Ce printemps, The Last Dance, le documentaire consacré à Michael Jordan a été diffusé au bon moment, pendant le lockdown mondial et ses semaines sans sport en direct. ESPN et Netflix ont enregistré des audiences records. La série a confirmé le statut de Jordan, le plus grand basketteur de t...

Ce printemps, The Last Dance, le documentaire consacré à Michael Jordan a été diffusé au bon moment, pendant le lockdown mondial et ses semaines sans sport en direct. ESPN et Netflix ont enregistré des audiences records. La série a confirmé le statut de Jordan, le plus grand basketteur de tous les temps, mais elle a également eu un autre effet : le prix des souvenirs de His Royal Airness, des chaussures aux maillots, en passant par des exemplaires de ses contrats, ont flambé. Surtout aux États-Unis, où les supporters raffolent d'objets exclusifs des grands sportifs. En mai, Sotheby's a vendu une paire de chaussures de Jordan pour 475.000 euros. Un montant record qui a été battu la semaine passée lors des enchères de Christie's and Stadium Goods : quelqu'un a versé pas moins de 520.000 euros pour une paire d'Air Ship. Jordan avait porté ces chaussures en 1984 durant un match organisé par Nike à Trieste, en Italie. MJ avait démoli le panneau du panier et un morceau de plastique s'était planté dans sa chaussure gauche. De plus, ces Air Ship sont très rares, car Jordan n'a porté ce modèle que durant la pré-saison et pendant les premiers matches de NBA de sa première année. Nike n'a lancé que plus tard le premier modèle d'Air Jordan. D'autres chaussures de Jordan sont parties pour quelques dizaines de milliers d'euros lors de la vente aux enchères de Christie's. Ce ne sont pas les dernières.