L'année passée, au même stade des coupes d'Europe, les équipes russes n'étaient plus que deux : Rostov et Krasnodar. Il y a trois ans, seuls le Zenit et le Dinamo Moscou avaient atteint les huitièmes de finale. Cette fois, comme en 2011 et en 2013, elles sont trois. Quatre mois avant le Mondial, c'est une bonne affaire pour la Russie, la preuve aussi qu'elle se prépare et s'entraîne bien pendant sa longue trêve hivernale, qui court du 11 décembre à début mars. En espérant que ce soit d'une manière légale.

La fédération russe de football a repris des couleurs car ce ne sont pas des formations provinciales mais des représentantes de la capitale qui ont passé l'hiver en Europe. Plus en Ligue des Champions mais en Europa League. Le Lokomotiv a éliminé Nice, le Zenit a pris la mesure du Celtic et le CSKA a battu l'Étoile Rouge Belgrade. Avec les Ukrainiens de Kiev et les Tchèques de Pilzen, l'Europe de l'Est compte donc cinq représentants parmi les seize meilleurs d'EL, comme en 2013. Leur impact a été moindre dans les autres éditions : lors des huit dernières saisons, il n'y a eu qu'une équipe à ce niveau et deux les deux dernières années.

Des trois équipes russes, c'est le Lokomotiv Moscou qui suscite le plus d'attentes. Il est l'autoritaire leader du championnat et c'est la première fois qu'il atteint les huitièmes de finale de l'EL, même si sa fragilité défensive a frappé contre Nice. Il dispose en fait surtout d'atouts offensifs. Ari, un Brésilien loué par Krasnodar, est l'avant-centre mais c'est Jefferson Farfan qui, de la gauche, marque le plus en championnat.

Manuel Fernandes, formé par Benfica mais actif depuis quatre ans en Russie, orchestre le jeu, assisté par les jumeaux les plus célèbres du football russe, Alexei et AntonMiranchuk, âgés de 22 ans et droitiers. Ils ont été formés au Spartak, qui les a renvoyés pour insuffisance physique. Le Lokomotiv les a récupérés. Aleksei, international à 14 reprises, est plus loin qu'Anton, qui vient de s'imposer en Première mais qui sera certainement repris pour le Mondial aussi.

L'année passée, au même stade des coupes d'Europe, les équipes russes n'étaient plus que deux : Rostov et Krasnodar. Il y a trois ans, seuls le Zenit et le Dinamo Moscou avaient atteint les huitièmes de finale. Cette fois, comme en 2011 et en 2013, elles sont trois. Quatre mois avant le Mondial, c'est une bonne affaire pour la Russie, la preuve aussi qu'elle se prépare et s'entraîne bien pendant sa longue trêve hivernale, qui court du 11 décembre à début mars. En espérant que ce soit d'une manière légale. La fédération russe de football a repris des couleurs car ce ne sont pas des formations provinciales mais des représentantes de la capitale qui ont passé l'hiver en Europe. Plus en Ligue des Champions mais en Europa League. Le Lokomotiv a éliminé Nice, le Zenit a pris la mesure du Celtic et le CSKA a battu l'Étoile Rouge Belgrade. Avec les Ukrainiens de Kiev et les Tchèques de Pilzen, l'Europe de l'Est compte donc cinq représentants parmi les seize meilleurs d'EL, comme en 2013. Leur impact a été moindre dans les autres éditions : lors des huit dernières saisons, il n'y a eu qu'une équipe à ce niveau et deux les deux dernières années. Des trois équipes russes, c'est le Lokomotiv Moscou qui suscite le plus d'attentes. Il est l'autoritaire leader du championnat et c'est la première fois qu'il atteint les huitièmes de finale de l'EL, même si sa fragilité défensive a frappé contre Nice. Il dispose en fait surtout d'atouts offensifs. Ari, un Brésilien loué par Krasnodar, est l'avant-centre mais c'est Jefferson Farfan qui, de la gauche, marque le plus en championnat. Manuel Fernandes, formé par Benfica mais actif depuis quatre ans en Russie, orchestre le jeu, assisté par les jumeaux les plus célèbres du football russe, Alexei et AntonMiranchuk, âgés de 22 ans et droitiers. Ils ont été formés au Spartak, qui les a renvoyés pour insuffisance physique. Le Lokomotiv les a récupérés. Aleksei, international à 14 reprises, est plus loin qu'Anton, qui vient de s'imposer en Première mais qui sera certainement repris pour le Mondial aussi.