Anderlecht

1. LA FAIBLESSE. Avant janvier, le Sporting avait encaissé 20 buts et scoré 25. S'il a rectifié le tir au deuxième tour (59p/31c), il veut éviter le remake et a engagé Arnold Kruiswijk en défense.
...

1. LA FAIBLESSE. Avant janvier, le Sporting avait encaissé 20 buts et scoré 25. S'il a rectifié le tir au deuxième tour (59p/31c), il veut éviter le remake et a engagé Arnold Kruiswijk en défense. 2. LES DéPARTS. Silvio Proto sera prêté et Mark De Man, qui veut être titulaire, est partant. Lucas Biglia, bien en cour en Espagne et Italie, ne devrait pas être bloqué en cas d'offre faramineuse. Mbo Mpenza ne sera pas retenu non plus, comme Cyril Théréau,Serhat Akin et Luigi Pieroni. 3. LES POSTES. A la recherche d'un back droit pour concurrencer Marcin Wasilewski, Anderlecht a choisi le Serbe Nemanja Rnic (Partizan Belgrade). L'acquisition du Beerschotman Hernan Losada devrait entraîner le recul de Jan Polak au poste de demi défensif. Devant, le RSCA a embrigadé deux jeunes joueurs, l'Argentin Matias Suarez et le Brésilien Kanu mais il recherche toujours un buteur : aucun Sportingman ne figurait parmi les 20 premiers. Du jamais vu ! 1. LA FAIBLESSE. Le Cercle n'avait pas de doublure à Tom De Sutter, blessé. 2. LES DéPARTS. Besnik Hasi devient adjoint à Anderlecht, Tom Van Mol joue à Saint-Nicolas. De Sutter va probablement rejoindre l'AZ. La question : Jimmy Dewulf trouvera-t-il une autre équipe ou restera-t-il sur le banc du Cercle ? 3. LES POSTES. Un avant-centre est la priorité. Le Cercle négocie avec plusieurs joueurs mais n'a pas encore trouvé la meilleure option. Autre poste-clef : celui de médian défensif. Arnar Vidarsson va remplacer Hasi. Adil Hermach (Roulers) figure parmi les éléments suivis mais il faut un joueur chevronné car le Cercle élabore ses mouvements à partir de ce poste. Autre option : Sergiy Serebrennikov joue à la place de Hasi. Glen De Boeck souhaite enrôler le gardien Geert De Vlieger. Vusumuzi Prince Nyoni reste arrière gauche en remplacement de Tom Van Mol mais le Cercle cherche aussi des défenseurs polyvalents. Bonne nouvelle, Tony Sergeant, arrivé en prêt de Bari en janvier, a signé un contrat définitif avec le Cercle. 1. LA FAIBLESSE. L'équipe était fragile dans l'axe défensif, faute de vitesse et de bagage footballistique. Les flancs n'ont pas réussi à exercer suffisamment de pression et ont manqué de créativité, trop de joueurs n'étant pas en forme. L'attaque a péché à la finition. 2. LES DéPARTS. Partent parce qu'en fin de contrat : Joos Valgaeren (Emmen), Birger Maertens (?), Gaëtan Englebert (?), Sven Vermant (?). Peuvent s'en aller s'ils ont une bonne offre : Stijn Stijnen, Brian Priske, Salou Ibrahim et Elrio Van Heerden. C'est le cas de tous les joueurs, en fait, mais ces quatre-là sont les plus souvent cités. Si Stijnen reste, Glenn Verbauwhede peut se voir prêter pour un an. 3. LES POSTES. Bruges a besoin d'un pion central polyvalent, apte à jouer derrière ou dans l'entrejeu, comme Jeroen Simaeys. Steven De Petter (Dender) correspond au profil mais le Club ne veut pas de lui. Il a engagé le médian droit Vénézuélien Ronald Vargas (FC Caracas) et le flanc gauche de Westerlo, Nabil Dirar. Suite au décès de François Sterchele, le Club doit encore trouver un avant. 1. LA FAIBLESSE. Joseph Akpala est l'arbre qui a caché la forêt : s'il a marqué 18 buts, on ne peut pas oublier que Charleroi n'en a inscrit que 41. Beaucoup trop peu pour viser haut. Cyril Théréau a plus ou moins rempli son contrat, mais pour le reste, tous les attaquants ont échoué. Comme lors des années précédentes, il a fallu un gros apport de la ligne médiane pour compenser (5 buts pour Tim Smolders). 