rc genk

De l'équipe de Genk qui a disputé le match pour le titre, seule la défense est inchangée. Des trois médians et des trois attaquants titulaires, seuls le médian défensif Bryan Heynen et l'ailier droit Junya Ito devraient entamer le championnat. L'attaquant Ally Samatta et le médian Sander Berge ont obtenu la promesse de pouvoir partir en cas d'offre tandis que Ruslan Malinovskyi part du principe qu'il ne jouera plus en Belgique. Sur le flanc gauche, Leandro Trossard a déjà été remplacé par Théo Bongonda.
...

De l'équipe de Genk qui a disputé le match pour le titre, seule la défense est inchangée. Des trois médians et des trois attaquants titulaires, seuls le médian défensif Bryan Heynen et l'ailier droit Junya Ito devraient entamer le championnat. L'attaquant Ally Samatta et le médian Sander Berge ont obtenu la promesse de pouvoir partir en cas d'offre tandis que Ruslan Malinovskyi part du principe qu'il ne jouera plus en Belgique. Sur le flanc gauche, Leandro Trossard a déjà été remplacé par Théo Bongonda. Outre Bongonda, Genk attend beaucoup du jeune international suédois Benjamin Nygren mais peut-on demander à un gamin de 17 ans qui n'a joué que 15 matches en championnat de Suède de porter une équipe qui évolue en Ligue des Champions ? Derrière, Joseph Aidoo a quitté le club à destination du Celta Vigo mais il n'était plus titulaire. Le Colombien Carlos Cuesta, international en équipes d'âge, peut constituer une alternative au duo Sébastien Dewaest-Jhon Lucumi. L'attaquant de pointe sera le Nigérian Stephen Odey, qui arrive du FC Zurich. ZinhoGano est en back-up. Derrière, à moins que Joakim Maehle ne parte (Genk s'est prémuni en transférant Casper De Norre l'hiver dernier), tous les postes sont dédoublés.Il y a de la qualité en suffisance sur les flancs (Bongonda et Joseph Paintsil à gauche, Ito, Dieumerci Ndongala ou BensonManuel) mais, en pointe, Odey doit confirmer.Dans l'axe, les départs éventuels de Berge et Malinovskyi vont laisser un vide, à moins qu' Ivan Fiolic et Jakub Piotrowski ne s'imposent. Bref, c'est surtout dans l'axe et devant que Genk devra trouver des solutions. Le 3-5-2 prôné par Ivan Leko au cours des deux dernières saisons a vécu... ou presque. Lors des premiers matches amicaux de la saison, Philippe Clement est parti de ce système pour passer rapidement à son 4-3-3, voire à un 4-2-3-1 ou un 4-4-2. L'intention reste en tout cas de dominer et d'attaquer. Le nouveau T1 qui, après avoir été champion avec Genk est à présent soucieux de relever un défi identique au Stade Jan Breydel, a vu débarquer de nombreux espoirs et un nouveau joueur - Odilon Koussounou (18 ans) - au cours des premières semaines. Il a également été confronté à de nombreuses rumeurs de départs. Wesley a signé à Aston Villa, Krépin Diatta a tellement bien joué en Coupe d'Afrique que quelques clubs européens de second rang se sont intéressés à lui, l'agent de Marvelous Nakamba demande qu'on libère son joueur, Arnaut Danjuma intéresse toujours des clubs italiens et anglais tandis que Stefano Denswil a été transféré à Bologne. Si plusieurs joueurs importants s'en vont, Vincent Mannaert devra réagir rapidement. À gauche dans une défense à quatre, il y a peu d'alternatives à Denswil - Dion Cools ou Luan Peres - mais un troisième larron devrait faire l'affaire : Eduard Sobol (24 ans), loué par le Shakhtar Donetsk après avoir déjà fait l'objet de prêts au Zorya Louhansk, au Slavia Prague et à Jablonec ces dernières saisons. Amadou Sagna (20 ans), un jeune ailier Sénégalais, était attendu à Bruges au début de la semaine pour y passer des tests médicaux. Idem pour David Okereke (21), l'attaquant de Spezia Calcio, en Serie B, pour qui le Club est prêt à dépenser 8 millions d'euros. C'est avec un noyau décapité que St-Trond a repris la préparation. Pour