1 VINCENT KOMPANY

BLUES BLANCHES
...

BLUES BLANCHES Quand il est remonté sur le terrain récemment, un journal a titré " un quarantième retour tranquille. " 40, ce serait donc ça son bon total de blessures depuis qu'il est pro ? Le site transfermarkt, très fiable, comptabilise aussi les bobos de chaque joueur et en mentionne 22 pour le Bruxellois. Même eux ne sont plus capables de suivre avec leurs stats, alors ? Kompany vient juste de déclarer : " Toute ma vie, j'ai connu des coups durs, je suis blessé depuis mes 14 ans. " COEUR BRISÉ Un transfert de Gand à l'Atalanta, elle était là sa récompense. Mais le ciel lui est tombé sur la tête lors des tests physiques. Verdict : problème cardiaque. Confirmé lorsqu'il a passé de nouveaux examens à son retour en Belgique. Un toubib lui a parlé de fin de carrière, un cardiologue réputé l'a pris en mains et lui a garanti qu'il rejouerait. Il a été opéré. Il rejoue. Il est toujours un chouchou de Martinez. Assez pour aller en Russie ? SCHEISSE ! Il a joué cette saison à l'Allianz Arena. 26 minutes alors qu'il n'était pas prêt et on a parlé d'une " énorme erreur " de Weiler. Là-bas, il s'est déchiré les ischios. Trois mois plus tard, il est revenu. Il a repris, en Réserve. Pour 10 petites minutes. Et la conclusion qu'il fallait cette fois opérer. Sa saison est une galère. On le dit très fragile mentalement. Ça n'arrange rien. Alors que Vanhaezebrouck voyait en lui le pion idéal pour combler un vide sur la droite. SKYFALL Il vient de le lâcher : " The sky is the limit. Je peux déjà être un joueur clé d'Everton la saison prochaine. Et je peux gagner la Coupe du Monde avec le Nigeria entre-temps. Je serai en Russie. " Attention à la chute. Parce que là, il est encore en plein flou physique. Il dit que son genou sera rétabli pour faire des gros play-offs avec Anderlecht " et finir meilleur buteur ". Les toubibs y croient beaucoup moins. POUTINE ATTENDRA La tuile lui est tombée dessus le dernier jour de janvier. Rien à voir avec le mercato. Stevie D est à Burnley et pas question qu'il parte, puisqu'il a presque 100 % de temps de jeu. Sa place dans le noyau pour la Russie semblait assurée - merci à Radja et à ses dérapages -, aussi. Mais là, le 31/01, cata avec une sale blessure au genou. Son club a communiqué qu'il en avait sûrement pour deux mois. Lui a directement tweeté qu'il ne jouerait plus cette saison.