Dominique D'Onofrio (56 ans) a joué en divisions inférieures avant d'entraîner Seraing, le Club Liège, Tilleur Saint-Nicolas, La Calamine, Montegnée et Seraing RUL. Depuis quatre ans, il est directeur sportif du Standard après y avoir été responsable du scouting et de l'entraînement des blessés, entraîneur adjoint et entraîneur principal.
...

Dominique D'Onofrio (56 ans) a joué en divisions inférieures avant d'entraîner Seraing, le Club Liège, Tilleur Saint-Nicolas, La Calamine, Montegnée et Seraing RUL. Depuis quatre ans, il est directeur sportif du Standard après y avoir été responsable du scouting et de l'entraînement des blessés, entraîneur adjoint et entraîneur principal.Fan de musique depuis toujours (son père jouait de la guitare et de la mandoline, et il rêvait que son fils gratte les cordes), Dominique D'Onofrio a été invité récemment à un concert de Salvatore Adamo. Il avait convié le chanteur à Standard-Arsenal. Le fils Adamo vit à Londres et est fan des Gunners. Avant le match, Adamo a pu rencontrer une de ses idoles : Arsène Wenger. Comme un gosse, il a demandé à être photographié avec le Français ! Wenger était tout aussi flatté. D'Onofrio entretient aussi des contacts privilégiés avec Frédéric François et Claude Barzotti. Côté humoristes, il est proche d' AlainSoreil (Albert Cougnet), de Renaud Rutten, de Pierre Theunis et des frères Taloche. Il mange régulièrement à La Cucinella, restaurant tenu par l'ancien chanteur Gianni Marzano, connu sous le pseudonyme de Claude Michel à ses débuts. Deux autres adresses gourmandes (italiennes) qu'il fréquente à Liège : Chez Amedeo et Il Baronetto. Il y a quelques jours, il a assisté à une représentation de Kdo, le dernier spectacle de son copain Franco Dragone. Neuf jeunes du Standard faisaient partie de la troupe. Dragone avait fait la même demande à Anderlecht, qui a refusé d'envoyer des forces vives. L'amitié entre la famille D'Onofrio et les frères Jean-Michel et Philippe Saive remonte à des dizaines d'années : ils habitaient dans la même rue à Ans. DD a fait la connaissance de l'ex-judokate Christelle Deliège quand elle avait épousé Philippe et a rempli lui-même la carte d'affiliation de leur fils au Standard. Ils ne sont plus ensemble mais elle travaille toujours à la commune d'Ans, au service des sports et sollicite D'Onofrio chaque année pour la remise des mérites sportifs. Rayon tennis, il a rencontré plusieurs fois Justine Henin (présente à l'occasion aux matches du Standard) et côtoie Filip Dewulf, supporter des Rouches. Il lui arrive aussi de discuter avec les frères Olivier et Christophe Rochus quand ils s'entraînent dans la salle du Sart Tilman, à quelques mètres de l'Académie. Grâce à Liège-Bastogne-Liège, Dominique D'Onofrio a rencontré de nombreuses stars du cyclisme. Il conserve un souvenir ému d'une soirée passée avec Frank Vandenbroucke lorsque les coureurs logeaient dans le même hôtel que les joueurs du Standard. Il a fait un L-B-L dans la voiture de Bernard Hinault, ils ont sympathisé et se sont revus plusieurs fois, toujours dans le cadre de cette course. Il connaît très bien Eddy Merckx, est allé manger plus d'une fois avec Christophe Brandt, s'occupe parfois lui-même d'accueillir Rik Verbrugghe à Sclessin et a participé à des actions caritatives en compagnie de Philippe Gilbert. D'Onofrio garde un souvenir fort d'une discussion en tête à tête d'une demi-heure avec Fabio Capello, qui entraînait alors la Juventus. C'était avant un match amical contre le Standard. Il a aussi été consulté à l'une ou l'autre reprise par Walter Zenga quand celui-ci voulait des renseignements sur un joueur que DD était censé bien connaître. Il a noué une complicité avec Vicente Del Bosque : ils s'étaient rencontrés une première fois au tournoi de Toulon ; Del Bosque y scoutait pour le Real, D'onofrio pour le Standard. Sa rencontre avec Ernesto Valverde (alors coach de Bilbao) fait aussi partie de celles qui restent sur sa rétine. Il est régulièrement en contact avec Joël Müller (directeur sportif de Metz) et Jean Fernandez, l'actuel entraîneur d'Auxerre. Joan Laporta, le président du FC Barcelone, lui envoie systématiquement ses nouvelles cartes de visite et vient encore de lui faire parvenir ses v£ux. Par l'intermédiaire de son frère Luciano, il connaît assez bien Bernard Tapie et Zinédine Zidane. La ligne chauffe régulièrement entre Dominique D'Onofrio et des joueurs historiques du Standard : Emile Mpenza, Daniel Van Buyten, Ivica Dragutinovic, Milan Rapaic, Sergio Conceiçao, Mémé Tchité, Oguchi Onyewu, Marouane Fellaini. Mais aussi l'Egyptien Mohamed El-Yamani qui fut victime d'un terrible accident de la route dans son pays quelques heures après avoir été élu deuxième meilleur joueur du Championnat du Monde U21 derrière l'Argentin Javier Saviola ! El-Yamani est resté trois semaines dans le coma, n'a jamais retrouvé son niveau et joue aujourd'hui en D2 égyptienne. Des joueurs actuels, c'est Mohamed Sarr qui est le plus proche de lui : c'est le seul qui était déjà dans le noyau quand D'Onofrio entraînait. Et il a une relation particulière avec Dieumerci Mbokani aussi. Dominique D'Onofrio et Michel Daerden ont fait toute leur adolescence ensemble à Loncin. " Papa, je le regardais jouer au whist pendant des soirées entières ", dit le directeur sportif. " C'était aussi un champion au kicker. On se voyait plusieurs fois par semaine à la maison des jeunes. J'étais avec lui le soir où il a rencontré sa première femme, dans une brasserie en face du cinéma de Loncin. " L'amitié n'a pas pris une ride, Papa a effacé les siennes. D'Onofrio rencontre aussi fréquemment (surtout aux matches) les frères José et Jean-Marie Happart, Didier Reynders, Jean-Michel Javaux, Yves Leterme et Jean-Claude Marcourt. Il fait tous les déplacements vers les matches avec Louis Smal (ex-politicien et syndicaliste, responsable de la Famille de Rouches), le comptable du Standard Philippe Gilis et les épouses. L'entraîneur de club belge dont il est le plus proche est Jan Ceulemans, qui l'a appelé récemment pour lui souhaiter une bonne cuvée 2010. Il entretient aussi des relations privilégiées avec Francky Dury, Georges Leekens, Hugo Broos, Aimé Anthuenis et Frankie Vercauteren. A chacun de ses retours en Belgique, Eric Gerets le contacte pour aller manger un bout : ils ont autrefois travaillé ensemble au FC Liège. Tomislav Ivic est un autre ami intime. Idem pour Robert Waseige, dont le C4 au Standard n'a pas cassé le lien avec DD. Il est proche aussi de Jean Thissen et de Henri Depireux, qui est allé lui rendre visite en décembre dernier quand D'Onofrio était en stage en Tunisie avec les U21 du Standard. Depireux était encore entraîneur de Monastir pour quelques jours... Paul Van Himst, Stéphane Demol et Herman Wijnants sont aussi des intimes. par pierre danvoye