diverses raisons, Marc Brys ne peut plus compter sur des piliers de la saison dernières comme Yohan Boli, Alexis de Sart, Daichi Kamada et Takehiro Tomiyasu mais il n'empêche qu'après les cinq premiers matches amicaux de la saison (face à Herk, Thes Sport, Spouwen-Mopertingen, Maccabi Haifa et VV Venlo), St-Trond est invaincu. Brys a commencé avec une défense à trois et, en ce moment, Samy Mmaee (qui profite de la rééducation de Pol Garcia), Jorge Texeira et Ibrahima Sankhon ont une longueur d'avance sur les autres. Thibault De Smet, un transfert, devrait aussi pouvoir revendiquer une place de titulaire mais il doit d'abord être en condition. Sur les flancs, Jordan Botaka et Elton Acolatse sont actuellement titulaires tandis que, dans l'entrejeu, Samuel Asamoah est un des premiers noms que Brys couche sur la feuille de match. Comme le noyau n'est pas encore complet, les jeunes Stan Van Dessel et Tarik Baltic (17 ans), ont eu pas mal de temps de jeu. Baltic débarque de Troyes.Lors du dernier match amical face à Venlo, on a pu voir que St-Trond manquait de taille et avait, d'urgence, besoin d'un attaquant. Il a testé Jonathan Benteke (transfert libre) tandis que Cristian Ceballos et Alexandre De Bruyn ont été essayés comme faux 9 mais ça n'a pas donné le résultat escompté. Tant qu'il n'y a pas d'attaquant de pointe, c'est Nelson Balongo qui tente de convaincre l'entraîneur. Courtrai a vu beaucoup de joueurs s'en aller à l'intersaison. En revanche, il n'a engagé que le gaucher Nihad Mujakic (21 ans), un défenseur central bosnien qui a été champion de son pays avec le FK Sarajevo et qui, comme Brendan Hines-Ike, peut prendre la place de BennardKumordzi (fin de contrat). Plusieurs joueurs - Mohamed Naderi, Hervé Kage, IlombeMboyo, Abdul Ajagun et Vladimir Kovacevic - rentrent de prêt. Après le départ de Felipe Avenatti, que Bologne était d'accord de vendre mais que Courtrai ne pouvait pas se payer, la priorité consiste à acquérir un nouveau pivot. Yves Vanderhaeghe espère également d'autres renforts sur le plan offensif : les ailiers Idir Ouali (fin de contrat) et Aboubakary Koita (retour à Gand) sont partis tandis que le fantasque Teddy Chevalier a à nouveau des fourmis dans les jambes. Joël Pereira étant rentré à Manchester United, le club cherche également un gardien. Matthias Leterme confirme qu'il s'intéresse à Nordin Jackers, mais l'international U21 de Genk est (actuellement) encore trop cher. Nicholas Hagen (Guatemala) a donc effectué un test. Même si le noyau est plus fort qu'au même moment il y a un an, les semaines qui viennent s'annoncent chargées pour la direction sportive. Vanderhaeghe devrait également avoir un nouvel adjoint : Jordi Lemiengre, avec qui il a déjà travaillé à Ostende, est pressenti pour succéder à Chris O'Loughlin (directeur technique à l'Union). Cédric Berthelin, l'entraîneur des gardiens, est parti à Charleroi et est remplacé par Patrick Deman, bien connu à Courtrai et à Ostende. Puisque le coach a changé, et que de nombreux joueurs repartent donc de zéro dans la hiérarchie carolo, le mercato des Zèbres devrait être moins bouleversé que l'an dernier. Dans le sens des départs, si Gabriele Angella a quitté le club à la fin de son prêt et que Victor Osimhen ne devrait pas tarder à être vendu pour une somme dépassant les dix millions d'euros, les autres cadres ne devraient pas quitter le navire désormais guidé par Karim Belhocine. Les prestations de Marco Ilaimaharitra, excellent à la CAN et souvent brillant en championnat, pourraient toutefois susciter les convoitises, mais il faudra mettre le prix pour s'offrir les services du maître à jouer malgache. Enrichi par les derniers mercatos, le nouveau onze carolo devrait se dessiner autour des pieds précis de Ryota Morioka, acheté pour devenir le maître à