Adebayor : plus qu'un enfant gâté ?

Si Arsenal a parfois éprouvé des difficultés à plier un match cette saison, c'est sans doute en raison du départ de son buteur togolais Emmanuel Adebayor (25 ans) pour Manchester City. Avec 24 buts en 36 rencontres, Sheyi (son surnom) avait fait flèche de tout bois en 2007-08, au point de susciter les convoitises des meilleurs, dont l'AC Milan et le FC Barcelone. Mais Arsène Wenger n'entendait pas se séparer de sa perle et plaça la barre à une hauteur vertigineuse. Furieux de ne pas recevoir son bon de sortie, le joueur ne fit plus rien de bon la saison passée et partit en mauvais termes avec tout le monde en juillet 2009.... volant au passage quelques paires de chaussures !
...

Si Arsenal a parfois éprouvé des difficultés à plier un match cette saison, c'est sans doute en raison du départ de son buteur togolais Emmanuel Adebayor (25 ans) pour Manchester City. Avec 24 buts en 36 rencontres, Sheyi (son surnom) avait fait flèche de tout bois en 2007-08, au point de susciter les convoitises des meilleurs, dont l'AC Milan et le FC Barcelone. Mais Arsène Wenger n'entendait pas se séparer de sa perle et plaça la barre à une hauteur vertigineuse. Furieux de ne pas recevoir son bon de sortie, le joueur ne fit plus rien de bon la saison passée et partit en mauvais termes avec tout le monde en juillet 2009.... volant au passage quelques paires de chaussures ! Son côté bad boy prit à nouveau le dessus lorsqu'il s'essuya les crampons sur son ancien coéquipier Robin van Persie lors de ses premières retrouvailles avec les Gunners. En sélection aussi, il s'est déjà rendu quelquefois impossible : lors de la CAN 2006, il contesta l'autorité du sélectionneur, Stephen Keshi, avant un match contre le Congo, perdu 0-2. Mais comme les hautes autorités du pays le jugèrent indispensable, il fut repêché pour le match suivant. Et c'est le coach qui fut prié de plier bagage... Longtemps, les supporters ivoiriens lui ont marchandé leur soutien car contrairement aux internationaux formés à l'Académie Mimosifcom de Jean-Marc Guillou comme Aruna Dindane ou les frères Kolo et Yaya Touré, ils ne se reconnaissaient guère dans ce joueur. C'est qu'à 5 ans à peine, Didier Drogba (31 ans) avait déjà emprunté le chemin de la France. Depuis ses succès avec Chelsea, où il avait abouti en 2004 en provenance de l'Olympique Marseille, il est toutefois devenu le chouchou du public. Pour ne pas l'avoir aligné d'emblée lors du dernier match qualificatif pour le Mondial au Malawi (où les Eléphants n'avaient besoin que d'un point), le coach Vahid Halihodzic suscita l'ire des fans et il fallut une intervention à la télévision du président ivoirien, Laurent Gbagbo, pour cautionner le technicien et ramener la sérénité ! L'attaquant était entré au jeu en cours de partie pour parapher le but égalisateur... Le Ghana a toujours fait ample moisson de titres chez les jeunes. Exemple récent : la victoire des Black Satellites au Mondial U20 en Egypte, l'automne passé. C'est dans une compétition analogue U17 que Michael Essien (27 ans) s'était révélé en 1999, en Nouvelle-Zélande, face au Brésil. Repéré par Bastia, le milieu de terrain aboutit en Corse en 2000 avant de rallier l'Olympique Lyonnais en 2003 où il glanera le titre en 2004 et 2005. Passé ensuite à Chelsea pour 24,4 millions de livres ( record pour un Africain, qui sera battu par les 25 millions dépensés par Manchester City pour Emmanuel Adebayor en 2009) le Ghanéen a contribué aux succès des Blues depuis : titre 2006, Coupe de la Ligue 2007 et FA Cup 2007 et '09. Et son Ghana fut la seule nation africaine à accéder au deuxième tour du Mondial 2006 grâce à ses victoires en poule contre la Tchéquie et les USA. En huitièmes, Essien loupa malheureusement le rendez-vous face au Brésil (vainqueur 3-0) en raison d'un abus de cartes jaunes. De tous les joueurs africains en activité, Samuel Eto'o (28 ans) présente le plus beau palmarès. Champion olympique avec le Cameroun aux Jeux de 2000 à Sydney, il a remporté la même année la CAN à Lagos face au pays organisateur, le Nigeria, avant de récidiver en 2002 face au Sénégal. Avec le Barça, il a remporté la Ligue des Champions 2006 et 2009, inscrivant à chaque reprise le but d'ouverture. Footballeur Africain en 2003, 2004 et 2005 et auteur d'une saison 2008-09 à Barcelone (4 trophées majeurs sur 6 puisque son passage à L'Inter l'a privé de la Supercoupe d'Europe et du Championnat du Monde des Clubs) le Camerounais n'est toujours pas repu : en cas de victoire à la CAN, il a promis une montre de grande valeur à chacun de ses partenaires. Avec 16 buts en 5 éditions, il est déjà le meilleur réalisateur de la CAN de tous les temps. Série en cours... Le Malien Seydou Keita (29 ans) dispute à son pote ivoirien Yaya Touré la troisième place dans l'entrejeu du FC Barcelone au côté des incontournables Andres Iniesta et Xavi. Ce dernier est une très vieille connaissance puisque lors du Mondial U20 au Nigeria, en 1999, le milieu malien avait été sacré meilleur joueur de la compétition devant l'Espagnol ! C'est après cette épreuve que la carrière de l'ex joueur du CSK Bamako avait pris son envol : il fut transféré à l'Olympique Marseille à 19 ans à peine, puis passa à Lorient en D2 et se fit un nom à Lens, dès 2002 (156 matches en 5 saisons). De quoi susciter les convoitises du FC Séville en 2007 avant d'aboutir au FC Barcelone en 2008. par bruno govers