SESSEGNON VA AU CLASH. Attendu dimanche dernier au Camp des Loges, où tout le groupe du PSG s'était réuni avant de s'envoler pour le stage au Maroc, le Béninois brillait par son absence. Le torchon brûle depuis plusieurs semaines entre StéphaneSessegnon et Antoine Kombouaré. Le milieu de terrain a même affirmé lors d'un entretien avoir été insulté par le coach parisien (" enculé ", " joueur de merde ") et a fait part à ses dirigeants de son désir de quitter le club durant la trêve hivernale. Son contrat court jusqu'en juin 2013 et plusieurs clubs anglais, dont Aston Villa et Newcastle, seraient intéressés par ce joueur à la technique impressionnante mais au caractère difficile. Le Béninois n'en est pas à ses premières frasqu...

SESSEGNON VA AU CLASH. Attendu dimanche dernier au Camp des Loges, où tout le groupe du PSG s'était réuni avant de s'envoler pour le stage au Maroc, le Béninois brillait par son absence. Le torchon brûle depuis plusieurs semaines entre StéphaneSessegnon et Antoine Kombouaré. Le milieu de terrain a même affirmé lors d'un entretien avoir été insulté par le coach parisien (" enculé ", " joueur de merde ") et a fait part à ses dirigeants de son désir de quitter le club durant la trêve hivernale. Son contrat court jusqu'en juin 2013 et plusieurs clubs anglais, dont Aston Villa et Newcastle, seraient intéressés par ce joueur à la technique impressionnante mais au caractère difficile. Le Béninois n'en est pas à ses premières frasques depuis qu'il a signé à Paris en juillet 2008. SPAHIC PREND CHER. Auteur d'un vilain coup de coude sur le Brestois, NolanRoux, le défenseur montpelliérain a écopé de 5 matches de suspension par la Commission de discipline de la LFP (qui a pu se saisir du dossier puisque l'arbitre de la rencontre n'avait pas vu le geste et n'avait donc sorti aucun carton). L'attitude arrogante du Bosniaque a joué également dans la lourdeur de la sanction. Une semaine après le coup de coude, EmirSpahic avait envoyé deux petites claques à un arbitre-assistant, s'était maladroitement défendu par rapport à son coup de coude ("Parce qu'être agressif, sur le terrain ça fait aussi partie de mon job") et adopté la politique de la chaise vide lors de l'entretien programmé avec la Commission de discipline. Son président, le volubile Louis Nicollin n'a pas tardé à s'insurger de cette sanction jouant le rôle du pauvre président de province : " C'est là que l'on mesure à quel point l'impact médiatique peut avoir de l'influence sur certaines décisions. C'est lamentable, mais c'est notre société actuelle... " MERCATO Le jeune et talentueux duo du Stade Rennais, Sylvain Marveaux- YannM'Villa, est annoncé du côté de Liverpool. Le premier était d'ailleurs dans les tribunes d'Anfield Roald pour assister à la rencontre de championnat face à Wolverhampton et est annoncé partant cet hiver vu que son contrat avec le club breton prend fin en juin. Quant à la venue de M'Villa, néo-international français, la direction des Reds semble prête à cracher les biffetons puisqu'on a annoncé une offre à 18 millions d'euros. Du côté de Lyon, la direction aimerait se débarrasser de Jean II Makoun. Aston Villa se serait montré intéressé mais l'OL réclamerait 10 millions pour son milieu de terrain. Pour rappel, l'international camerounais était arrivé de Lille en juillet 2008 contre 14 millions d'euros ; un montant que Makoun n'a jamais justifié. A Bordeaux, c'est MoussaMaâzou qui a reçu son bon de sortie. Prêté avec option d'achat par le CSKA Moscou, l'ex-attaquant de Lokeren ne rentre plus dans les plans de Jean Tigana, coach des Girondins. On le cite du côté de l'AS Monaco où il avait déjà séjourné entre janvier 2010 et août 2010. C'est l'assistance moyenne de l'Olympique Marseille depuis le début de saison au Vélodrome. Derrière, on retrouve Lyon (35 132) et Lens (31.068). Sans surprise, c'est Monaco qui ferme la marche avec un peu plus de 6.000 spectateurs. Le gaucher brésilien de Paris, Nenê est l'élément le plus brillant de la première moitié du championnat. Ses 13 buts et deux passes décisives sont pour beaucoup dans la place de dauphin qu'occupe à mi-parcours le PSG. Figure marquante du Racing Club de Lens, Jean-Guy Wallemme a payé le mauvais classement du club et l'ambiance détestable qui s'était installée entre les joueurs et les supporters. Il a été remplacé par l'ex-coach du Standard, Laszlo Bölöni qui a signé jusqu'en 2013. THOMAS BRICMONT" On se félicite tous les jours de ne pas avoir signé Luis Fabiano. Quand on voit ses stats actuelles, on est passé près de la catastrophe. "Jean-Claude Dassier, président de Marseille.