1 RONALD VARGAS - À GENOUX

Anderlecht est très loin d'avoir déjà rentabilisé les 2,5 millions dépensés pour son transfert en 2011. La faute à un corps trop fragile. Deux grosses opérations au genou, des petits et moyens bobos entre-temps : Ronald Vargas (26 ans), surnommé La Perla au Venezuela, a vu autant l'infirmerie que les terrains d'entraînement. Le plus râlant, c'est qu'il a exactement le profil pour emballer le public mauve qui se déplace pour du beau jeu et des gestes techniques de haut vol.
...

Anderlecht est très loin d'avoir déjà rentabilisé les 2,5 millions dépensés pour son transfert en 2011. La faute à un corps trop fragile. Deux grosses opérations au genou, des petits et moyens bobos entre-temps : Ronald Vargas (26 ans), surnommé La Perla au Venezuela, a vu autant l'infirmerie que les terrains d'entraînement. Le plus râlant, c'est qu'il a exactement le profil pour emballer le public mauve qui se déplace pour du beau jeu et des gestes techniques de haut vol.Avoir un gardien qui s'illustre chaque semaine en Angleterre, qui sauve plein de buts tout faits pour Sunderland, qui est apprécié autant pour ses qualités d'homme que pour ses atouts de footballeur, mais qu'on ne voit jamais ou presque avec les Diables, c'est un paradoxe. Sans l'extraterrestre Thibaut Courtois, Simon Mignolet (24 ans) serait assuré de jouer avec les Diables. Au lieu de cela, son avenir est bouché. Parce que Courtois est plus hype et encore bien plus jeune.Dans les dernières heures du 31 août, Vadis Odjidja (23 ans) a vécu des trucs dingues. Porto le voulait, Everton aussi, Bruges n'arrivait pas à se positionner et le joueur était tout aussi indécis. Tout s'est arrangé avec les Anglais, mais quelques minutes après le deadline du mercato. Il a donc dû rester au Club et ce qu'il a / n'a pas montré entre-temps l'oblige à y prolonger encore son séjour. Ryan Donk est content, il conserve son pote de guindaille.Recevoir une offre du Standard sans avoir jamais entraîné en D1, c'est aussi courant qu'avoir un rang 1 au Lotto. On a eu du mal à y croire au moment même, mais Roland Duchâtelet et Jean-François de Sart avaient bien fait de Felice Mazzu (48 ans) leur premier choix pour remplacer Ron Jans. Mazzu venait de remporter la première tranche du championnat de D2 avec le White Star. Son président, Michel Farin, n'a même pas voulu discuter d'un départ. Pas sûr que le train de la D1 repasse un jour.Soulier d'Or en janvier, transfert au CSKA Moscou en juillet : super, l'année 2012 pour Matias Suarez (24 ans). Et pour la direction d'Anderlecht : 11 millions dans la caisse. Mais il y a des Russes qui n'achètent pas des chats dans des sacs. L'Argentin a raté une visite médicale commandée en Allemagne, où on a retourné son genou abîmé dans tous les sens. Nouveau contrôle technique en fin d'année, nouveau carton rouge. La 3e sera-t-elle enfin la bonne ?Approche de mercato = soucis physiques pour Nacer Chadli (23 ans). Il vise l'Angleterre depuis un bon moment. En a-t-il le niveau ? Sûrement. Mais il est habitué à se retrouver sur le flanc lorsqu'il faut achever de convaincre des recruteurs. C'est notamment pour cela qu'il est toujours à Twente. Son grand pote Axel Witsel joue en Russie. Autre niveau, autre salaire surtout.De Majorque au Standard, du Standard au Beerschot, de titulaire chez les Diables à grand malade de notre foot : Marvin Ogunjimi (25 ans) a reculé à la vitesse V-V' en six mois. Il rame comme jamais. Méforme physique, crises de confiance, problèmes de santé, il doit se consoler en se disant qu'il y a peu de chances qu'il accumule encore autant de contrecoups en aussi peu de temps dans le futur.Un problème administratif qui vaut à Thibaut Courtois de débuter en D1, d'exploser et de fêter le titre. Des bobos à des moments où il crache le feu et qui permettent à Logan Bailly puis Kristof Van Hout de s'installer dans le but. Laszlo Köteles (28 ans) a l'art de ne pas être opérationnel à des moments clés. Dernière déception en date : sa femme a échoué dans la conquête du titre de WAG de l'année, lors du gala du Soulier d'Or. Victoire pour madame Deschacht. Ce n'est pas scandaleux.Maxime Lestienne (20 ans) n'a jamais été aussi brillant que cette saison : déjà 10 buts avec une équipe brugeoise qui a longtemps hoqueté. Lors de la faillite de Mouscron, il pouvait signer dans plein de bons clubs mais il avait choisi Bruges parce qu'il en avait toujours été supporter. La saison dernière, il s'est blessé gravement et a été out pendant plusieurs mois. Cette saison, au moment où il est enfin installé comme titulaire, il est à nouveau touché. Une blessure est souvent bête. La sienne est très idiote : la faute à un champ de patates indigne de la D1.Les Diables qui commencent à tourner quand il n'est plus là, Bruges qui se redresse quand il est parti : il dira un jour qu'il n'est pas né sous une bonne étoile. PAR PIERRE DANVOYE- PHOTOS: IMAGEGLOBE