Liga nous voilà

Au terme de la dernière journée de championnat, Levante, Murcie et Saragosse sont descendus en D2. Ils seront remplacés, la saison prochaine, par Numancia, Malaga et Gijon. Numancia avait déjà assuré sa promotion près d'un mois avant la fin de la compétition. On ne s'y attendait pas vraiment. Ce club de la petite ville de Soria avait déjà évolué parmi l'élite, mais à chaque fois très brièvement : deux saisons entre 1999 et 2001 (avec des 17e et 20e places) et un simple aller-retour en 2004-2005 (19e place). En outre, le club n'avait acquis que deux nouveaux joueurs : le gardien Jacobo de Valladolid et l'attaquant JuanQuero d'Alcorcon. On a donc misé sur la continuité. Par contre, l'entraîneur était nouveau : GonzaloArconada (le frère de l'ancien gardien international LuisArconada) avait, la saison précédente, qualifié Burgos pour le tour final en D3. Auparavant, il avait longtemps travaillé à la Real Socied...

Au terme de la dernière journée de championnat, Levante, Murcie et Saragosse sont descendus en D2. Ils seront remplacés, la saison prochaine, par Numancia, Malaga et Gijon. Numancia avait déjà assuré sa promotion près d'un mois avant la fin de la compétition. On ne s'y attendait pas vraiment. Ce club de la petite ville de Soria avait déjà évolué parmi l'élite, mais à chaque fois très brièvement : deux saisons entre 1999 et 2001 (avec des 17e et 20e places) et un simple aller-retour en 2004-2005 (19e place). En outre, le club n'avait acquis que deux nouveaux joueurs : le gardien Jacobo de Valladolid et l'attaquant JuanQuero d'Alcorcon. On a donc misé sur la continuité. Par contre, l'entraîneur était nouveau : GonzaloArconada (le frère de l'ancien gardien international LuisArconada) avait, la saison précédente, qualifié Burgos pour le tour final en D3. Auparavant, il avait longtemps travaillé à la Real Sociedad, comme son frère, mais ne s'y était occupé de l'équipe Première que durant deux mois. La saison prochaine, il s'en ira remplacer UnaiEmery à Almeria. A Soria, le petit stade de LosPajaritos (les petits oiseaux), d'une capacité de 9.500 places à peine, vibrera à nouveau lors de la venue des grands d'Espagne. Malaga, en revanche, était bel et bien cité parmi les favoris. Le club andalou était descendu en 2006, après sept saisons consécutives en D1 (et une 8e place comme meilleur résultat en 2000), et depuis lors, ne rêvait qu'à y retourner le plus tôt possible. Contrairement à Numancia, les transferts furent très nombreux et très diversifiés : HelderRosario (D) de Boavista, RobsonWellington (D) des Grasshoppers Zurich, PauloJorge (M) de Benfica, EliseuPerreira (M) de Belenenses, Cheli (M) du Recretivo Huelva, Apoño (M) de Marbella, NabilBaha (A) de Ponferradina et d'autres encore. Le tout placé sous la direction de l'entraîneur andalou JuanRamonMuñiz, qui lui était déjà là. Coïncidence : comme joueur, il a évolué à Numancia et à Gijon, les deux autres montants ! Gijon, ville voisine de Santander, est également une habituée de la D1, mais sa dernière apparition remonte à 1998. Jadis, le Sporting a compté dans ses rangs un international très connu : Quini, qui fut à trois reprises Pichichi de la Liga dans les années 70 et qui est aujourd'hui délégué de l'équipe. L'entraîneur, ManuelPreciado (ex-Santander), a réussi dans sa tâche à sa deuxième tentative : l'an passé, le premier tour avait été très bon mais l'équipe avait terminé aux portes de la zone rouge. MateBilic a souvent joué seul en pointe, tandis que le gardien RobertoFernandez et le défenseur JorgeGarcia et le demi offensif KikeMateo furent d'autres artisans de la montée. La Real Sociedad reste donc sur le carreau alors qu'elle était considérée, par beaucoup, comme le principal candidat à la montée. Elle termine 4e, à une marche du podium. VICTOR MUÑOZ est le nouvel entraîneur de Getafe. C'est un changement d'optique radical, puisque le club qui avait l'habitude d'offrir un tremplin à des jeunes entraîneurs ambitieux, comme QuiqueSanchezFlores et MichaelLaudrup, a cette fois jeté son dévolu sur un mentor de 51 ans qui a une longue expérience de l'élite (Saragosse, Villarreal, Huelva et une saison au Panathinaikos). JUAN RAMON MUÑIZ, qui a fait monter Malaga en D1, a lié sa destinée à Santander : il aura la lourde tâche d'y remplacer Marcelino, qui a offert au club la première qualification européenne de son histoire. " Il ne faudra surtout pas comparer la saison prochaine avec celle qui vient de se terminer ", a-t-il déjà prévenu. LUIS ENRIQUE est le nouvel entraîneur du Barça B : il succède à PepGuardiola, promu coach de l'équipe A. JUANMALILLO, l'entraîneur de la Real Sociedad à qui l'on a proposé une prolongation de contrat, réserve sa réponse : il se demande s'il ne ferait pas mieux d'intégrer le staff sportif de PepGuardiola au FC Barcelone. Le club basque connaît de grosses difficultés économiques et on craint le départ de nombreux joueurs. JOSéJAVIERBARKERO (29 ans), le milieu de terrain d'Albacete, est le premier transfert de Numancia, champion de D2. ROBERTOFERNANDEZ (29 ans), le gardien titulaire de Gijon (l'un des promus en D1), a signé pour trois ans à Osasuna. Il avait les larmes aux yeux lorsqu'il a annoncé son départ du Sporting, pour le compte duquel il a joué 199 matches (dont certains comme capitaine). PABLO HERNANDEZ (23 ans), le milieu de terrain de Getafe, a signé un contrat de six ans à Valence où il a été en partie formé. ROBERT FLORES (20 ans), un jeune milieu offensif uruguayen qui se définit comme un grand donneur d'assists, à signé à Villarreal. JOAQUIN (26 ans), le milieu de terrain de Valence, a avoué qu'il n'a guère suivi les matches de l'Euro 2008 à la télévision : il a été trop déçu par sa non-sélection alors qu'il se considérait comme partant certain. DIEGOFORLAN (29 ans), l'attaquant uruguayen de l'Atletico Madrid, a inscrit trois des six buts de son équipe nationale face au Pérou, la semaine dernière. DANIEL DEVOs