SSi, la saison passée, après sa promotion, Eupen avait conservé la majeure partie de son noyau, complétée par deux nouveaux, l'avant-centre Sylla et le défenseur IbrahimDiallo, cette fois, il ne reste que 10 des 28 joueurs de la campagne écoulée. Deux des meilleurs, Sylla et l'ailier gauche Onyekuru, ont été vendus au prix fort. D'autres, comme un joueur du cru, Brüls, et Bassey, ont trouvé leur nouvelle offre insuffisante. L'arrière droit Kenne, qui souffre de problèmes cardiaques, a raccroché, et d'autres, comme le défenseur Hackenberg ou l'avant Cases, n'ont pas reçu de nouveau contrat.
...

SSi, la saison passée, après sa promotion, Eupen avait conservé la majeure partie de son noyau, complétée par deux nouveaux, l'avant-centre Sylla et le défenseur IbrahimDiallo, cette fois, il ne reste que 10 des 28 joueurs de la campagne écoulée. Deux des meilleurs, Sylla et l'ailier gauche Onyekuru, ont été vendus au prix fort. D'autres, comme un joueur du cru, Brüls, et Bassey, ont trouvé leur nouvelle offre insuffisante. L'arrière droit Kenne, qui souffre de problèmes cardiaques, a raccroché, et d'autres, comme le défenseur Hackenberg ou l'avant Cases, n'ont pas reçu de nouveau contrat. Eupen a accueilli 12 nouveaux, parmi lesquels trois jeunes de l'Aspire Academy. Comme l'année passée, Eupen a une équipe jeune : quatre joueurs seulement sont trentenaires alors que 18 des 24 éléments du noyau ont moins de 25 ans. Neuf joueurs ont été formés par l'Aspire Academy. Mouchamps est issu de l'école des jeunes d'Eupen, ce qui porte le nombre de Belges à 6. Le talon d'Achille de l'équipe la saison passée, avec 84 buts encaissés en 40 matches. Eupen a trouvé en Loties, Fadlalla et Tirpan les gabarits et la force dans les duels qui lui manquaient. Il a conservé le gardien Van Crombrugge, qui a eu une large part dans le maintien. Il pouvait devenir le numéro 2 de l'Ajax mais il a préféré confirmer d'abord ses prestations. Il est précédé par un quintette défensif. Les trois défenseurs axiaux sont Blondelle, Loties et Dialloou Tirpan. A gauche, le petit Qatari Fahad est remplacé par un compatriote plus robuste, Fadlalla. A droite, Wague, arrivé en décembre et brillant dès ses débuts, à 18 ans, lutte pour une place sur le flanc avec Tirpan, qui est meilleur le long de la ligne que dans l'axe. Eupen a en Luis Garcia un des meilleurs footballeurs de D1. Le chevronné Espagnol forme un entrejeu à lui seul, grâce à son rayon d'action. Dans un quatuor médian, il est soutenu au centre par Diagne ou l'Ivoirien Lazare, une des surprises de la saison passée. Plusieurs grands clubs ont noté son nom et il doit être la révélation de cette saison. Si Condom opte pour le 4-5-1, Garcia sera entouré par Diagne et Lazare. A gauche, deux vieux serviteurs se battent pour la place d'Onyekuru : Schouterden est de retour après trois ans et Afif, qui a rejoint Villarreal après la montée, a eu du temps de jeu à Gijon, auquel il a été loué. A droite, ce doit être la saison d'Ocansey. A part Ocansey, tous les joueurs offensifs sont partis. Sylla et Henry ont rapporté gros, Dompé était un mauvais choix, Brüls n'a donc pas accepté la proposition du club et le Barcelonais Jeffren n'a jamais pu atteindre le rendement qui justifiait son contrat, malgré son engagement. Eupen a acquis un avant expérimenté, Verdier. Afif peut aussi jouer dans l'axe. Surveillez aussi Moussa Diallo, qui a inscrit 33 buts pour La Calamine en 2e amateurs et a montré son sens du but dans les matches amicaux. Les matches d'Eupen n'ont jamais été ennuyeux la saison passée. Les Pandas ont marqué beaucoup de buts mais en ont encaissé beaucoup. Ils manquaient de force dans les duels derrière mais le club a compensé ce handicap grâce à l'acquisition de trois défenseurs costauds et expérimentés. Devant, Eupen a perdu ses deux buteurs. Condom ne va pas reproduire le 4-4-2 avec lequel il avait entamé la saison passée, pas plus que le 4-2-3-1 qui lui a rendu son assise : il préfère le 5-4-1 avec lequel il a assuré le maintien. Si le capitaine Garcia ne fait pas défaut, Eupen devrait assurer son maintien avec un football frivole, au terme de la deuxième saison, toujours difficile. GEERT FOUTRÉ