MALBRANQUE A BIEN RÉSILIÉ SON CONTRAT. Le Stéphanois (31 ans) qui avait décidé de stopper sa carrière pour raisons personnelles a bien résilié son contrat avec l'ASSE. Steed Malbranque aura joué 18 minutes pour son nouveau club. Cependant, après avoir réglé ses problèmes personnels, il n'est pas exclu qu'il rejoue. Si Saint-Etienne n'en veut plus, ce qui n'est pas le cas de Valenciennes et des Glasgow Rangers.
...

MALBRANQUE A BIEN RÉSILIÉ SON CONTRAT. Le Stéphanois (31 ans) qui avait décidé de stopper sa carrière pour raisons personnelles a bien résilié son contrat avec l'ASSE. Steed Malbranque aura joué 18 minutes pour son nouveau club. Cependant, après avoir réglé ses problèmes personnels, il n'est pas exclu qu'il rejoue. Si Saint-Etienne n'en veut plus, ce qui n'est pas le cas de Valenciennes et des Glasgow Rangers. BLANC N'A PAS CONVAINCU. L'état de grâce n'est pas encore totalement terminé mais l'équipe de France n'arrive pas non plus à convaincre. En tête de leur groupe, les Bleus ne comptent qu'un point d'avance sur la Bosnie après le triste match nul en Roumanie (0-0). Si le terrain n'a pas aidé les Français, ils ont montré un manque de liant et de cohérence (entre les joueurs de couloirs et l'attaquant, entre la défense et l'attaque). En l'absence d'un élément créatif, les Bleus ont pu compter sur le caractère de joueurs comme le gardien Hugo Lloris ou le jeune médian défensif Yann M'Vila. AJACCIO, CLAP PREMIÈRE. Après un début de saison raté (élimination en Coupe de la Ligue face au Mans et 2 points sur 12), le promu corse a remporté sa première victoire face à Valenciennes. Les Nordistes de Daniel Sanchez tombent, quant à eux, en pleine crise avec un point en cinq rencontres. Le départ de l'entraîneur Philippe Montanier à la Real Sociedad a laissé des traces. MARSEILLE EN CRISE. Trois points sur quinze. C'est tout. Alors que l'OM semblait avoir fait un recrutement intelligent (sans être renversant), la sauce ne prend pas en ce début de saison. Les lignes sont trop loin les unes des autres et Didier Deschamps a avoué son impuissance. Fébriles défensivement à l'image de Rod Fanni dont la présence dans l'axe ne convainc pas, les Phocéens manquent également de poids devant. Absent depuis l'entame du championnat mais entré au jeu contre Rennes (alors que l'OM a tout fait pour le vendre le 31 août), André-Pierre Gignac a pesé sur la défense et a montré qu'il était peut-être l'attaquant qui faisait défaut à Deschamps. LA SAUCE PREND AU PSG. Vainqueur contre Brest (1-0) grâce à un but du tant attendu Javier Pastore, le PSG monte en puissance. Titularisé pour la première fois, l'Argentin a offert aux Parisiens sa troisième victoire de rang, un tryptique que le PSG n'avait plus réussi depuis août 2009. La défense est parvenue à garder le zéro derrière pour la première fois depuis 11 matches. BORDEAUX DANS SES PETITS SOULIERS.Francis Gillot avait exhorté ses joueurs " d'enlever leurs ballerines " après la défaite contre Saint-Etienne en Coupe de la Ligue. Visiblement, le message du coach n'est pas passé : les Girondins n'ont pas réussi à marquer contre les promus d'Evian (0-0) et ont livré une bien pâle prestation. DES FLEURS POUR HAZARD. Voilà les termes élogieux utilisés par le rédacteur en chef de France Football sur Eden Hazard : " Mais comment ne pas évoquer le Hazard qui a dans la tête et les pieds le génie de la passe juste et du ballon velouté, la volonté de se mettre à la disposition des autres ? Et le Hazard qui sait si bien se situer dans l'espace et créer la complémentarité de gestes et de position par rapport à ses partenaires ? Comment ne pas souligner, enfin, sa maturité collective, de même que son art des ruptures de rythme ? Buteur, créateur, organisateur : il sait tout faire. " Allô, Georges ? Eden Hazard fut étincelant sur la pelouse de Saint-Etienne en inscrivant le premier doublé de sa carrière en Ligue 1. Après un début de championnat poussif (1 sur 6), le LOSC qui n'a jamais perdu son jeu revient en force dans le haut du classement. Jean Fernandez était un des entraîneurs les plus courtisés à l'entre-saison et il avait surpris son monde en signant à Nancy. Aujourd'hui, après le bilan de 2 points sur 15, il doit se demander dans quelle galère il est venu se fourrer. C'est le nombre de points pris après cinq journées par les deux promus, Evian Thonon-Gaillard (11e) et Dijon (13e). Avec une unité de moins, Ajaccio occupe la 15e place. Un départ satisfaisant pour les trois promus qui ne font, pour le moment, pas partie des descendants. STÉPHANE VANDE VELDE" Pastore a été recruté pour 42 millions d'euros ? Il ne vaut pas ce prix. A peine 10-12 millions. " Vahid Halilhodzic, ancien entraîneur du PSG