jouer du nouveau projet hennuyer. À l'aise en 4-2-3-1, le Japonais pourrait profiter de la vitesse de Massimo Bruno, David Henen et Adama Niane pour dicter les offensives zébrées. De retour de blessure, Ali Gholizadeh pourrait également être l'une des armes les plus affûtées des Carolos. Derrière, le départ de Javier Martos devra encore être compensé, car Gjoko Zajkov n'a jamais affiché les garanties nécessaires pour devenir un titulaire indiscutable. Le club est donc à la recherche d'un défenseur central droitier, de préférence belge afin de ne pas devoir jongler avec les nationalités au moment de remplir la feuille de match. Au Canonnier, on continue à miser sur l'éducation et les méthodes allemandes, malgré les départs du DT Jürgen Röber et du coach Bernd Storck. Le nouveau T1 de là-bas, Bernd Hollerbach, a fait une partie de son marché dans son pays ( Sami Allagui à Sankt Pauli, Jonah Osabutey au Werder Brême). Deux attaquants, et c'est bien nécessaire parce qu'une bonne partie du secteur offensif a été amputée. Il faut compenser le départ à la retraite de Mbaye Leye et les départs ailleurs de Benson Samuel et Taiwo Awoniyi. Mouscron a aussi perdu Selim Amallah et Mërgim Vojvoda, autant dire la majorité des joueurs les plus en vue la saison passée. Hollerbach procède surtout en 3-5-2 depuis le début de la préparation, il estime que c'est le meilleur système à partir du moment où il est en manque de vrais défenseurs centraux. Jérémy Huyghebaert, de retour après un prêt en Suisse, devrait s'installer derrière en compagnie de deux autres routiniers, Noë Dussenne et Bruno Godeau. Le duo médian défensif Frank Boya - Benjamin Van Durmen a du répondant. C'est devant eux que Mouscron a sans doute fait une très bonne affaire en réussissant à transférer définitivement MarkoBakic, qui n'est plus le seul international monténégrin de l'Excel puisque Deni Hocko l'a rejoint, en provenance du Portugal. Une autre valeur sûre de la ligne médiane est toujours là : Dimitri Mohamed. Trois attaquants devraient se disputer les deux postes en pointe : Frantzdy Pierrot et les nouveaux Allagui (ancien international tunisien bourré d'expérience et passé par Anderlecht) et Osabutey (seulement 20 ans, promesse du foot ghanéen). Reste un gros point d'interrogation : Jean Butez sera-t-il toujours dans le but à la fin de ce mois ? Francky Dury perdait patience, fin juin, après la deuxième défaite de Zulte Waregem en match amical, face à OHL. Il se plaignait d'un manque de possibilités. " De quoi nous avons encore besoin ? Ce serait plus facile de vous dire de quoi nous n'avons pas besoin. " C'est étonnant car, dans un premier temps, le coach/directeur sportif du club avait dit que Zulte Waregem pouvait patienter jusque fin août avant de faire des transferts et que certains dossiers étaient sur le point d'aboutir. Mais les négociations avec deux médians (le Norvégien Jens Stage et le Zimbabwéen Marshall Munetsi) ont échoué parce que Copenhague et Reims étaient disposés à payer beaucoup plus et Dury met la pression. D'autant que, la semaine dernière, on a eu la confirmation du départ de Hamdi Harbaoui pour Al-Arabi, au Qatar. Avec le transfert-record de Théo Bongonda à Genk (7 millions), Zulte Waregem perd 39 buts et 11 assists. Pour pallier ces départs, il compte sur des joueurs inconnus comme Dimitri Oberlin (FC Bâle, 21 ans), Luka Zarandia (Arka Gdynia, 23 ans) et Cyle Larin (Besiktas, 24 ans), arrivés après les lamentations de Dury. La défense, point faible de la saison dernière, a été renforcée par Cameron Humphreys (Manchester City, 20 ans) tandis qu'au moment de boucler cette édition, George Timotheou (Schalke 04, 21 ans) et Nikolaos Kainourgios (20 ans) étaient sur le point d'arriver. Deux médians sont également encore en attente pour aider Ibrahima Seck, acheté