2. LES DéPARTS. Bertrand Laquait et Frank Defays ne seront probablement pas prolongés. Le club essaye de vendre ses deux joyaux : Akpala et Geoffrey Mujangi-Bia. Le prêt de Théréau ne sera pas renouvelé. Cristian Leiva s'en va, comme Juan Pablo Pino. Smolders a encore un an de contrat et des envies de bouger. 3. LES POSTES. Charleroi a transféré le défenseur David Vandenbroeck (Tubize). En cas de départ de Laquait, il faudra un gardien fiable : Michaël Cordier est cité. Si Akpala s'en va, il faudra aussi une certitude devant. Dans l'entrejeu, un départ de Smolders pourrait être compensé par le retour de blessure de Fabien Camus. 1. LA FAIBLESSE. Au premier tour en D2, Courtrai a surtout été confronté à l'étroitesse de son noyau. Il a eu du mal à compenser la blessure et la suspension de plusieurs joueurs. Il a ainsi gaspillé beaucoup de points. Une fois ses hommes récupérés, la machine a tourné à pleine puissance. Le noyau doit être assez fort en profondeur. 2. LES DéPARTS. NicolasTimmermans, Vincent Provoost et ErnestNfor sont partis : les deux premiers ont signé respectivement à Westerlo Roulers et Nfor retourne à Gand, qui l'avait loué à Courtrai. D'autres titulaires comme Daniel Calvo, Stéphane Demets, Jimmy Hempte et Bas Vervaeke négocient la reconduction de leur contrat. 3. LES POSTES. Karim Belhocine (Virton) et Adlène Guédioura (US Créteil) sont deux nouveaux médians centraux. Ils ont été joints au groupe suite au départ de Provoost. La perte de Nfor est lourde mais elle est compensée par le transfert d' EbrahimIbou (Beveren). Le buteur gambien est le deuxième meilleur buteur de la D2. C'est un avant-centre typique qui a le sens du but. 1. LA FAIBLESSE. Derrière, le jeu de position était déficient, la vitesse sur les flancs insuffisante, l'autorité sur les hauts ballons nulle et le tout manquait d'agressivité. Léger dans l'entrejeu, faute de bagage. Sans ailiers, pas de pénétration et inefficace en attaque, par manque d'aptitude à conserver le ballon. 2. LES DéPARTS. Henri Munyaneza (sans doute au Beerschot), Johan Gerets (idem au FC Liège, D2), Norman Sylla (en Turquie). Timothy De Rijck figurera peut-être sur la liste : Feyenoord, auquel il appartient, a rejeté une première offre. Erwin Lemmens, opéré aux deux hanches, suscite des interrogations, comme Gabriel Iribarren, out depuis six mois. 3. LES POSTES. Renforcé à droite par Christophe Copel (Namur), Dender a besoin de gauchers mais aussi d'éléments créatifs à la Cephas Chimedza (Saint-Trond). Johan Boskamp souhaite de jeunes talents offensifs. Il a sillonné la Bosnie à quatre reprises : SulejmanSmajic et Ivica Gigic, tous deux de Zrinjski, ont trouvé un accord. Fred (Standard) devrait suivre. 1. LA FAIBLESSE. Fragilité en défense ! L'arrivée de Marko Suler a conféré de la vitesse à l'axe mais Dario Smoje n'a pas retrouvé son niveau après sa rupture du tendon d'Achille. Jonas De Roeck a mis du temps à retrouver sa place mais a ensuite atteint un bon niveau. Boban Grncarov et Djordje Svetlicic n'ont pas apporté assez de sécurité dans l'axe. Des backs, Roberto Rosales a le plus progressé mais a perdu trop de ballons et commis trop d'erreurs de position à droite... comme Massimo Moia à gauche. Et pas de vrai avant-centre pour le système de Trond Sollied. Opéré, Zlatan Ljubijankic n'a pu honorer son statut de Joueur slovène de l'année. 