FAMILIER DES MAISONS MAUVE, ROUGE ET BLEUE

Anderlecht, c'est la deuxième famille d' Alain Courtois. Grâce à son soutien, il avait pu embrasser autrefois la fonction de secrétaire général de l'Union belge. Au début du présent millénaire, il servit à son tour le prestigieux club bruxellois en sa qualité de directeur général. Si les chemins se séparèrent après quelques mois, le politicien MR est resté un fidèle du Parc Astrid où il est toujours en rapport avec plusieurs personnes, du président Roger Vanden Stock à PhilippeCollin en passant par Herman Van Holsbeeck, Michel Verschueren voire Chris Lioen. Au Standard aussi, il a ses entrées par le truchement de Lucien D'Onofrio et de Pierre François. Ses pas l'ont également guidé fréquemment au Club Bruges, en raison de la longue amitié qui le lie à Michel D'Hooghe, et qui remonte à leur vécu commun à l'URBSFA. Avec son successeur Pol Jonckheere, le courant passe plutôt bien aussi....

Anderlecht, c'est la deuxième famille d' Alain Courtois. Grâce à son soutien, il avait pu embrasser autrefois la fonction de secrétaire général de l'Union belge. Au début du présent millénaire, il servit à son tour le prestigieux club bruxellois en sa qualité de directeur général. Si les chemins se séparèrent après quelques mois, le politicien MR est resté un fidèle du Parc Astrid où il est toujours en rapport avec plusieurs personnes, du président Roger Vanden Stock à PhilippeCollin en passant par Herman Van Holsbeeck, Michel Verschueren voire Chris Lioen. Au Standard aussi, il a ses entrées par le truchement de Lucien D'Onofrio et de Pierre François. Ses pas l'ont également guidé fréquemment au Club Bruges, en raison de la longue amitié qui le lie à Michel D'Hooghe, et qui remonte à leur vécu commun à l'URBSFA. Avec son successeur Pol Jonckheere, le courant passe plutôt bien aussi. De même qu'avec Filips Dhondt, qu'il avait nommé directeur de site dans la Venise du Nord pour l'EURO 2000. Dans les autres clubs, les contacts se limitent à un seul individu : Ivan De Witte à La Gantoise, Herman Wijnants à Westerlo, Jos Vaessen à Genk ou encore Roland Duchâtelet à Saint-Trond. Sans oublier un certain Mogi Bayat à Charleroi, dont il apprécie l'esprit frondeur. Via la fédé, Courtois a eu l'occasion de nouer des contacts étroits avec pas mal de beau monde. En France, on citera notamment Jacques Lambert (directeur -général de la Fédération Française de Football) et Jean-Pierre Escalettes, son président, mais aussi et surtout, Gérard Houllier. A l'époque où ce dernier dirigeait Liverpool, il avait même permis à Julien Courtois, le fils d'Alain, de militer pendant une saison en réserves. En tant que vice-président de la Commission de contrôle et de discipline de l'UEFA, il a pu sympathiser, lors d'une rencontre du troisième tour préliminaire de la CL entre Fenerbahçe et les Glasgow Rangers, avec le célèbre arbitre italien Pierluigi Collina. Ils sont restés amis. On doit aussi mentionner ses liens avec les bosses de la FIFA et de l'UEFA, Sepp Blatter et Michel Platini. Les rapports ne se limitent toutefois pas qu'à l'Europe. Parmi les intimes figure aussi le président de la Confédération Africaine de Football, le Camerounais Issa Hayatou. Courtois sera d'ailleurs son invité, à Yaoundé, après la phase finale de la CAN en Angola. Ce ne sont pas les patrons qui manquent parmi ses connaissances : Jean-Pierre de Launoit (Concours Reine Elisabeth), Alain Flausch (STIB), Johnny Thijs (La Poste), Emmanuel Van Innis (Electrabel), ThierryDelvaux (Generali), Jean-Claude Fontinoy (SNCB), Pierre-Olivier Beckers (COIB), Wilfried Meert (Mémorial Ivo Van Damme), François De Keersmaeker (URBSFA), Jean- Marie Philips (URBSFA). Et, last but not least, Jacques Rogge (CIO). Mais celui qui compte le plus pour lui n'est autre que le Vicomte Etienne Davignon à qui il prête toujours une oreille des plus attentives. Ex-avocat stagiaire au Barreau de Bruxelles, Courtois a conservé pas mal d'affinités dans ce milieu comme Benoît Dejemeppe, procureur du Roi à Bruxelles ou les avocats Luc Misson et Jean-Louis Dupont, devenus célèbres via l'arrêt- Bosman, Daniel Spreutels et Luk Deleu, qui s'occupent des affaires d'Anderlecht. Courtois a des atomes crochus au sein de son parti avec des Didier Reynders ou Louis et Charles Michel, mais est proche également de certains membres du CDH comme Joëlle Milquet, BenoîtCerexhe, AndréAntoine et Melchior Wathelet, père et fils. Idem avec les socialistes Elio Di Rupo, CharlesPicquéet Emir Kir. Du côté néerlandophone, il apprécie Jean-Luc Dehaene, Yves Leterme, Guy Vanhengel, BrunoTuybens et Etienne Schouppe. Quand ce dernier était encore le grand patron de la SNCB, c'est avec lui que notre interlocuteur avait mis sur pied le J-Day. Courtois peut compter sur quelques ambassadeurs de choix dans le cadre de la candidature pour la Coupe du Monde 2018 où il est hyperactif : les anciens monuments d'Anderlecht Paul Van Himst et Enzo Scifo, le meilleur cycliste de tous les temps, Eddy Merckx, ainsi que nos tenniswomen Justine Henin et Kim Clijsters. Le père de Kim, Lei, décédé il y a un an, faisait d'ailleurs partie, à l'instar d' Eric Gerets, Jean- MariePfaff et Marc Wilmots (avec qui il fut à la base, en tant que politicien, des fameux chèques-sport) des anciens Diables Rouges avec lesquels le courant est toujours bien passé. Pour l'anecdote, on signalera que notre homme aurait bien voulu sympathiser avec une autre championne de tennis belge, Laurence Courtois, qui porte le même prénom que sa fille. Mais la rencontre n'a pu se faire jusqu'ici. Il a toujours eu d'excellentes relations au plus haut niveau, à la télé, que ce soit avec Philippe Delusinne ( RTL), Jean-Paul Philippot ( RTBF) ou encore Peter Quaghebeur ( VTM), et a été close aussi avec bon nombre de journalistes sportifs comme Pierre Migisha ou André Remy. La complicité, dans ce cas, ne s'arrête d'ailleurs pas qu'au seul papa puisqu'il connaît bien ses fils Jean-François et Baudouin. Chaque année, il compte d'ailleurs parmi les fidèles de leur revue Sois belge et tais-toi. Dans la même sphère, on relèvera sa connivence avec le comédien Daniel Hanssens, connu, entre autres, pour son rôle dans la célèbre pièce Bossemanset Coppenolleet qui est à l'affiche, à présent, du Père Noël est une ordure au Centre culturel d'Uccle. par bruno govers