définitivement à Genk. Des jeunes représentant une plus-value potentielle ou qui sont loués avec option d'achat. On verra s'ils ont le profil souhaité par Dury et si ce sera suffisant. Eupen a commencé son marché très tard (il doit engager six à huit joueurs, jeunes et expérimentés) car il voulait d'abord régler la question de l'entraîneur. La grosse différence avec la saison dernière, c'est que l'équipe devra composer sans Luis Garcia qui était à la fois son maître à penser, son passeur et son buteur. En cas de bonne offre (ce qui n'est pas encore le cas), le gardien Hendrik Van Crombrugge pourra aussi partir. Or, ces deux joueurs étaient les piliers de l'équipe, ceux qui l'ont sauvée la saison dernière. L'arrière droit Alessio Castro Montes, une des révélations de la saison, est parti également. Sa place sera reprise par Andreas Beck, ex-international allemand. Rocky Bushiri, prêté par Ostende la saison passée, est remplacé par Menno Koch, du NAC Breda. Le reste de la défense ne change pas : Silas Gnaka à gauche, Siebe Blondelle et Johan Lotiés ou Rémi Mulumba dans l'axe. Heureusement pour Eupen, le médian axial Souleyman Marreh est toujours là. La saison dernière, c'est lui qui a assuré la liaison entre la défense et l'attaque. Le départ de Garcia devra être résolu de façon collective. C'est la chance de DanijelMilicevic, peu utilisé la saison dernière, et du médian axial Lazare Amani, très doué techniquement mais qui n'a pas résisté aux louanges et a sombré. Sur le flanc, on attend la percée définitive d' Eric Ocansey. À droite, le rapide Mamadou Fall constitue une certitude. Devant, il y a peu de monde. Yuta Toyokawa et David Pollet travaillent énormément mais le club cherche toujours un buteur. Le nouvel Argentin Flavio Ciampichetti sera-t-il celui-là ? Tout est nouveau au Cercle. L'éducateur français Laurent Guyot a été remplacé par son compatriote Fabien Mercadal (descendant de Ligue 1 avec Caen) et Rudi Cossey a traversé le Stade Jan Breydel. Le Cercle a tiré les leçons de la saison dernière, lors de laquelle son noyau ne comptait pas moins de 32 joueurs. Quand tout le monde était prêt, ils étaient 14 à se retrouver dans la tribune. Le directeur sportif, François Vitali, sait qu'il faut remplacer la quantité par la qualité mais ce n'est pas si simple. Paul Nardi, Guevin Tormin, Irvin Cardona (Monaco), Benjamin Lambot (fin de contrat), Gianni Bruno (fin de contrat), Serge Gakpe (Apollon Limasol) et Xavier Mercier (OHL) - qui étaient plus ou moins des valeurs sûres - sont partis. Ils ont été remplacés par deux nouveaux gardiens - Guillaume Hubert (loué par le Club Bruges) et Merveille Goblet - ainsi que par Aboubakary Kanté, un attaquant qui vient de Béziers, en Ligue 2. Comme l'an dernier, les Vert et Noir vont surtout se tourner vers leur bienfaiteur, l'AS Monaco, qui peut lui envoyer 8 des ses... 74 joueurs sous contrat. Le gardien Loïc Badiashile (21 ans) et l'arrière droit Giulian Biancone (19 ans), qui ont joué en Ligue des Champions cette saison, ont débarqué. Mais le Cercle vise plus haut et rêve de l'Espagnol Jordi Mboula (international en équipes d'âge, il a été acheté pour 3 millions à Barcelone il y a deux ans) et de Samuel Grandsir, passé de Troyes à Monaco pour 3 millions d'euros l'an dernier et prêté à Strasbourg au cours des six derniers mois. Avec Ari Skulason (32 ans), Renato Neto (27 ans) et Ronald Vargas (32 ans), le nouveau directeur sportif d'Ostende, Guy Gysel, a amené du talent et de l'expérience à la Côte. Les deux Sud-Américains sont fragiles mais les tests médicaux ont rassuré tout le monde. Après la première semaine d'entraînement, Kare Ingebrigtsen a demandé l'arrivée d'un médian défensif et d'un attaquant parce que, malgré un accord verbal, les négociations avec Tom De Sutter ont échoué et parce