2. LES DéPARTS. Cela dépend du nouveau coach mais Gand ne tenait pas au 4-3-3 de Sollied et est prêt pour le 4-4-2. Pour la première fois depuis longtemps, Gand ne doit pas vendre de joueurs pour apurer ses dettes. Le club réfléchit donc à la prolongation éventuelle du contrat de Khalilou Fadiga, qui n'était valable que six mois. 3. LES POSTES. Cela dépend aussi du nouveau coach : quel système et quelle occupation ?1. LA FAIBLESSE. Genk a encaissé plus de 50 buts. Seules trois équipes ont fait pire. Son axe défensif a été particulièrement perméable. Si Elyaniv Barda a marqué seize buts, le deuxième meilleur buteur en est à quatre ! Aucune ligne n'a été brillante. L'équipe a aussi manqué d'équilibre dans son jeu de position, comptant trop d'éléments axiaux. Le rapport entre gauchers et droitiers était déséquilibré. 2. LES DéPARTS. Nemanja Tubic est le seul à devoir partir. Si Genk reçoit une offre pour Barda, il l'étudiera avec soin. Il est peu probable que Sinan Bolat se contente encore du rôle de deuxième gardien. Son départ est à l'ordre du jour, à moins que Logan Bailly ne s'en aille... mais il s'entend mieux avec Ronny Van Geneugden qu'avec Hugo Broos. 3. LES POSTES. Genk cherche un arrière central et un avant-centre pour gommer ses carences. Il espère aussi enrôler un médian gaucher créatif, de même qu'un ailier gauche comme doublure de Tiago et Tom Soetaers. A droite, il a plus de possibilités avec Hans Cornelis, Dimitri Daeseleire, Ivan Bosnjak et Ndabashinze Dugary. 1. LA FAIBLESSE. Le club n'avait que deux vrais avants, SanharibMalki et TosinDosunmu et les flancs n'ont pas été utilisés de manière optimale. 2. LES DéPARTS. Trabzonspor a enrôlé GustavoColman. La situation de KennySteppe est encore floue. Ce dernier intéresse Tottenham et Chelsea. Le club négocie avec Nancy pour louer Dosunmu. Malki a éveillé l'intérêt mais le club préfère le conserver. EmmanuelOkoduwa partirait. JasperVermeerbergen peut-être. NzeloLembi n'a pas encore convaincu. 3. LES POSTES. Le coach veut quatre bons attaquants, capables de jouer sur les flancs en plus de l'arrivée de Paul Kpaka (Roulers). Propriétés d'Anderlecht, Cyril Théréau et MarkDe Man sont cités dans le transfert de Hernan Losada mais ces pistes sont peu vraisemblables. Le club a besoin de créativité et de sens du but dans la deuxième ligne, pour remplacer Losada et peut-être Colman. Djordje Svetlicic renforce le groupe en profondeur et Gustavo Tormena (Porto Alegre), un défenseur central de 1,90 mètre, est un élément d'avenir. 1. LA FAIBLESSE. 15 nuls en 34 journées : le bât blesse à la finition, malgré la renaissance de l'avant israélien Omer Golan lors des derniers matches. 2. LES DéPARTS. Le départ de João Chaves semble acquis, Ivan Vukomanovic et Mohamed Armoumen sont toujours sous contrat mais peuvent partir. Griffin De Vroe, Leandro Alveras Cardoso, Mamadou Sakho et Mohamed Yali-YaliCamara s'en vont. 3. LES POSTES. Georges Leekens a une priorité : un buteur avéré. Il cherche aussi un footballeur correspondant au profil de Salou Ibrahim, Sambegou Bangoura ou Aristide Bancé. La promotion de trois jeunes du cru, le gardien Stefan De Loose, Arne Ivens et Nill De Pauw, est destinée à étoffer le noyau. Le directeur sportif, Willy Verhoost, est certain que les transferts hivernaux ( FrédéricDupré, Golan, Veldin Muharemovic et Moussa Maazou) se sont désormais adaptés. Il envisage sérieusement d'enrôler une plaque tournante, un numéro dix style Alin Stoica ou Nastja Cech, de même qu'un remplaçant à Chaves. 