LA STAR : GEORGI PETKOV

Tout le pays, d'un naturel déjà jovial, a fêté l'événement. Le Levski Sofia est le premier club bulgare à se qualifier pour la Ligue des Champions. Il a éliminé Chievo et le doit essentiellement à son gardien de but, Georgi Petkov (30 ans) qui a sorti de grands arrêts durant cette joute.
...

Tout le pays, d'un naturel déjà jovial, a fêté l'événement. Le Levski Sofia est le premier club bulgare à se qualifier pour la Ligue des Champions. Il a éliminé Chievo et le doit essentiellement à son gardien de but, Georgi Petkov (30 ans) qui a sorti de grands arrêts durant cette joute. Petkov est le chouchou du public. Suite à son exploit, sa cote a encore monté. Pourtant, il a dû patienter longtemps pour obtenir cette consécration. Pendant trois ans, des blessures l'ont empêché de briguer un autre statut que celui de réserviste. Il est devenu le numéro 1 à la faveur du départ d' Ivankov pour le club turc de Rizespor. Ensuite, tout s'est accéléré puisqu'il a également ravi la première place en équipe nationale à Ivankov. Le portier bulgare a des réflexes étourdissants et a le don de ravir le public par son jeu spectaculaire mais aussi son art consommé du show. Il ne cesse de parler et de gesticuler pendant les matches, à l'attention de ses coéquipiers comme des spectateurs, et il n'hésite pas à tailler une bavette avec les supporters par la suite. Lorsqu'il a pris connaissance du tirage au sort, le portier, toujours prêt à dispenser ses commentaires à qui veut les entendre, s'est exclamé, enthousiaste : " Je me réjouis de me mesurer à Valdes et à Cech car ce sont de tout grands gardiens. Je sais que nous ne sommes que des outsiders dans ce groupe mais nous allons savourer chaque minute de jeu ". Petkov porte le maillot du Levski Sofia depuis cinq ans. Début septembre, il s'est blessé à la tête lors du match de l'équipe nationale contre la Roumanie, ce qui a nécessité un remplacement urgent pour la rencontre du mercredi suivant, mais cela ne devrait pas l'empêcher de participer au bal des champions. La Bulgarie est prête à accueillir l'épreuve reine comme il se doit. Et s'il faut chauffer le stade de la capitale, on peut compter sur l'exubérant Petkov. Dès sa qualification acquise, le Levski a enrôlé pour trois ans un médian, Georgi Sarmov. StanimirStoilov, l'entraîneur, a prolongé son mandat, comme Hristo Yovov, un avant international de 27 ans. Le club a ainsi assuré son avenir et sa stabilité. Dans chaque ligne, il a une figure de proue, un leader, qu'il s'agisse du gardien Georgi Petkov, du défenseur Elin Topuzakov, qui est aussi le capitaine de l'équipe, du médian Miroslav Ivanov ou de l'attaquant Hristo Yovov. Le Levski Sofia ne compte guère de vedettes en ses rangs mais s'appuie sur un collectif solide, peu remanié durant la période des transferts et donc bien huilé. Stoilov a beaucoup travaillé les automatismes et possède un noyau étoffé par beaucoup de jeunes Bulgares. A l'image de leur capitaine, les footballeurs du Levski sont solides. Ils ne baissent pas les bras avant le coup de sifflet final et seront portés par leur enthousiasme de débutants.