qu'il a des doutes au sujet de l'attaquant albanais Sindrit Guri, qui n'a inscrit que trois buts en championnat la saison dernière. Le médian défensif croate Ante Palaversa débarque de Manchester City, qui l'avait payé 7 millions à Hajduk l'an dernier avant de le prêter immédiatement au club de Split. Les Citizens espèrent qu'il prendra de l'expérience en Belgique mais il est peu probable qu'Ingebrigtsten place un jeune homme de 19 ans à la pointe défensive de son triangle dans l'entrejeu. Fernando Canesin rêve toujours d'un transfert et pourra partir en cas d'offre intéressante. Sander Coopman a été cité à Zulte Waregem, son ancien club, mais est finalement parti à l'Antwerp. Avec le retour de Michiel Jonckheere, qui n'a disputé que dix matches en deux ans suite à des problèmes de tendon d'Achille, le nouveau T1 dispose d'un atout supplémentaire dans l'entrejeu. Lors du stage à Hoenderloo, le défenseur central sénégalais Yaya Sané, qui a joué à Bodo/Glimt et à Tromsö, a tenté de convaincre le club côtier de l'engager. Dans un premier temps, Adnan Custovic était heureux de pouvoir entamer la saison dans un club plutôt que de faire office de dépanneur. Mais il a déjà perdu le sourire. Il a livré du très bon boulot la saison dernière mais il a pu compter, pour cela, sur l'aide de cinq joueurs-clefs : Davy Roef entre les perches, Louis Verstraete et Franko Andrijasevic dans l'entrejeu, Aleksandar Boljevic et Nana Ampomah sur les flancs. Or, ils sont tous partis. Roef, Verstraete et Andrijasevic, qui étaient prêtés, sont rentrés respectivement à Anderlecht et à Gand, Aleksandar Boljevic est parti au Standard pour plus de deux millions et Ampomah, qui a flirté avec le Club Bruges, est en route pour la Bundesliga. En tout cas, il veut partir. Jur Schryvers, qui a disputé l'EURO U21, ne reprendra que plus tard. Sur qui Custovic peut-il dès lors compter ? Jusqu'ici, Waasland Beveren n'a engagé qu'un troisième gardien, Brent Gabriel, qui vient des Espoirs du Club Bruges. Et rien ne se passera tant que le club ne sait pas, avec certitude, dans quelle série il évoluera. Custovic a déjà laissé entendre que cette incertitude pesait sur le groupe. La seule chose à laquelle le Bosnien peut s'accrocher, c'est sa défense, qui ne change pas, que ce soit en 4-3-3 (avec Maximiliano Caufriez au back) ou en 5-3-2. À la pointe de l'attaque, il peut compter sur deux armes : Francesco Forte et StefanMilosevic. Une fois que le club aura la garantie de rester en D1A, l'entraîneur veut au moins cinq joueurs : un gardien ( Lucas Pirard de Saint-Trond ? ), un attaquant de pointe, un ailier, un arrière et un médian axial (il est possible que Waasland-Beveren loue Xian Emmers, de l'Inter). Malgré la relégation, l'équipe-type de Lokeren n'a pas tellement changé. C'est dû, d'une part, à l'incertitude engendrée par l'Opération Mains Propres ; et d'autre part, à la reprise tardive du club. Le triumvirat composé de Glen De Boeck (entraîneur), Dimitri MBuyu (recruteur en chef) et Louis de Vries (nouveau propriétaire) a donc du boulot. Ancien agent, de Vries possède cependant un carnet d'adresses (international) bien fourni. Actuellement, la principale arrivée est celle de l'attaquant Anel Hajric, meilleur buteur du dernier championnat de Slovénie avec 35 buts en 29 matches. Lors des premiers matches de préparation, le pivot bosnien (1,95) a impressionné par son efficacité et son jeu de tête. Jens Naessens, en fin de contrat à Westerlo, pourrait être sa doublure. Derrière l'attaquant de pointe, il y a plusieurs options avec Steve De Ridder et les jeunes produits du club Bob Straetman (de retour après avoir été prêté à Virton), Amine Benchaib et Dylan Mbayo, à qui De Boeck a donné une chance en préparation. Dans les prochains jours, un accord devrait être conclu avec l'international