Les Red Flames sur RTL, c'est terminé. Diffusés sur la chaîne privée depuis août 2019, leurs matches seront maintenant visibles sur la RTBF dès ce vendredi 17 septembre, date du début des qualifs pour le Mondial 2023. La raison? Une offre supérieure à celle formulée par le précédent diffuseur auprès de l'Union belge, au grand dam de RTL, qui se dit à l'affût pour récupérer les Flames à l'issue de ce contrat courant jusqu'à la Coupe du monde 2023 (non incluse).

Le service public disposait déjà des droits des phases finales des grands tournois (dont l'EURO 2022), il pourra désormais proposer l'ensemble des matches à domicile et la plupart des rencontres à l'extérieur. "Lors du premier match à domicile, le mardi 21 septembre contre l'Albanie, on retrouvera Benjamin Deceuninck à la présentation, entouré de consultants dont il reste à déterminer l'identité, ainsi que le duo Lise Burion- Cécile De Gernier aux commentaires", précise Benoît Delhauteur, directeur des Sports à la RTBF.

Une acquisition de droits qui s'inscrit entre autres dans la mission de service public qui incombe à la RTBF, dont le contrat de gestion indique qu'elle doit "s'intéresser aux disciplines (...) pratiquées par des femmes". "Mais cela rencontre surtout une demande du public", ajoute Delhauteur, qui rappelle également la volonté de féminiser les contenus sportifs à court terme. On se souvient en effet que RTL réunissait une moyenne de 100.000 téléspectateurs devant les Flames, malgré des matches parfois programmés en fin d'après-midi ou en même temps que des chocs européens masculins. Des chiffres qui ne demandent qu'à grandir.

Les Red Flames sur RTL, c'est terminé. Diffusés sur la chaîne privée depuis août 2019, leurs matches seront maintenant visibles sur la RTBF dès ce vendredi 17 septembre, date du début des qualifs pour le Mondial 2023. La raison? Une offre supérieure à celle formulée par le précédent diffuseur auprès de l'Union belge, au grand dam de RTL, qui se dit à l'affût pour récupérer les Flames à l'issue de ce contrat courant jusqu'à la Coupe du monde 2023 (non incluse). Le service public disposait déjà des droits des phases finales des grands tournois (dont l'EURO 2022), il pourra désormais proposer l'ensemble des matches à domicile et la plupart des rencontres à l'extérieur. "Lors du premier match à domicile, le mardi 21 septembre contre l'Albanie, on retrouvera Benjamin Deceuninck à la présentation, entouré de consultants dont il reste à déterminer l'identité, ainsi que le duo Lise Burion- Cécile De Gernier aux commentaires", précise Benoît Delhauteur, directeur des Sports à la RTBF. Une acquisition de droits qui s'inscrit entre autres dans la mission de service public qui incombe à la RTBF, dont le contrat de gestion indique qu'elle doit "s'intéresser aux disciplines (...) pratiquées par des femmes". "Mais cela rencontre surtout une demande du public", ajoute Delhauteur, qui rappelle également la volonté de féminiser les contenus sportifs à court terme. On se souvient en effet que RTL réunissait une moyenne de 100.000 téléspectateurs devant les Flames, malgré des matches parfois programmés en fin d'après-midi ou en même temps que des chocs européens masculins. Des chiffres qui ne demandent qu'à grandir.