Le Carolo a la carte de visite de Carlos Queiroz, croise des peoples lors de soirées VIP sur les Italiens de Belgique et participe à la vie politique de sa ville.
...

Le Carolo a la carte de visite de Carlos Queiroz, croise des peoples lors de soirées VIP sur les Italiens de Belgique et participe à la vie politique de sa ville. Dante Brogno est né le 2 mai 1966 à Charleroi. Il joua au Pavillon Montagnard (1976-81) et à Marchienne (1981-86) avant de disputer 389 matches avec les Zèbres en D1 de 1986 à avril 2001. Surnommé Capitaine Crochet, il a terminé meilleur buteur de l'histoire du club (108 buts). De 2001 à 2007, il fut T1 ou T2 des Zèbres avant de devenir entraîneur des Espoirs de Charleroi durant deux ans. Cette saison, il était entraîneur de l'Olympic (D3). Pour obtenir sa licence pro, Brogno est parti en stage au Real Madrid. Il a été accueilli par Jorge Valdano, alors directeur technique, et Emilio Butragueño. " Un truc de fou : avant d'arriver dans la salle des joueurs, je devais passer six contrôles de sécurité ! Le premier jour, les gardes ont tout fouillé, même ma mallette. " Dans la capitale, il a croisé les Galacticos : Zinédine Zidane, Luis Figo, Roberto Carlos,... Carlos Queiroz, alors entraîneur, l'a pris sous son aile. " Avant chaque entraînement, on buvait un café ensemble et il m'expliquait pendant vingt minutes sa méthode. " Il lui a, par après, remis sa carte de visite. " Tu m'appelles quand tu veux ", a-t-il ajouté. Aujourd'hui, Brogno a toujours ses entrées au Real. " Ils m'ont dit que je restais le bienvenu. Je n'ai qu'à passer un coup de fil pour obtenir des places. " Dernièrement, il a assisté au match contre Gijon (6-2). Il s'est aussi déplacé à Valence, où il a rencontré Rafael Benitez juste avant son départ à Liverpool, et à Bordeaux. Il est resté proche de Daniel Van Buyten (" Son père le déposait tous les matins chez moi pour aller à l'entraînement "), ce qui lui a permis de découvrir les infrastructures du Bayern Munich. En début de saison, il a renoncé à son activité de consultant pour RTL par manque de temps. Mais il y a gardé des liens. " Luc Maton et Serge Vermeiren sont des personnes vraiment gentilles. Et Laurent Haulotte est un vrai gentleman. J'ai rencontré d'autres gens bien : Didier de Radiguès, Hakima Darhmouch et l'une ou l'autre ex-Miss Belgique. AB3 m'a contacté pour l'Europa League mais ce n'était pas possible. " Supporter de Charleroi, Jean-Michel Zecca est un people qu'il croise régulièrement. Brogno a participé pour une £uvre caritative à Fort Boyard, que Zecca présentait. Fanas de sports automobiles, ils se retrouvent lors de rallyes ou de séances de karting. Brogno a participé au Télévie et à des émissions consacrées aux Italiens de Belgique, ce qui lui a permis de croiser SalvatoreAdamo, Frédéric François, Dany Brillant... Sa plus belle rencontre, il l'a vécue aux côtés de Dominique D'Onofrio. " Nous étions dans les coulisses du Spiroudôme pour une émissions sur les immigrés italiens. Nous avons vu arriver un couple en trainings et en pantoufles, avec des valises. Nous leur avons demandé ce qu'ils faisaient là : c'était Shirley et Dino ! Sans leur maquillage, leur voix de scène et leur costume, nous ne les avions pas reconnus. Nous avons parlé avec eux durant une heure et j'ai appris que Gilles Benizio, alias Dino, était originaire du même village de Calabre que mes parents. Charleroi respire le sport et Brogno y côtoie beaucoup de ses personnalités. Avec Jean-MichelSaive, il est fréquemment invité à remettre des mérites sportifs ou à des conférences sur le sport. Ils se sont rapprochés lors de la Coupe du Monde 94 aux Etats-Unis. " J'étais dans la présélection des 28, puis j'ai été écarté. Mais je suis quand même parti suivre l'équipe. Jean-Mi, lui, était là comme touriste. " Brogno va régulièrement manger au Spiroudôme. Il y a retrouvé une connaissance qu'il apprécie : Giovanni Bozzi, le coach des Spirou " Quand il est parti à Liège, je l'ai perdu de vue. Cette séparation a eu du bon : lorsqu'il est revenu à Charleroi, nous avons eu beaucoup de choses à nous raconter. " Autre nom, dans le monde du basket : David Desy. Brogno a fait sa connaissance au moment où il était le moteur des Spirou. A la Neuville, il boit parfois un verre avec Carlos Rodriguez, supporter de l'Olympic. Il en profite pour lui demander ses secrets en matière de préparation physique individuelle. Ses relations foot restent principalement carolos : Alex Teklak, Marco Casto, Roch Gerard, Olivier Suray, Didier Beugnies, Christian Vavadio, Medhi et Mogi Bayat (" des personnes plus sensibles qu'on le croit ")... Du côté flamand, il cite Jacky Mathijssen et Rudi Vossen, le père de Jelle. Il passe de temps en temps un coup de fil à Pär Zetterberg. Parmi ses anciens coéquipiers étrangers, il a encore des contacts avec Sergio Rojas et Nebosja Malbasa. Georges Leekens lui réserve toujours un accueil particulier quand il le voit. " C'est le seul coach qui me fait la bise en me prenant dans ses bras ! Je garde un profond respect pour Robert Waseige. Même si son parcours s'est mal terminé à Charleroi, il reste un grand monsieur de notre football. " Philippe Courard, ministre des Affaires intérieures et de la Fonction publique, l'a invité il y a peu à la présentation d'un projet. Brogno connaît Olivier Chastel, rencontre souvent Marie Arena, a fréquenté la génération socialiste des Jean-Claude Van Cauwenberghe, Claude Despiegeleer, etc. Il collabore avec Ornella Cencig, échevin de l'Emploi. " Tous les mois, elle invite trois ou quatre sociétés pour tisser des relations entre elles et je joue le rôle de lien. " Il caresse toujours l'idée de devenir échevin des Sports de Charleroi. " J'aurais dû être sur les listes lors des dernières élections. Je pense pouvoir apporter quelques idées dans cette matière, même si ce n'est pas un projet immédiat. " par simon barzyczak - photos: belga