Il arrive à notre rendez-vous avec deux heures et 23 minutes de retard. Il a dû se rendre à Bruxelles avec son manager, l'affaire a traîné et il a été bloqué dans les bouchons. Négocierait-il avec Anderlecht? "Non, non", rit-il. Sam est jeune, gentil et doué. Il est aussi libre en fin de saison. "C'est pour ça que j'ai pris un manager FIFA. Un footballeur africain ne peut s'en passer, en Europe. J'ai reçu tant de coups de téléphone d'inconnus qui voulaient que je signe chez eux... Je ne suis pas aussi naïf que certains managers le pensent".
...

Il arrive à notre rendez-vous avec deux heures et 23 minutes de retard. Il a dû se rendre à Bruxelles avec son manager, l'affaire a traîné et il a été bloqué dans les bouchons. Négocierait-il avec Anderlecht? "Non, non", rit-il. Sam est jeune, gentil et doué. Il est aussi libre en fin de saison. "C'est pour ça que j'ai pris un manager FIFA. Un footballeur africain ne peut s'en passer, en Europe. J'ai reçu tant de coups de téléphone d'inconnus qui voulaient que je signe chez eux... Je ne suis pas aussi naïf que certains managers le pensent".Sambegou Bangoura : Je sais mais il n'y a pas que l'argent. Je veux avant tout faire le bon choix sportivement. Où puis-je encore progresser? Plus à Lokeren?Ce n'est pas exclu. Le fait que je sois libre est plus intéressant pour les autres clubs. Lokeren n'a pas encore entamé de négociations et je pourrais rester un an de plus. Mais le club veut toujours vendre ses meilleurs joueurs. Si je restais, dans quelle équipe jouerais-je? Une prolongation de contrat dépend donc des conditions financières comme des ambitions sportives de Lokeren.Si tout se passait bien, vous pourriez gagner un million d'euros. Qu'en feriez-vous?Je ne suis pas seul concerné. En Guinée, toute ma famille compte sur mon aide, du côté de mon père comme de celui de ma mère, décédée. Je ne sais pas exactement combien de gens j'aide à vivre car mon père a quatre femmes et j'ignore combien d'enfants. La moitié de ce que je gagne est pour ma famille. Et mon conseiller investit une partie du reste à Conakry, en prévision de l'après-football.A partir du 1er janvier, six mois avant le terme de votre contrat, vous pouvez signer ailleurs. Si vous n'avez pas resigné d'ici là, Lokeren peut vous vendre immédiatement. Sinon, vous risquez de ne plus être aligné... Je n'ai pas reçu de menace et je n'y crois pas. Si ça arrivait, je n'exclus pas d'émigrer en Amérique pour jouer au basket. -NDLA: Bangoura a été Joueur de basket de l'année à trois reprises en Guinée, avant de devenir footballeur. A peine avais-je opté pour le football, qui vous offre plus de chances que le basket dans mon pays, que je recevais l'opportunité de disputer un tournoi en Amérique. Des 12 amis qui y sont allés, quelques-uns sont restés. Changer mais jouerJ'ai appris que Stuttgart s'intéressait à moi sur le télétexte et il m'a visionné une fois. Bruges s'est intéressé à moi l'année dernière. Je ne sais rien de plus. Vraiment. Je suis ambitieux mais pas pressé. A 20 ans, j'ai tout l'avenir devant moi. Je suis prêt à effectuer un pas en avant: Bruges, Anderlecht ou Genk, mais je veux bien rester à Lokeren s'il est assez ambitieux. Je veux apprendre, ici ou ailleurs, pas gagner beaucoup d'argent en faisant banquette.Que vous inspire la situation de Soley Seyfo à Genk?Il m'a téléphoné avant de s'envoler pour Athènes. Je ne pense pas qu'il soit malheureux à Genk. Il a joué au début et figurait aussi dans l'équipe à Mons. Il