Malines entame la saison avec un nouvel entraîneur, Harm van Veldhoven, chargé de rendre sa combativité à l'équipe. La direction a justifié le renvoi de Marc Brys, après deux saisons, par une approche trop défensive. Sa gestion humaine ne plaisait pas à tout le monde non plus. Malines a jugé que les frictions avaient eu un impact sur les prestations sportives de l'équipe.
...

Malines entame la saison avec un nouvel entraîneur, Harm van Veldhoven, chargé de rendre sa combativité à l'équipe. La direction a justifié le renvoi de Marc Brys, après deux saisons, par une approche trop défensive. Sa gestion humaine ne plaisait pas à tout le monde non plus. Malines a jugé que les frictions avaient eu un impact sur les prestations sportives de l'équipe. A la clôture de ce numéro, Van Veldhoven avait toujours trois gardiens mûrs, tous capables d'être titulaires. Olivier Renard (33 ans) semblait rejoindre Sclessin et Wouter Biebauw (28 ans) pensait qu'il allait recevoir sa chance mais à la mi-mai, Renard, sous contrat à Malines jusqu'en 2014, a renoncé à ce retour alors que Malines avait déjà trouvé un accord avec TomePachovski (30 ans). Aucun des trois portiers ne se satisfera d'une place sur le banc, sans même parler de la tribune. Au centre de la défense, qui va évoluer aux côtés de Boris Pandza ? Seth DeWitte, qui a joué devant la dernière ligne la saison passée, a été reculé à plusieurs reprises pendant la préparation. Malines possède de nouvelles options au milieu défensif grâce à l'arrivée de Steven De Petter (26 ans) et de Joachim Van Damme (21 ans). Sur le flanc droit, Alessandro Cordaro est un choix logique, puisqu'il reste sur une bonne saison. De l'autre côté, que va réussir Thomas Enevoldsen, pour lequel Groningue a déboursé 1,25 million en 2009 ? Nicklas Pedersen, la deuxième acquisition danoise, a coûté 2,2 millions à Groningue il y a trois ans. Il est probable que comme Enevoldsen, il va recevoir sa chance car c'est Van Veldhoven qui a insisté pour qu'on les embauche, après les avoir bien connus quand il entraînait Roda JC, et Malines a dû ouvrir les cordons de sa bourse, même s'il a dépensé moins que les Néerlandais en 2009. Pedersen et Enevoldsen ont souffert de blessures la saison passée. Si Malines a disposé des fonds nécessaires, c'est grâce à la vente à Genk de son capitaine, Julien Gorius. Les Danois doivent faire oublier le Français qui, alors qu'il est médian, a été à plusieurs reprises le meilleur buteur du club. La saison passée, il a inscrit 15 goals en 34 matches. Les aptitudes offensives de l'équipe sont maintenant mieux réparties, entre Enevoldsen, Pedersen et quelques autres. Le troisième transfert danois, Mads Junker (31 ans), venu gratuitement de Roda dans le sillage de l'entraîneur, est aussi précieux de ce point de vue. Malines espère que Jaime Ruiz éclose, après sa saison de transition, et qu'il soit épargné par les blessures. Malines a renforcé un compartiment offensif peu rentable et déséquilibré depuis plusieurs saisons. Comme il a vendu ses meilleurs joueurs, il lui a semblé important d'acquérir des joueurs chevronnés, comme De Petter et Junker. Depuis son retour parmi l'élite, Malines a fait mieux chaque saison : 13e en 2008, 10e en 2009, 7e en 2010 et 7e en 2011 avec plus de points. La saison passée, par contre, sa ligne ascendante a fléchi avec une neuvième place mais ce résultat moindre n'a pas empêché le club de devenir un pensionnaire stable de la mi-classement. Avec la rénovation de ses infrastructures, qui débutera en 2013, on peut s'attendre à ce que ce club si vivant poursuive sur sa lancée et se batte pour accéder aux PO1. par Kristof de Ryck