1. LA FAIBLESSE. L'arrivée d' Olivier Renard a rasséréné la défense : Malines avait enfin un bon gardien ! Comme doublure, le KV a engagé Wouter Biebauw. Le coach ne disposait pas d'assez de défenseurs centraux et a dû faire reculer Jeroen Mellemans. Longtemps, la finition a constitué un problème et l'entraîneur a acheté un deuxième avant, Giuseppe Rossini (FC Utrecht), qui devrait évoluer à côté de Björn Vleminckx. Faute de gauchers, Kristof Imschoot a souvent dépanné, d'où l'arrivée de David Grondin (Mouscron). 2. LES DéPARTS. Tous les gardiens qui ont débuté la saison ont fait leurs valises : MilosAdamovic, Kevin Kempeneer et Wouter Goris. Wesley Van Belle et Pieter Crabeels peuvent partir. Crabeels va être loué, comme Jean-Paul Kielo Lezi. Le contrat d' Issame Charaï n'est pas reconduit et, loué, Patrice Noukeu ne reste pas. 3. LES POSTES. Malines cherche un défenseur central gaucher pour doubler Jonas Ivens ainsi qu'un attaquant apte à jouer en décrochage d'un avant-centre. Il veut aussi un deuxième Aloys Nong : un avant rapide dans la transition. 1. LA FAIBLESSE. Longtemps, elle s'est située aux extrémités de l'équipe. Une défense souvent bancale (surtout l'axe défensif) et un buteur qui fait défaut. Cela fait deux ans que cela dure mais l'arrivée d' Albert Cartier a permis une réorganisation défensive et celle de Mohamed Dahmane a redonné le sourire à l'attaque. 2. LES DéPARTS. Daré Nibombe et Ilja Stolica partiront certainement. Mais d'autres cadres devraient suivre. Dahmane a de nouveau la bougeotte ; Benjamin Nicaise (comme Adriano Duarte, Nibombe et François Zoko) conteste sa levée d'option et négocie avec le Standard ; Hocine Ragued a reçu des offres de Turquie ; Wilfried Dalmat est jugé trop solitaire et irrégulier ; Fadel Brahami attend la nomination du nouvel entraîneur et Alessandro Cordaro commence à trouver le temps long au stade Charles Tondreau. 3. LES POSTES. Pour bien faire, Mons doit se doter d'un patron défensif (surtout si Duarte s'en va) et d'un buteur clinique. Les dirigeants en sont conscients puisqu'ils ont acquis Mustapha Jarju en attaque et le jeune Jérôme Vanderzijl derrière. Mais sera-ce suffisant ? 1. LA FAIBLESSE. Elle fut surtout mentale (stress paralysant) et physique (manque de taille sur phases arrêtées). Le mercato hivernal très animé a provoqué au départ un manque d'équilibre. Le poste d'arrière droit fut longtemps en balance avant que Bastien Chantry ne s'impose. 2. LES DéPARTS. David Grondin a signé à Malines et Steve Dugardein à Louvain. Karim Fellahi, Mickaël Niçoise, Adolphe Tohoua, Miguel Palencia, Zvonimir Deranja, Hamdi Harbaoui et Alin Stoica peuvent se chercher un autre club. Des fins de contrat ( Christophe Martin, Jean-Philippe Charlet, Alex Teklak, Geoffray Toyes et Carlos Coto), seul Teklak a déjà prolongé d'un an. L'arrière gauche Jérémy Huyghebaert pourrait être prêté à un club de D2. Bertin Tomou est toujours sous contrat mais n'aime pas être réserve. 3. LES POSTES. Mouscron recherche essentiellement des éléments jeunes et grands. Déjà engagés : le demi défensif Christophe Lepoint (Tubize), l'attaquant Bassaila Sakanoko (Péruwelz), le médian Mamadou Diakité (Metz) et l'arrière droit Chemcedine El Araichi (Roulers). 1. LA FAIBLESSE. Les manquements ont été si nombreux que le manager sportif Wim De Coninck et le coach Dirk Geeraerd ont décidé de remodeler presque complètement le noyau. 2. LES DéPARTS. Chemcedine El Araichi part, malgré un contrat valable jusqu'en 2009, suite à sa brouille avec le coach. David Vanhoyweghen, également lié pour une saison mais superflu, a été opéré et est sur la touche pour un semestre. Davy Oyen, en fin de contrat, restera-t-il ? Tom Raes, loué au KSV Audenaerde, peut partir, comme Dieudonné Kalulika. Bjorn Smits insiste pour aller voir ailleurs et adieu à Koen De Vleeschauwer (KSV Audenaerde) et Yves Vanderhaeghe (?). 