En 2012, nous avons échappé de justesse à la fin du monde, mais, côté footballistique, ce ne fut pas toujours exceptionnel pour autant, si on circonscrit cette analyse au simple championnat belge ou aux résultats de nos clubs en Coupe d'Europe. C'est ainsi que nous avons vu Anderlecht se coiffer un peu trop aisément du 31e titre de sa prestigieuse histoire, que nous avons vu le Standard et Bruges patauger une nouvelle fois dans la semoule ou dû nous contenter de regarder l'Euro à la télévision en espérant que le voisin français, espagnol, italien ou grec la joue un peu en sourdine. Que nous réserve 2013, année cruciale pour les Diables sur la route d'un Mondial 2014 au Brésil qui apparaît de plus en plus comme une réalité envisageable et non plus un mirage ? Quels sont les rêves, mêmes les plus fous, que nourrissent tous les acteurs (joueurs, entraîneurs, arbitres) du championnat belge que nous avons sondés ?
...

En 2012, nous avons échappé de justesse à la fin du monde, mais, côté footballistique, ce ne fut pas toujours exceptionnel pour autant, si on circonscrit cette analyse au simple championnat belge ou aux résultats de nos clubs en Coupe d'Europe. C'est ainsi que nous avons vu Anderlecht se coiffer un peu trop aisément du 31e titre de sa prestigieuse histoire, que nous avons vu le Standard et Bruges patauger une nouvelle fois dans la semoule ou dû nous contenter de regarder l'Euro à la télévision en espérant que le voisin français, espagnol, italien ou grec la joue un peu en sourdine. Que nous réserve 2013, année cruciale pour les Diables sur la route d'un Mondial 2014 au Brésil qui apparaît de plus en plus comme une réalité envisageable et non plus un mirage ? Quels sont les rêves, mêmes les plus fous, que nourrissent tous les acteurs (joueurs, entraîneurs, arbitres) du championnat belge que nous avons sondés ? " A Malines j'ai trouvé la stabilité footballistique qu'il me fallait après des expériences intéressantes mais chahutées à Charleroi puis à Mons. Mon voeu pour 2013, c'est de trouver également cette stabilité sur le plan privé parce qu'après cinq ans de vie commune, nous allons nous marier, ma copine Mélissa et moi. Je comptais la demander en mariage quand elle a été plus prompte sur la balle en me faisant sa demande lors d'un petit séjour en amoureux passé à Venise. En fait, mon vrai voeu, c'est qu'elle ne me plante pas devant l'autel en refusant de m'épouser ! Mais bon, je pense que sa décision est déjà prise. Elle ne me fera pas faux-bond. " " Depuis que j'ai été viré de Bruges, j'ai un peu trop de temps pour tourner en cage chez moi. Vous me connaissez, j'ai besoin d'être toujours actif et je ne m'imagine pas pantoufler éternellement devant la télévision. Comme j'ai un peu fait le tour de toute la Pro League, je me verrais davantage exercer à l'étranger. 2013 me permettra, je l'espère, d'y voir un peu plus clair à ce sujet. Sinon, 2013 sera également une année importante pour les Diables Rouges. Marc Wilmots abat du beau boulot, dans le sillage de ce que j'ai initié. Je les vois se qualifier pour le Brésil en tant que premiers de groupe, sans passer par les barrages. Ce qui serait top, c'est qu'il y ait du suspense et un enjeu jusqu'au dernier match qualificatif, face au Pays de Galles. Et qu'on le gagne ! Comme ça, on pourra dire que le programme avait été bien établi et que le mérite de la qualification me revient quand même en... petite partie ! " " Mon souhait pour 2013, c'est que mes... blagues soient mieux perçues, ici à Malines ou même avec mes amis proches. Je m'explique. Même si je peux donner des airs de pince-sans-rire, je suis un vrai adepte de l'humour au 2e ou au 3e degré, parfois trash ou noir. Guillon, Bedos, Desproges et tout ça, j'adore. Mes films-cultes sont d'ailleurs C'est arrivé près de chez vous ou Dikkenek avec leurs différents niveaux de lecture où les moindres détails sont hilarants mais peuvent choquer. Parfois, mes blagues sont mal perçues, peut-être parce que je ne les raconte pas bien, sans doute aussi parce que c'est un type d'humour qu'il faut comprendre - et je tiens à préciser que cela n'a rien à voir avec de prétendues facultés mentales - et savoir apprécier. Des fois, quand je plaisante, je dois réexpliquer mes blagues qui, du coup tombent un peu à plat. Quelque part, j'ai peut-être un côté masochiste qui me fait apprécier ces bides mais, parfois je me dis aussi que ce serait mieux que tout le monde se marre du premier coup. " " Mes voeux pour 2013 sont assez simples, en fait. Souvent, moi le premier d'ailleurs, je m'énerve pour des choses qui n'en valent pas la peine. Je dis souvent qu'un jour au cours duquel on sourit est un jour de gagné. Pour 2013, je souhaite à tout le monde d'avoir la santé, bien sûr, mais j'espère que tout le monde va essayer de profiter au maximum de la vie, de voir les choses po-si-ti-ve-ment ! Bien sûr, la vie n'est pas facile pour tout le monde, tout le temps mais, personnellement, j'essaie de relativiser certaines choses. Souvent, en adoptant ce mode de fonctionnement, on