Il y a un an, c'était le grand amour entre Danny Boffin et St-Trond. Ce temps-là est révolu. Son ami Marc Wilmots l'a placé au Standard. Boffin : " Je devais changer d'air, fuir les ragots. Ici, on raconte même que j'ai quitté ma femme. Je ne suis pas usé. Le premier tour a été dur mais pour la première fois en trois ans, nous n'avons pas eu de stage. Puis Jochen Janssen est arrivé, DésiréMbonabucya ...

Il y a un an, c'était le grand amour entre Danny Boffin et St-Trond. Ce temps-là est révolu. Son ami Marc Wilmots l'a placé au Standard. Boffin : " Je devais changer d'air, fuir les ragots. Ici, on raconte même que j'ai quitté ma femme. Je ne suis pas usé. Le premier tour a été dur mais pour la première fois en trois ans, nous n'avons pas eu de stage. Puis Jochen Janssen est arrivé, DésiréMbonabucya a été essayé à droite, moi à gauche alors que je suis meilleur dans l'axe. Le forfait de Claude Kalisa a été le pire car il organisait la défense et donnait aux autres l'impression d'être meilleurs. C'est beaucoup pour une équipe qui avait joué une saison dans la même configuration ". Le courant ne passait plus entre Jacky Mathijssen et Danny Boffin. A Mouscron, Boffin lui a dit le fond de sa pensée, dans le vestiaire. " J'étais arrivé vingt minutes en retard. Je ne trouvais plus mes clefs. C'était la première fois. On ne m'a rien dit mais j'ai été retiré en début de seconde période alors que j'étais bien dans le match ". Il s'agit aussi de choix tactiques et d'avenir. Si Boffin ne veut pas jouer sur le flanc, la meilleure option pour l'équipe, pourquoi ne pas offrir sa chance au jeune Kris Buvens ? " J'ai dit que je ne voulais plus jouer à gauche. Il a rétorqué qu'alors, il ne pouvait m'aligner ". Sa situation privée n'est pas brillante non plus. Un huissier a saisi une partie de son salaire au club. Il nie : " Nous avons réagi immédiatement. Il n'y a pas eu saisie. On m'a escroqué. Un entrepreneur français a détourné entre 375.000 et 500.000 euros. Il a signé en mon nom des factures de travaux non effectués. La banque a payé sans exercer de contrôle. Nous avons déposé plainte contre l'entrepreneur et la banque. Le procès peut durer deux ans. Il s'agit d'appartements acquis à Lille, quand je jouais à Metz ". Autre os : sa villa non achevée à Binderveld. " Des malentendus. Fixé sur le foot, je ne me suis occupé de rien mais c'est résolu. J'emménage début mars. J'ai été trop confiant, trop bon. J'ai déjà commis cette erreur quand j'étais à Anderlecht mais j'étais jeune et j'ai pu me refaire. Maintenant, je ne prends plus de décision sans Marc Wilmots, sa femme Katrien et son beau-père. Je ne crois pas que Marc restera en politique. Dans quelques années, il lancera une affaire, dont je serai partenaire ". (C. Vandenabeele) C. Vandenabeele