Paul Van Himst (66 ans) a été élu Footballeur belge du Siècle lors du changement de millénaire. Il a défendu les couleurs d'Anderlecht (1959-75), du RWDM (1975-76) et de l'Eendracht Alost (1976-77). Quatre fois Soulier d'Or (1960, 61, 65 et 74), il est entraîneur des jeunes au RSCA dès 1978. Il a dirigé l'équipe Première de 1982 à 85, remportant la Coupe de l'UEFA en 1983. Passé DT au RWDM en 1987, il a également dirigé les Diables Rouges de 1991 à 96. Depuis 1990, il est le patron de la firme Brésor (torréfaction de cafés), située à Zellik, dans la périphérie bruxelloise.
...

Paul Van Himst (66 ans) a été élu Footballeur belge du Siècle lors du changement de millénaire. Il a défendu les couleurs d'Anderlecht (1959-75), du RWDM (1975-76) et de l'Eendracht Alost (1976-77). Quatre fois Soulier d'Or (1960, 61, 65 et 74), il est entraîneur des jeunes au RSCA dès 1978. Il a dirigé l'équipe Première de 1982 à 85, remportant la Coupe de l'UEFA en 1983. Passé DT au RWDM en 1987, il a également dirigé les Diables Rouges de 1991 à 96. Depuis 1990, il est le patron de la firme Brésor (torréfaction de cafés), située à Zellik, dans la périphérie bruxelloise. Joueur puis entraîneur, Paul Van Himst compte toujours parmi les assidus au Parc Astrid. Il y a son siège devant celui de Pierre Desmet, ex-officier de presse devenu community manager. Les trois petits-fils de Popol jouent tous au RSCA : Youri est -15, Jérémy -14 et Nils -9. Familier des entraînements à Neerpede, le quadruple Soulier d'Or y croise régulièrement des garçons qu'il a lui-même dirigés comme le responsable de l'Ecole des jeunes, Jean Kindermans ou son bras droit, René Peeters. Il y a aussi retrouvé quelques vieilles connaissances remontant à sa période comme DT au RWDM : Geert Emmerechts et Johan Walem, devenu coach des Espoirs chez les Mauves. Au stade Constant VandenStock, il a des affinités avec la famille du même nom et ceux qui y sont apparentés, à l'image de Philippe Collin. Il pousse aussi, régulièrement, la porte du manager sportif Herman Van Holsbeeck qui l'interpelle volontiers sur le football. Il en allait d'ailleurs de même avec son devancier, Michel Verschueren, dont il est resté proche aussi. Aux côtés de glorieux anciens comme le Roi Pelé, l'Anglais Bobby Moore, l'Argentin Osvaldo Ardiles ou le Polonais Kazimierz Deyna, Van Himst avait participé en 1981 au tournage du film Escape to Victory du régisseur américain JohnHuston. Avec comme acteurs principaux Sylvester Stallone et Michael Caine. Si Popol n'a plus eu de touches avec eux (hormis un contact furtif avec la star du foot brésilien), il devrait toutefois rencontrer sous peu l'un de ses partenaires dans ce film : Mike Summerbee. Ex-légende du grand Manchester City des années 70, avec Francis Lee et Colin Bell, celui-ci a rétabli le dialogue avec PVH via Pierre Kompany, le papa de Vincent. Les deux devraient en principe se rencontrer à l'occasion du derby entre City et United le 17 avril prochain. Avant de devenir présentateur-vedette, Michel Drucker était journaliste sportif et avait assuré pour la télé les commentaires de la Coupe du Monde 70 au Mexique. Avant cet événement, il s'était rendu à Anderlecht aux fins d'un reportage sur Popol, l'un des éléments les plus en vue des Diables à ce moment. Le courant était d'emblée passé et, depuis, les liens sont restés. Dans le monde du show-bizz, PVH est à tu et à toi avec Enrico Macias ou Adamo. Le plus belge des Siciliens avait d'ailleurs remis à Polle le Soulier d'Or en 1965. Féru des Mauves, les contacts entre eux s'étaient amplifiés dans les années 80, au moment où Van Himst avait un certain Enzo Scifo sous sa coupe. Pour rappel, le chanteur est le parrain de la fille aînée du Louviérois, Elena. A l'époque de ses débuts en équipe-fanion, à la fin des années 50, la plupart de ses partenaires étaient tous originaires de la commune, voire de localités avoisinantes, comme Jean Cornélis, venu de Lot, ou Joseph Jurion, de Ruisbroek. Si Polle ne rate jamais l'occasion d'aller saluer ce dernier, qui a élu domicile à Knokke, il rencontre plus souvent ceux qui sont restés la périphérie. Comme les Dilbeekois Jean Trappeniers et Georges Heylens qui habitent non loin de sa propre maison à Grand-Bigard. Ou Pierre Hanon, qui réside à Alsemberg. PVH a gardé le contact aussi avec son ancien compère d'attaque des goldensixties, le Néerlandais Jan Mulder. Il retrouve toujours aussi, avec le même plaisir, un autre monstre sacré hollandais qui a évolué pendant pas mal de saisons à ses côtés : Robbie Rensenbrink, qui répond présent chaque année à la soirée de l'AmicaledesAnciens, mise sur pied par l'un des administrateurs du Sporting, Emile Servranckx et dont PVH est un assidu depuis longtemps. C'est l'occasion de revoir quelques glorieux anciens, dont il a lui-même été supporter autrefois, comme François Susse Sermon ou de boire le verre de l'amitié avec des garçons qu'il a connus dans les rangs Cadets ou Scolaires, comme les frères Pierre et René Vander Eeckt. Van Himst a toujours été un fan de cyclisme et d' Eddy Merckx, en particulier, qui compte deux ans de moins que lui. Après leur carrière respective, les deux ont même tissé de véritables liens d'amitié. Le Cannibale a beau être au Qatar ou au fin fond du monde, cela ne les empêche pas de se contacter journellement, par mail ou téléphone. C'est notre Eddy national qui l'a introduit dans le milieu de la petite reine, où ses connaissances sont nombreuses : Roger De Vlaeminck, Frans Verbeeck ou encore WalterGodefroot. Plus près de nous, il y a Claude Criquielion, Bernard Hinault, Miguel Indurain et l'ex-big boss du Tour de France, Jean- MarieLeblanc. Chez les pistards, Polle a entre autres sympathisé avec un autre élément de sa génération, Patrick Sercu, de même qu'avec René Pijnen. Le beau-fils de PVH, Lorenzo Lapage, s'est distingué dans cette discipline également. Pas étonnant, Frank, le fils de Paul, a été pro, et lui-même a été PR de l'équipe Hitachi jadis... En motocross, l'ancien Champion du Monde Roger De Coster fait partie de ses intimes aussi et Polle a eu l'opportunité de sympathiser avec d'autres ténors de cette discipline, comme Joël Robert, Sylvain Geboers, l'infortuné AndréMalherbe, Harry Everts et son fils Stefan. Dans le monde de l'automobile, et de la F1 plus précisément, une autre de ses vieilles connaissances est Jacky Ickx. par bruno govers - photos: reporters