3. LES POSTES. En plus de Bjorn De Wilde (qui était libre), De Coninck cherche un avant en Serbie, au cas où les négociations avec Paul Voss (20 ans), un avant de l'équipe Espoirs du PSV, échoueraient. L'ancien gardien cherche aussi un ailier gauche et un droit. Il convoite des joueurs habitués à la D1, ce qui vaut mieux, puisque seul le capitaine Stefaan Tanghe reste. 1. LA FAIBLESSE. Les Liégeois possèdent la meilleure défense de D1 mais, paradoxalement, l'absence d'un des arrières centraux quand Momo Sarr était à la CAN y a révélé un manque de cartouches, ce qui obligea parfois MPH à sortir sa caisse à outils. Personne ne s'est installé définitivement au poste de médian gauche. A droite, le problème fut moins criard mais existe aussi. 2. LES DéPARTS. Personne ne doit partir mais Milan Jovanovic désire rentabiliser son talent par un transfert à l'étranger (Marseille, Porto, Schalke ?). Marouane Fellaini est cité sur le marché international (Real Madrid ?) mais seule une offre très généreuse (entre 10 et 15 millions d'euros) inciterait le Standard à le vendre. BenjaminNicaise pourrait être la solution de remplacement. 3. LES POSTES. Il faut un troisième gardien derrière Aragon Espinoza et Jérémy Devriendt (en pleine ascension). A gauche, le Standard a besoin d'un médian rapide et robuste ( Tom Soetaers). Jova devrait être remplacé par un attaquant percutant et imprévisible ( Trésor Mputu, Aloys Nong ou Edouard Kabamba, produit du club). 1. LA FAIBLESSE. Patrick Ogunsoto ne paraissant pas capable de supporter la pression générée par son titre de meilleur buteur, Westerlo l'a renvoyé à Ergotelis (Grèce). Le club a difficilement trouvé le chemin du but : Bart Van den Eede a été bon à domicile mais a été longtemps blessé et part à Dender. Dieter Dekelver a eu du mal à retrouver son rythme, après sa longue revalidation et Joris Van Hout marque peu. Obiora Odita accusait un retard de condition. Nabil Dirar a assuré l'essentiel de la créativité, tout en étant souvent blessé. Arrivé en mars, LukasZelenka est créatif mais manquait de condition et a dû retrouver ses marques. 2. LES DéPARTS. Le contrat de six mois d'Odita a pris fin. On négocie sa prolongation avec le Partizan Belgrade. Dirar part au Club Bruges. 3. LES POSTES. Il manque des buteurs, surtout si Odita ne reste pas. Il faut, selon les cas, un ou deux attaquants. Les Campinois cherchent aussi un remplaçant pour Dirar sur le flanc. 1. LA FAIBLESSE. L'entrejeu aurait bien eu besoin d'un enquiquineur, qui réveille ses coéquipiers et ennuie ses adversaires. Le départ du trio Geert De Vlieger- Frédéric Dindeleux- Matthieu Verschuere fait perdre beaucoup d'expérience. Francky Dury mise sur des jeunes Belges de talent : Stijn Van Der Kelen, Steve Colpaert, Thomas Matton. 2. LES DéPARTS. Nathan D'Haemers, sous contrat jusqu'en 2009, veut et peut partir, à l'instar de Khalifa Papa Sankaré. Nikica Jelavic n'est pas obligé de chercher un autre employeur mais le club est prêt à collaborer au transfert de ce gros salaire. Nogueira Ferreira Rudison discute avec un club autrichien. Zulte négocie une plus longue location avec Leandrinho tandis que Giuseppe Riolo, un jeune du cru, est définitivement incorporé au noyau A. 3. LES POSTES. Quelques chevronnés de D1 seraient bienvenus dans les trois lignes. Miguel Dachelet (20 ans), un défenseur du Standard, a été approché, comme le médian français Julien Gorius (22 ans, FC Brussels). Zulte négocie avec Adrian Pettigrew (21 ans), un arrière central de Chelsea.