est plutôt un médian défensif qu'un défenseur. A sa place, je prendrais patience, mais pas trop. Moi, si je quittais Lokeren, je devrais être sûr de jouer. Youla, un autre de vos amis, joue en Turquie. éa vous tente?Il s'y plaît mais si je quitte la Belgique, ce sera pour la France, l'Angleterre, l'Italie ou l'Espagne. Je n'irais en Turquie qu'en dernier recours. Quand vous déciderez-vous?En tout cas, je veux que tout soit réglé avant la Noël. Vous avez été le meilleur buteur de Lokeren les deux dernières saisons, respectivement avec 13 et 12 buts, mais vous êtes encore meilleur cette année. Pourquoi?Ce n'est pas parce que j'ai marqué six buts avant le match du week-end dernier que je suis arrivé. Il est trop tôt pour dire que je suis au top. Je dois m'améliorer, à tous les niveaux. Je marque plus facilement mais ça peut devenir encore plus aisé, grâce à l'entraînement. Je dois surtout progresser ballon au pied, devant le but. Vous ne devez pas améliorer votre détente: vous surmontez tous les gardiens -pas seulement Dany Verlinden.Oui. C'est naturel, même si le basket m'a sans doute fait progresser, notamment en timing. Je jouais tous les jours, gamin, comme mes frères et soeurs. Etes-vous plus habile des mains que des pieds?J'essaie d'être aussi bon des pieds que des mains. Etre marié est-il positif pour votre carrière?Oui car Aminata s'occupe de moi.Pourquoi pas le top-troisJe reste souvent à la maison, même si j'aime aussi sortir avec Conte et Sylla, entre hommes.Une femme vous suffit?Oui, je n'en veux pas quatre comme mon père. C'est plus tranquille: quatre femmes, ça cause des problèmes. Même pour les enfants, puisqu'ils n'ont pas la même mère. La famille est moins soudée: chaque femme souhaite avoir son mari pour elle seule. Elle ne peut être pleinement heureuse. Que ressentirait un homme s'il voyait sa femme avec un autre homme?Vous êtes ami avec Suad Katana. Vous arrivez à le faire parler et rire. Comment?Je l'oblige à parler: je le questionne jusqu'à ce qu'il réponde et mon anglais le fait rire. C'est un bon monsieur. Il est un frère pour moi.Vous êtes l'ami de tout le monde mais que s'est-il passé entre vous et Stany Rogiers, le kiné, qui a démissionné? Vous lui auriez pressé le doigt contre la joue. Il s'est plaint de l'indiscipline des Africains.Je ne me souviens pas de cet incident. Les Africains ne posent pas de problèmes: ils sont corrects et respectent les autres. Ils ne peuvent se permettre une autre attitude. Nous sommes bien élevés. Chez nous, aucun enfant ne dirait merde à son père, par exemple. Ici, les enfants obtiennent tout ce qu'ils veulent. Le Dr. Martens m'a dit que je devais bander mon pied pour m'entraîner et jouer. Quand je l'ai demandé à Stany, il a répliqué que Martens n'avait qu'à le faire lui-même. éa m'a énervé car c'était le boulot de Stany. J'étais blessé et je transmettais l'avis d'un spécialiste. Que vaut Lokeren?Nous voulons nous qualifier pour une coupe d'Europe. Nous pouvons terminer dans le top-trois. Nous travaillons bien, nous avons un excellent entraîneur et de bons joueurs. Pourquoi portez-vous deux boucles d'oreilles pendant vos matches? Par superstition?Non, je les laisse, quand l'arbitre ne le demande pas expressément de les ôter. Je ne suis pas superstitieux. Je suis musulman. Je ne bois pas d'alcool, je ne consomme jamais de porc et je prie Dieu avant chaque match, pour qu'il m'accorde la victoire.Christian Vandenabeele"Je ne sais pas combien de gens j'aide à vivre"