Dans la nuit de samedi, Isaac GalvezLopez est décédé des suites d'une lourde chute aux Six-Jours de Gand. Durant la dernière course par équipes de la journée, l'Espagnol est entré en contact avec Dimitri De Fauw et a été projeté contre la balustrade extérieure. Souffrant d'hémorragies internes, Galvez a été réanimé pendant une demi-heure sur place mais est décédé pendant son transfert à l'hôpital universitaire de Gand.
...

Dans la nuit de samedi, Isaac GalvezLopez est décédé des suites d'une lourde chute aux Six-Jours de Gand. Durant la dernière course par équipes de la journée, l'Espagnol est entré en contact avec Dimitri De Fauw et a été projeté contre la balustrade extérieure. Souffrant d'hémorragies internes, Galvez a été réanimé pendant une demi-heure sur place mais est décédé pendant son transfert à l'hôpital universitaire de Gand. Isaac Galvez était âgé de 31 ans. Il s'était marié deux semaines plus tôt. Il a été champion du monde de course par équipes avec Juan Llaneras en avril dernier, à Bordeaux. Les Ibériques avaient terminé dans le même tour que les Ukrainiens, les Argentins et les Britanniques mais s'étaient imposés aux points, grâce à la pointe de vitesse de Galvez. Il y a sept ans, lors de ses débuts professionnels, Galvez avait déjà gagné, avec Llaneras, le titre mondial par équipes sur la piste de Berlin. Un an plus tard, le duo terminait deuxième du Mondial d'Anvers. En 2000, le tandem avait remporté les Six-Jours de Grenoble puis Galvez s'était consacré à la route et avait négligé la piste. Au début de cette année, Galvez s'est adjugé les deux premières étapes du Tour de Majorque, devant Paolo Bettini. En sept saisons, il a remporté douze victoires dont cinq étapes du Tour de Majorque et des étapes de la Semaine catalane, du Tour de Catalogne et des Quatre Jours de Dunkerque. Il a couru plusieurs fois le Tour et le Giro, se mêlant aux sprints massifs, jamais loin de la première place. Il a ainsi terminé deuxième derrière Robbie McEwen dans la quatrième étape du Tour 2006, de Huy à Saint-Quentin. Il a roulé trois ans pour Kelme avant de rejoindre Illes Balears puis la Caisse d'Epargne. Les Six-Jours de Gand étaient seulement les 16e de sa carrière, à cause d'un agenda surchargé. Les deux Espagnols étaient très complémentaires. Llaneras (48 Six-Jours) était le spécialiste de l'endurance et l'élément chevronné, Galvez le sprinter qui grappillait les points et lançait les attaques. Le duo était bien parti pour rejoindre l'élite de la spécialité. Le mois dernier, les Espagnols avaient été deuxièmes des Six-Jours d'Amsterdam et quatrièmes de l'épreuve munichoise, très relevée. Quand les paires s'étaient formées pour la course gantoise, Etienne De Wilde avait pointé Galvez et Llaneras parmi les grands favoris, compte tenu de leur énorme progression. Au moment de l'accident fatal, Galvez et Llaneras étaient deuxièmes du classement derrière Iljo Keisse et Robert Bartko. par Loes Geuens