Le 30 avril dernier, l'Association des clubs francophones de football (ACFF) procède au tirage au sort des tours finals des séries nationales et provinciales. Côté D2 amateur, derrière le RWDM, incontestable champion, trois écuries répondent aux critères pour espérer accrocher le wagon de la montée : l'Olympic Charleroi, La Louvière-Centre et le FC Liège.
...

Le 30 avril dernier, l'Association des clubs francophones de football (ACFF) procède au tirage au sort des tours finals des séries nationales et provinciales. Côté D2 amateur, derrière le RWDM, incontestable champion, trois écuries répondent aux critères pour espérer accrocher le wagon de la montée : l'Olympic Charleroi, La Louvière-Centre et le FC Liège. Lors de la phase classique, Liège a terminé deuxième à dix unités de Molenbeek, douze devant l'Olympic, troisième, et avec vingt-quatre d'avance sur La Louvière-Centre, sixième. Durbuy et Hamoir, respectivement quatrième et cinquième, n'ont pas la licence pour l'étage supérieur et laissent donc leur place aux Loups du Tivoli. Le tirage au sort de l'ACFF place même ces derniers directement en finale de l'aile francophone, quand l'Olympic et Liège se rencontrent vendredi dernier, en demi. S'ils veulent monter, les Sang et Marine doivent donc jouer six fois, en comptant les potentielles demi-finales et finales allers-retours avec les qualifiés des deux divisions flamandes et le treizième de D1 amateur. Un véritable chemin de croix. " On était au courant dès le début de l'année. C'est le règlement ", calme Gaëtan Englebert, le directeur sportif liégeois, en prélude de la rencontre contre les Dogues carolos. " On le savait, alors que ça soit bon ou mauvais... En soi, ce n'est pas si mal, ça nous permet de rester dans le circuit. On n'a pas vraiment eu le temps de retomber depuis la fin de la phase classique. " L'ancien Diable se montre confiant. Et cette première rencontre lui a donné raison. Sur sa pelouse, et devant une enceinte une nouvelle fois comble, son RFCL s'est imposé 2-1 contre l'Olympic. Prochaine étape : La Louvière-Centre, ce soir. Le 22 avril dernier, le matricule 4 s'était imposé chez les Louviérois, 3-0.