L'EURO U17 débute le 4 mai en Angleterre. La levée belge 2001 affronte l'Irlande le 5 mai, la Bosnie-Herzégovine le 8 mai et le Danemark le 11 mai. " Notre poule ne comporte pas de véritables grands noms mais les équipes sont très fortes ", commente le sélectionneur, Thierry Siquet. " L'Irlande et la Bosnie ont terminé en tête de leur groupe. Le Danemark n'a pas la réputation de l'Allemagne ou de l'Espagne mais est au moins aussi bon. "

Huit joueurs se sont partagé les onze buts marqués pendant les qualifications. Siquet : " Nous n'avons pas un seul buteur mais plusieurs joueurs sont capables de marquer. " L'équipe a un autre point fort : son sens du but sur les phases arrêtées. " C'est ainsi que l'Anderlechtois Lucas Lissens a inscrit deux buts en qualifications, alors qu'il est défenseur central. "

Parmi la sélection, un nom frappe : celui de Lars Dendoncker, footballeur du Club Bruges et frère de l'Anderlechtois Leander. Le Gantois Nicolas Raskin est capitaine. Il est devenu le premier joueur né après le 1er janvier 2000 à effectuer ses débuts en championnat cette saison. Siquet emmène quatre éléments nés en 2002, en prévision de l'avenir. " Le groupe a beaucoup de talent. Je remarque cependant que mes joueurs sont fatigués : on dispute en fin de saison les matches remis et parfois, ils ont trois rencontres par semaine. Nous allons donc leur permettre de récupérer un peu. "

Siquet est bien en peine de désigner un favori pour le titre. " C'est difficile en équipes d'âge. La forme du moment est décisive. La France, un pays qui est traditionnellement bon dans les grands tournois, est absente cette fois. Nous nous concentrons sur nous-mêmes. Je sais que l'Irlande aligne le meilleur buteur des qualifications mais ça pourra tout aussi bien être un Belge à l'issue du championnat d'Europe. "

L'EURO U17 débute le 4 mai en Angleterre. La levée belge 2001 affronte l'Irlande le 5 mai, la Bosnie-Herzégovine le 8 mai et le Danemark le 11 mai. " Notre poule ne comporte pas de véritables grands noms mais les équipes sont très fortes ", commente le sélectionneur, Thierry Siquet. " L'Irlande et la Bosnie ont terminé en tête de leur groupe. Le Danemark n'a pas la réputation de l'Allemagne ou de l'Espagne mais est au moins aussi bon. " Huit joueurs se sont partagé les onze buts marqués pendant les qualifications. Siquet : " Nous n'avons pas un seul buteur mais plusieurs joueurs sont capables de marquer. " L'équipe a un autre point fort : son sens du but sur les phases arrêtées. " C'est ainsi que l'Anderlechtois Lucas Lissens a inscrit deux buts en qualifications, alors qu'il est défenseur central. " Parmi la sélection, un nom frappe : celui de Lars Dendoncker, footballeur du Club Bruges et frère de l'Anderlechtois Leander. Le Gantois Nicolas Raskin est capitaine. Il est devenu le premier joueur né après le 1er janvier 2000 à effectuer ses débuts en championnat cette saison. Siquet emmène quatre éléments nés en 2002, en prévision de l'avenir. " Le groupe a beaucoup de talent. Je remarque cependant que mes joueurs sont fatigués : on dispute en fin de saison les matches remis et parfois, ils ont trois rencontres par semaine. Nous allons donc leur permettre de récupérer un peu. " Siquet est bien en peine de désigner un favori pour le titre. " C'est difficile en équipes d'âge. La forme du moment est décisive. La France, un pays qui est traditionnellement bon dans les grands tournois, est absente cette fois. Nous nous concentrons sur nous-mêmes. Je sais que l'Irlande aligne le meilleur buteur des qualifications mais ça pourra tout aussi bien être un Belge à l'issue du championnat d'Europe. "