LOUIS NICOLLIN SE DISTINGUE. Une fois n'est pas coutume, le président de Montpellier s'est distingué en qualifiant les dirigeants de Saint-Etienne " d'un ramassis de bons à rien ". Ces derniers ont posé une réclamation sur la licence de Vitorino Hilton. " Porter réclamation alors qu' Hilton est en France depuis dix ans, c'est nous prendre pour des cons. On leur en réservera une un jour parce que dans la vie on se retrouve toujours. Ce sont des enfoirés. Avec Caiazzo, ça ne se serait pas passé comme ça. Mais avec ce Romeyer qui ne ressemble à rien, c'est infâme. " Saint-Etienne a décidé de ne pas en rester là et a porté plainte pour in...

LOUIS NICOLLIN SE DISTINGUE. Une fois n'est pas coutume, le président de Montpellier s'est distingué en qualifiant les dirigeants de Saint-Etienne " d'un ramassis de bons à rien ". Ces derniers ont posé une réclamation sur la licence de Vitorino Hilton. " Porter réclamation alors qu' Hilton est en France depuis dix ans, c'est nous prendre pour des cons. On leur en réservera une un jour parce que dans la vie on se retrouve toujours. Ce sont des enfoirés. Avec Caiazzo, ça ne se serait pas passé comme ça. Mais avec ce Romeyer qui ne ressemble à rien, c'est infâme. " Saint-Etienne a décidé de ne pas en rester là et a porté plainte pour injures publiques. Dans cette affaire, Saint-Etienne estime avoir bien agi, ayant prévenu Montpellier une heure avant la rencontre de l'absence de licence du joueur. Or, le club provençal avait deux jours pour se mettre en règle et aurait pu aligner son défenseur. ANCELOTTI REFUSE PARIS. Le PSG a disputé son match le plus ennuyeux contre Bordeaux. Bien mal lui en a pris car tout l'état-major qatari s'était déplacé. Depuis lors, Antoine Kombouarédont le bilan est très bon puisqu'il a placé sur la plus haute marche du podium une équipe refaçonnée cet été, en produisant souvent du beau football, est de nouveau sur la sellette. Le directeur sportif Leonardo a rencontré Carlo Ancelotti qu'il voulait déjà faire venir en été mais l'entraîneur italien a refusé, voulant rester à Londres. Les noms de Guus Hiddink et de Rafael Benitez circulent également. RIBÉRY ENCENSE BLANC. Dans une interview à L'Equipe, Franck Ribéry est revenu sur son année difficile et a remercié le sélectionneur Laurent Blanc : " Avec Evra, on était quasiment interdits d'équipe de France. Ce que le coach a fait à ce moment-là, alors qu'il y avait des pressions, c'est grand : j'ai envie de le lui rendre sur le terrain et en dehors. " POLÉMIQUE À BORDEAUX. Christophe Dugarry s'est réconcilié avec le président de Bordeaux, Jean-Louis Triaud après avoir dézingué son ancien club dans la presse. " Quelle est la stratégie du club ? Pourquoi on nous dit qu'il n'y a pas d'argent pour recruter et, quatre mois après, on nous promet d'injecter 10 millions d'euros au mercato d'hiver ? Et, ce qui est pour moi une énigme absolue : pourquoi Bordeaux n'a- t-il pas de directeur sportif ? ", avait-il dit dans Sud-Ouest. Le président avait peu apprécié mais le différend a été réglé au cours d'un déjeuner. LE CAS LUYINDULA TOUJOURS PAS RÉGLÉ. Mis à l'écart par son club, l'attaquant français du PSG a reçu du soutien de la part de la Ligue professionnelle qui a exigé son retour dans le groupe pro. Mais le club n'a pas obtempéré, le laissant s'entraîner seul. LA FRANCE GAGNE. Les Bleus ont remporté leur premier match amical (1-0) face aux Etats-Unis. Loïc Rémy s'inscrit de plus en plus comme deuxième attaquant derrière Karim Benzema. Parmi les trois nominés pour le titre de joueur d'octobre, un inconnu pointait le bout du nez : Benjamin Corgnet, milieu explosif de 24 ans de Dijon, qui évoluait encore en Amateurs il y a trois ans et qui n'a jamais connu de centre de formation (une rareté en France !). Certains n'hésitent pas à évoquer les trajectoires de Mathieu Valbuena et de Franck Ribéry en parlant de lui. Le débauchage (et le refus) de Carlo Ancelotti a fait de Leonardo la nouvelle cible du foot français. Plusieurs anciens joueurs comme Christian Karembeu ou Luc Sonor ont pris la défense d'Antoine Kombouaré. L'image de Leonardo en a pris un coup. STÉPHANE VANDE VELDE" Leonardo n'est qu'un pantin, une marionnette. "Jean-Michel Larqué