1. Qu'est-ce qui vous a le plus marqué lors de l'année 2016 ? 2. Qu'attendez-vous pour 2017 ?

JACQUES SYS
...

JACQUES SYS 1. La façon dont Sepp Blatter et Michel Platini ont tout de même essayé, après leur suspension, de sauver les apparences et de s'accrocher à leurs fonctions. On doit vraiment être très heureux à la tête d'une fédération de football internationale. 2. Un entraîneur qui s'avoue responsable d'une défaite, plutôt que de remettre la faute sur les joueurs qui n'ont pas appliqué leurs consignes, ou de tout mettre sur le dos de l'arbitre. THOMAS BRICMONT 1. La chute de Marc Wilmots. En deux ans, l'ancien sélectionneur est passé de " Wilmots Premier ministre " à damné de la nation. Ou l'exemple même de la volatilité d'un sport qui vous encense aussi vite qu'il ne vous flingue. 2. Anderlecht et le Standard peuvent-ils retrouver leur lustre d'antan ? Le stade des Mauves se vide, (en partie) à cause d'un style qui se perd depuis trop d'années. À Liège, les fidèles tentent de le rester, mais une deuxième année consécutive sans PO1 pourrait être catastrophique. JONAS CRETEUR 1. Un an après Ostende, c'est un autre club qui ne fait pas partie du G5 (Zulte Waregem) qui a été sacré " champion d'automne ". 2. Est-ce qu'Herman Van Holsbeeck et Hein Vanhaezebrouck auront raison quand ils affirment que ce mercato d'hiver va déterminer le nom du prochain champion ? PIERRE DANVOYE 1. La France, de la panique à l'horreur. En quelques jours, le climat d'insécurité qui régnait autour de l'EURO a cédé sa place à l'euphorie des victoires bleues. Ils pouvaient gagner le tournoi ! Tous les Français sont ensuite retombés dans l'horreur quand le Portugal a marqué. 2. Enfin une vraie fumée blanche pour le stade national ? On voudrait croire Alain Courtois quand il dit que tout va s'arranger on the buzzer, à la belge. Mais l'EURO 2020, c'est presque demain. Et le parking C risque de rester définitivement un parking. GEERT FOUTRÉ 1. Malgré les conditions toujours plus strictes d'acquisition de la licence, un club sans public qui ne payait (presque) plus ses joueurs depuis des mois, géré avec des fonds venus de nulle part, a pu avoir neuf orteils en Pro League. 2. Est-ce que les entraîneurs du top, confrontés aux images de leur comportement de hooligan sur la touche, vont commencer à se rendre compte qu'ils sont censés donner l'exemple ? GUILLAUME GAUTIER 1. Le but de Hal Robson-Kanu contre les Diables, comme preuve qu'un joueur sans contrat bien dirigé peut parfois faire mieux que des stars balancées sur le terrain sans idées. 2. Une équipe d'Anderlecht qui pratique un football en phase avec ses joueurs et son statut. CHRISTIAN VANDENABEELE 1. Qu'un club désarmé comme Roulers devienne, après l'arrivée d'une femme d'affaires chinoise, le favori à une montée en D1A en fin de saison. 2. Comment les clubs belges passés aux mains étrangères vont-ils évoluer ? Ces investisseurs apporteront-ils quelque chose au développement de notre football ? STEVE VAN HERPE 1. La frappe de Radja Nainggolan contre les Gallois. Et ce sentiment d'un instant : on va dévorer ces brebis galloises, et qui sait jusqu'où nous pourrons aller ensuite ? 2. Les talents d'Adnan Januzaj et de Zakaria Bakkali vont-ils à nouveau éclabousser les pelouses, ou tomberont-ils plus profondément dans l'oubli ? FREDERIC VANHEULE 1. Les chiffres vertigineux d'un Cristiano Ronaldo toujours affamé malgré tout. À Monaco, il rayonnait comme un enfant après avoir reçu le titre de Joueur de l'Année. Tout comme en finale de la Champions League et de l'EURO. Reste le Mondial 2018. 2. Gand parviendra-t-il à conserver Hein Vanhaezebrouck ? Les Buffalos peuvent devenir un club du top, ou faire de leur titre 2015 un one-shot.