y gagne en retour. " " En tant qu'arbitre, je souhaite que le regard des autres sur notre passion change. Parfois, dans le milieu du foot, on a l'impression que l'arbitre est un être à part, presque un extraterrestre. J'aimerais que le public, les médias, les joueurs prennent conscience que nous partageons la même passion. Certains joueurs de D1 nous snobent royalement avant le match, nous disent que nous ne sommes que des amateurs et font preuve d'une telle agressivité envers nous pendant le match que c'en est parfois hallucinant. J'aimerais tant que nous puissions êtres " amis " - et je précise bien l'usage de guillemets -, qu'une certaine forme de respect sincère s'installe entre nous. Cette violence physique ou verbale, certainement plus présente encore dans les divisions inférieures qu'en D1, est-elle un simple phénomène de société ou est-elle liée au port d'un uniforme ? Les policiers, les chauffeurs de bus - mais bizarrement pas les infirmières... - peuvent également témoigner de cette recrudescence de violence. Si vous avez un petit accident avec un ami, vous en rigolerez autour d'un verre. Si c'est avec quelqu'un que vous ne connaissez pas, vous risquez de vous énerver, à moins peut-être, qu'il s'agisse d'une blonde à forte poitrine. " " J'aimerais que les jeunes montrent davantage de respect à l'encontre de leurs aînés. Et pas uniquement en football, hein ! Je sais que cela me fait passer pour un vieux con mais je m'en fous, je suis le plus vieux ici, à Malines. Quand j'étais jeune pro, j'écoutais quasi religieusement mes aînés, j'étais prêt à tout faire pour eux, pour qu'ils m'acceptent. De nos jours, ce n'est malheureusement plus trop le cas même si, ici, ils ont compris qu'il ne fallait pas m'emmerder ! L'autre souhait que j'entends formuler pour 2013 est lié aux problèmes d'argent que beaucoup de gens rencontrent. Je pense surtout aux mesures prises par le gouvernement pour rogner sans cesse des euros à gauche et à droite. A la fin, c'est pompant. Je sais que certains vont encore se dire qu'en tant que footballeurs, nous sommes des privilégiés et qu'on est moins touchés par la crise. C'est exact, et c'est d'ailleurs assez énervant que tout le monde nous le redise sans cesse en raison de ce contexte de crise. Il est sûr que si on nous ampute 2 % à gauche et à droite, cela nous touchera aussi, mais nettement moins que les gens qui ont de réelles difficultés à boucler leurs fin de mois. Cela n'empêche que le foot, pour moi, c'est avant tout un plaisir qu'on partage. J'aime voir des gens heureux. " " Comme je l'ai promis à un ami, c'est moi qui vais faire Bob, cette année, lors de la soirée du Nouvel An, parce que la soirée de l'année dernière n'avait pas été triste. Je vais aussi essayer d'éviter de me prendre plein de nouveaux pv pour excès de vitesse. Mais si je devais nourrir un rêve un peu plus fou, je souhaiterais gagner à l'Euromillions pour me permettre toutes les folies. Lesquelles ? Disons que la première chose que je ferais, ce serait de... racheter le Club, histoire de m'assurer une place permanente, au poste que je déciderais. Et puis, tant qu'à faire, je changerais les maillots actuels, que je n'aime pas trop avec les bandes verticales. J'opterais plutôt pour une couleur unie... " " Si je pouvais formuler un voeu, il serait simple. J'aimerais qu'on se penche plus sérieusement sur la problématique des sans-papiers en Belgique. Ayant moi-même été exploité durant ma jeunesse, je sais qu'il est difficile de se sentir abandonné, exploité par des gens sans scrupules qui veulent juste se faire de l'argent sur votre dos ou vous faire travailler au noir. Je suis désormais actif au sein de la Fondation Samilia qui s'occupe notamment des footballeurs africains sans-papiers (NDLR : elle a récemment reçu le prix de l'éthique sportive lors de la cérémonie des Mérites sportifs). J'aimerais continuer à décrocher des fonds pour les aider mais aussi que le monde politique bouge enfin pour leur offrir de meilleures conditions de vie. " " En tant qu'arbitre, je rêve qu'il n'y ait pas quatre mais bien 26 arbitres sur le terrain. Les quatre " classiques " et chacun des 22 joueurs. Tout le monde devrait prendre conscience qu'il a un rôle à jouer pour que l'arbitre soit mieux respecté. Quand je vois tous ces joueurs qui se ruent vers l'homme en noir pour contester son coup de sifflet, ça me fait marrer et me désole à la fois. Dans 99,99 % des cas, une fois qu'il a sifflé, il ne se rétracte plus, sauf peut-être parfois en P4, et encore. Le respect, cela passe aussi par l'acceptation des erreurs que chaque être humain peut commettre. Tiens, à ce propos, il serait marrant que chaque joueur qui rouspète et conteste l'une de nos décisions soit obligé de porter un bonnet d'âne qui le ridiculiserait. Je vais y réfléchir, tiens. " VINCENT JOSÉPHY - PHOTOS: IMAGEGLOBE" Je me verrais davantage exercer à l'étranger en 2013. " (Georges Leekens) " Gagner à l'Euromillions pour racheter le Club afin de m'assurer une place de titulaire. " (Thomas Meunier)