Année de fondation : 1904
...

Année de fondation : 1904 Président : Wolfgang Holzhäuser Stade : BayArena (30.210 places) Site : www.bayer04.de Transfert le plus cher : Lucio (8,75 millions d'euros de l'Internacional Porto Allegre en 2001) Palmarès : 1 Coupe, 1 C3 Saison passée en CL : - Qualification : automatique Le grand attaquant de 20 ans, peut également évoluer dans l'entrejeu. Issu du FSV Mainz 05, il a été transféré pour huit millions dans la banlieue de Cologne, jusqu'en 2016. International A depuis un an, il est considéré comme une des plus grandes promesses du football allemand mais s'imposera-t-il vraiment ? Supportera-t-il le lourd agenda du Bayer ? Outre-Rhin, on suit son développement avec autant de passion que le déroulement du championnat. Actuellement, il évolue sur l'aile gauche.21 joueurs s'entraînent au Bayer Leverkusen. Ce noyau est-il suffisamment étoffé pour joueur sur trois fronts ? La direction en est convaincue, mais la saison passée lui donne tort : Ballack, Kiessling, Hyypiä, GonzaloCastro et Barnetta s'étaient blessés pour de nombreuses semaines. Si le Bayer a malgré tout terminé deuxième, il le doit à la polyvalence de son noyau, qui reste son maître-atout. Les joueurs regorgent de qualités. Le club entame sa campagne sans son gardien René Adler, opéré du genou. En Ligue des Champions, Dutt devrait procéder en 4-2-3-1, avec un axe médian très souple car l'entraîneur considère, dans ce secteur, qu'attaque et défense constituent une unité en mutation permanente. En fonction du déroulement du match et de l'adversaire, Leverkusen joue avec deux médians offensifs ou trois défensifs. Ces hommes sont Rolfes, Renato Augusto ou Ballack tandis que Barnetta et Schürrle occupent les ailes en soutien de l'avant, Derdyok ou Kiessling. Les sceptiques relèvent le manque de classe internationale de la défense. Leverkusen a versé un million à Fribourg pour débaucher son entraîneur, qui l'avait ramené puis maintenu en Bundesliga. Ce passionné de golf a deux ans pour façonner l'équipe. Féru d'analyse, ce professeur doit hausser encore le niveau atteint par son prédécesseur, Jupp Heynckes. On ne sait rien de la vie privée de cet Allemand d'origine indienne. En tout cas, il ne supporte pas que ses joueurs émettent des critiques et s'en abstient lui-même. Sa manière de tenir le monde à distance confine à l'arrogance. Il change constamment de tactique, passant du 4-2-3-1 au 4-3-3 et ne ménage absolument pas ses vedettes : " C'est un honneur de s'asseoir sur le banc d'un aussi grand club ", a-t-il déclaré à Ballack. Ce point de vue, comme ses exigences diététiques, ne convainquent pas tout le monde. Seul un franc succès peut lui assurer son avenir.