japonais Jun Amano (1 sélection), un médian offensif gaucher. Bavon Tshibuabua (ex-Beerschot et Standard, libre de transfert) a passé un test et devrait se voir proposer un contrat. Dans l'entrejeu, Killian Overmeire est toujours là, flanqué de Lukas Marecek ou de Tracy Mpati, qui revient après une longue période de rééducation. Derrière, Lokeren ne pourra plus compter sur l'expérience d' Olivier Deschacht et Ari Skúlason mais il a transféré JelleVan Damme - libre de transfert, il a été formé à Daknam jadis - et Jimmy De Jonghe, du Beerschot. Avec Seth De Witte et Tim Matthys - tous deux en fin de contrat -, Wouter Vrancken perd deux fortes personnalités du vestiaire. Des leaders qui apportaient un bon état d'esprit, tant sur le terrain qu'en dehors. Vrancken espère que Rob Schoofs et Nikola Storm prendront davantage de responsabilités, tout comme les expérimentés Arjan Swinkels, Igor De Camargo, Onur Kaya et Joachim Van Damme. L'équipe-type qui est montée en D1A et a remporté la coupe ne change pratiquement pas. Elle est même renforcée par le retour d' Ahmed El Messaoudi - prêté à Fortuna Sittard la saison dernière. Le Belgo-Marocain a deux bons pieds et peut jouer derrière ou dans l'entrejeu. La grande question est de savoir ce qui se passera si Malines est rétrogradé suite à l'Opération Mains Propres. Le gardien Michael Verrips, Schoofs et Storm ont déjà dit que, dans ce cas, ils reverraient leurs plans. Est-il possible de les remplacer en D1B sachant qu'il faudra entamer chaque tranche avec six points de handicap ? Le défenseur central Gérman Mera devrait rentrer en Colombie, Thibault Peyre avançant alors d'un cran dans la hiérarchie. À l'arrière droit, Alexander Corryn devance les jeunes Jules Van Cleemput et Laurent Lemoine. Devant, Mathieu Cornet est parti mais, avec Gustav Engvall, William Togui et Clément Tainmont, Malines conserve suffisamment d'options de rechange. En préparation, le jeune Arno Van Keilegom (formé à Anderlecht) a démontré qu'il avait le sens du but. Lui aussi pourrait recevoir sa chance. La terrible incertitude au sujet de la division dans laquelle le club évoluera la saison prochaine freine l'arrivée de transferts au Beerschot. Un certain nombre de joueurs sont intéressés mais préfèrent attendre tandis que Mo Messoudi, un des piliers de l'équipe, verra son contrat automatiquement prolongé en cas d'accès à la D1A mais s'en ira si le club reste en D1B. Le médian autrichien Raphael Holzhauser (26 ans) doit devenir un des hommes forts de l'entrejeu. Ryan Sanusi, un jeune joueur formé au club, revient au Kiel après des passages par les Pays-Bas et la France. Il doit évoluer en soutien de Holzhauser tandis que Joren Dom devrait passer du poste d'arrière droit à celui de médian défensif. De l'entrejeu de la saison dernière, il ne reste qu' Alexander Maes. Le titulaire entre les perches reste Mike Vanhamel. La défense sera dirigée par DenisPrychynenko avec, éventuellement, Pierre Bourdin à ses côtés. Au poste d'arrière gauche, l'international kazakh Yan Vorogovskiy remplace le bon vieux Jimmy De Jonghe, dont le contrat n'a pas été prolongé. C'est aussi le cas de celui du capitaine et médian Tom VanHyfte.Le poste d'arrière droit reviendra au nouvel Argentin Reda Halaimia. On se réjouit de revoir Jorn Vancamp, qui n'a pas joué pendant six mois en raison d'une blessure au ligament croisé, et de découvrir le talentueux buteur Marius Noubissi, qui ne sera cependant pas prêt pour le début de la saison. En attendant, Fessou Placca (qui peut aussi jouer sur le flanc droit) jouera plus que probablement en pointe en début de saison, avec Tarik Tissoudali en soutien sur la gauche. On est aussi curieux de voir ce que le jeune attaquant du FC Paris Dylan Saint-Louis, un espoir du football français, peut apporter au club.