de l'entraîneur était mise au service de mon club. "
...

TAPIE JUGE BECKHAM. Bernard Tapie a livré son analyse sur la possible arrivée de l'attaquant anglais au PSG : " Quand tu as David Beckham dans ton équipe, le monde du football, même les arbitres, ne te regarde plus de la même façon. Quand j'ai engagé Franz Beckenbauer en 1990, on pensait que c'était uniquement pour ses qualités d'entraîneur. Mais c'était aussi pour le prestige. Dès son premier match de Coupe d'Europe, quand il est allé saluer l'arbitre, celui-ci lui a demandé de signer le ballon de la rencontre. L'objectif était atteint : en deux minutes, la notoriété de l'entraîneur était mise au service de mon club. " LEONARDO TOUCHE PLUS QUE SES JOUEURS. Le Parisien a dressé le tableau des salaires des joueurs du PSG et de Marseille. Du côté du PSG, surprise : c'est le directeur sportif, Leonardo, qui remporte la palme avec 400.000 euros bruts par mois. Du côté des joueurs, Javier Pastore mène la danse (350.000), devant Nênê(335.000), Diego Lugano (330.000), Mamadou Sakho et Mohamed Sissoko (320.000). A Marseille, le joueur le mieux payé s'appelle Lucho (360.000) qui devance André-Pierre Gignac et Alou Diarra (300.000), soit trois joueurs en méforme. Mathieu Valbuena (250.000) et Stéphane Mbia (240.000) complètent ce top 5. CLASH ENTRE GIGNAC ET DESCHAMPS. André-Pierre Gignac ne faisait pas partie du groupe marseillais ce week-end, écarté par Didier Deschamps avec lequel il a eu une altercation après un entraînement. Il a été mis au service de la réserve. La semaine a d'ailleurs été très tendue à Marseille avec la défaite en Ligue des Champions (alors qu'il ne manquait qu'un point aux Olympiens pour se qualifier). Deschamps, de plus en plus isolé, a fait face et a savouré sa revanche lors du clasico (3-0 face au PSG). LAQUAIT MALCHANCEUX. Alors qu'il réalisait le match parfait (trois arrêts décisifs), l'ancien gardien de Charleroi, Bertrand Laquait, s'est fracturé le tibia dans un contact. Cette blessure a d'ailleurs précipité la défaite d'Evian (3-2) alors qu'ils menaient 1-2. CÉDRIC FÉRET, MOTEUR DE RENNES. Rennes occupe une belle quatrième place en championnat et doit sa belle passe actuelle à son meneur de jeu, auteur d'un but magnifique face à Evian (3-2) samedi. Après un début de championnat difficile, CédricFéret a retrouvé son niveau. " Il ne lui manque que la régularité pour se hisser au niveau des meilleurs joueurs du championnat ", a lancé son entraîneur, Frédéric Antonetti. LA BRETAGNE, FIEF IMPRENABLE. La Bretagne compte trois représentants en L1 et après 15 journées de championnat, Rennes, Lorient et Brest sont toujours invaincus à domicile. Aucun club de L1 n'a donc réussi à gagner en Bretagne... mis à part les Bretons ! Si cette donnée ne surprend pas puisque Rennes occupe la 4e place, elle étonne quand on regarde les classements de Lorient (7e) et de Brest (15e). Et vous rajoutez Guingamp, 3e de L2 et vous comprenez que la hype bretonne a de beaux jours devant elle. Ajaccio file tout droit vers la Ligue 2 après avoir signé son dixième match sans victoire.Montpellier occupe la tête, grâce à un très grand Younes Belhanda et à un triplé d'Olivier Giroud, son deuxième de la saison. Ce qui en fait, plus que jamais, le meilleur buteur de L1. Le PSG, solide premier il y a deux journées, a perdu son fauteuil de leader, une partie de ses certitudes et peut-être bientôt son entraîneur, Antoine Kombouaré, après la défaite contre Nancy (0-1) et surtout la claque lors du clasico à Marseille (3-0). STÉPHANE VANDE VELDE" Si tout le monde s'emmerde au stade ou si l'équipe perd à domicile contre Nancy, ça me paraît normal de songer à remplacer Kombouaré " Bernard Tapie