La grande lessive a débuté à Saint-Etienne, englué à une place de descendant malgré le cinquième plus gros budget de Ligue 1. Un an après son arrivée, l'entraîneur Alain Perrin a été limogé. Une semaine plus tard, c'est le directeur général Vincent Tong Cuong et le directeur sportif Damien Comolli, déjà remercié il y a un peu plus d'un an à Tottenham, qui ont rendu leur tablier. On leur reproche leur gestion sportive. Tous ces licenciements (plus ceux la saison passée d' Omar Da Fonseca et de Laurent Roussey) coûteront aux Verts 6 millions d'euros.
...

La grande lessive a débuté à Saint-Etienne, englué à une place de descendant malgré le cinquième plus gros budget de Ligue 1. Un an après son arrivée, l'entraîneur Alain Perrin a été limogé. Une semaine plus tard, c'est le directeur général Vincent Tong Cuong et le directeur sportif Damien Comolli, déjà remercié il y a un peu plus d'un an à Tottenham, qui ont rendu leur tablier. On leur reproche leur gestion sportive. Tous ces licenciements (plus ceux la saison passée d' Omar Da Fonseca et de Laurent Roussey) coûteront aux Verts 6 millions d'euros. En attendant la mise en place d'un conseil de surveillance, comprenant des anciens joueurs (les noms de Willy Sagnol et de Patrick Guillou ont circulé), c'est le tandem présidentiel, en retrait depuis un an, qui reprend en main la gestion sportive. La personnalité d' Alain Perrin a également toujours fait débat. A Lyon, il n'avait jamais fait l'unanimité malgré un doublé Coupe-championnat. Récemment, l'ancien stéphanois, David Sauget, passé à Grenoble l'été passé, déclarait : " Je n'ai vraiment aucun regret d'avoir quitté un coach comme celui de Saint-Etienne qui recherche le conflit en permanence et qui prend tout le monde de haut. J'ai toujours des informations sur ce qui se passe là-bas et je sais que si les Verts en sont là aujourd'hui, avec un potentiel comme le leur, ce n'est pas un hasard. " " Le groupe reprochait à Perrin des sorties verbales humiliantes ", affirme le co-président Bernard Caïazzo. A cette lessive, seul survit l'entraîneur adjoint, Christophe Galtier, pourtant fidèle à Perrin depuis des années. Galtier prend même du galon puisqu'il a été nommé entraîneur principal de l'ASSE. Jusqu'à quand ? " Il a l'adhésion des joueurs ", continue Caïazzo. " Je lui fais confiance. Après, pourquoi Galtier ? On peut se poser la question mais ce n'est pas ça qui va nous faire avancer. Aujourd'hui, il faut qu'il y ait une seule ligne directrice. C'est le directoire qui choisit et Roland Romeyer, le second président, qui le dirige. Après, Roland est quelqu'un de partagé mais sa position est de donner sa chance à Galtier. " Pour convaincre qu'il est davantage qu'un intérimaire, Galtier devra faire des résultats dès la reprise. Car, le nom de Luis Fernandez se fait plus qu'insistant dans le Forez. Et comme le seul obstacle à une arrivée de Fernandez à Saint-Etienne se nommait Tong-Cuong et qu'il a été dégommé... JEAN-PIERRE PAPIN a retrouvé un club. Il entraînera Châteauroux (Ligue 2) en remplacement de Dominique Bijotat. JEAN-LOUIS CAMPORA, l'ancien président de Monaco, a été braqué et séquestré dans son appartement monégasque. HUGO LLORIS fait partie de l'équipe type à mi-championnat imaginée par le mensuel So Foot. Dans un 4-3-3, il côtoie Benoit Trémoulinas (Bordeaux), Emir Spahic (Montpellier), Adil Rami (Lille), Mathieu Chalmé(Bordeaux), Benoit Pedretti (Auxerre), Alberto Costa (Montpellier), Yoann Gourcuff (Bordeaux), Gervinho (Lille), Lisandro (Lyon) et Mevlut Erding (PSG). SOCHAUX veut frapper fort sur le marché des transferts et attirer le meilleur buteur des trois dernières saisons du championnat écossais, Kris Boyd (Glasgow Rangers), désireux de découvrir autre chose que le football britannique. Prix du joueur : 6 millions d'euros. ROBERT PIRES a annoncé qu'il aimerait rejoindre Lyon, en juin. A 36 ans, il sera en fin de contrat avec Villarreal. LENS pourrait perdre plusieurs millions si Portsmouth est mis en faillite. En effet, le club français attend toujours une partie de la somme de transfert d' Aruna Dindane et de Nadir Belhadj. GUILLAUME HOARAU revient de blessure. La révélation de la saison passée n'a disputé que sept matches cette saison. LE MANS : et l'international tunisien Saber Ben Frej se sont séparés à l'amiable. Le contrat du latéral droit arrivait à échéance fin juin. STÉPHANE VANDE VELDE