COACH EMILIO FERRERA

Après le match contre le Cercle de dimanche dernier, Emilio Ferrera n'était pas disposé à établir un bilan détaillé. Avant de disparaître en trombe, il a déclaré : " Le bilan est négatif. Nous n'avons pas pris assez de points. Nous avons perdu trop de matches : contre Lokeren, contre Roulers et contre le Cercle Bruges. Nous avons mérité de perdre ces rencontres mais la différence par rapport aux autres équipes du top, c'est qu'elles ont certes aussi mal joué que nous contre le Cercle mais qu'elles ont remporté ces joutes. Si nous n'étions pas dramatiquement mauvais contre le Cercle, nous avons quand même perdu. Durant le premier tour, nos moins bonnes prestations ont toujours été sanctionnées,...

Après le match contre le Cercle de dimanche dernier, Emilio Ferrera n'était pas disposé à établir un bilan détaillé. Avant de disparaître en trombe, il a déclaré : " Le bilan est négatif. Nous n'avons pas pris assez de points. Nous avons perdu trop de matches : contre Lokeren, contre Roulers et contre le Cercle Bruges. Nous avons mérité de perdre ces rencontres mais la différence par rapport aux autres équipes du top, c'est qu'elles ont certes aussi mal joué que nous contre le Cercle mais qu'elles ont remporté ces joutes. Si nous n'étions pas dramatiquement mauvais contre le Cercle, nous avons quand même perdu. Durant le premier tour, nos moins bonnes prestations ont toujours été sanctionnées, ce que Genk et Anderlecht ne peuvent pas dire. En déplacement, je répète ce que j'avais dit après le déplacement au Lierse : il s'agit de jouer, de gagner et de rentrer à la maison, les comptes n'étant établis qu'en fin de saison. Si on effectue un classement à partir des matches à domicile, le Club est troisième. Sur base des rencontres à l'extérieur, il est septième... Le Club Bruges a signé ses meilleurs matches contre les grands du championnat et contre Leverkusen, le Steaua Bucarest et le Besiktas en Coupe UEFA. Là, l'équipe a retrouvé l'animation et les mouvements qui lui faisaient défaut dans certains matches comme contre Mons ". A l'argument selon lequel le Club ne peut gagner de grands matches (observation avancée après qu'il ait perdu des points contre Genk, Anderlecht et le Standard), Ferrera avait rétorqué que " tout dépendait de ce qu'on entendait par grands. Le Club a gagné contre Gand, Zulte Waregem et Charleroi, des formations, qui ont souvent terminé dans le top cinq ces dernières années. On peut donc aussi considérer ces matches comme des affiches ". La semaine dernière, Ferrera déclarait encore à la presse que : " Tout était en ordre, techniquement, tactiquement et physiquement. Mais mentalement, mon équipe doit gagner en audace pour effectuer un pas en avant ". Il n'avait pas noté de réaction d'orgueil de son équipe au but sur hors-jeu de MarouaneFellaini ni sur la rentrée d' OguchiOnyewu, effectuée à un mauvais endroit. Il avait ajouté que ça devrait changer au second tour... JOUEURS UTILISÉS : Balaban (16), Blondel (14), Chavez (3), Clement (14), Daerden (13), De Cock (2), Dreesen (1), Dufer (2), Englebert (16), Gvozdenovic (10), Ibrahim (12), Ishiaku (6), Klukowski (8), Leko (9), Maertens (15), Priske (16), Roelandts (8), Stijnen (17), Van Heerden (7), Vandelannoite (5), Vermant (15), Yulu-Matondo (11). BUTEURS : Balaban (11), Chavez (1), Clement (2), Daerden (2), Englebert (2), Ibrahim (3), Ishiaku (3), Roelandts (1), Van Heerden (1), Vermant (3), Yulu-Matondo (5). ASSISTS : Balaban (4), Daerden (4), De Cock (1), Englebert (3), Ibrahim (1), Klukowski (2), Leko (1), Priske (2), Van Heerden (1), Vermant (4). CARTES JAUNES : 21 CARTES ROUGES : 2 PENALTIES : 1 pour (0), 1 contre (0). CORNERS : 87 pour, 66 contre. FAUTES : 236 commises, 321 subies. Il est devenu un pilier de l'équipe au fil de ce premier tour. Il n'hésite pas à donner son avis, par exemple en demandant qu'on prolonge le contrat d' EmilioFerrera, ce qui ne plaît pas à MichelD'Hooghe. Il a livré de très bons matches, surtout sur sa ligne, et est devenu titulaire en équipe nationale. Contrairement à ses habitudes, il a surtout joué en attaque. Membre d'un groupe qui est à la limite du noyau A, il a obtenu sa chance à plusieurs reprises, sans la saisir. Il s'est aussi distingué par ses critiques déplacées à l'égard de Brian Priske. Il a été renvoyé dans le noyau Espoirs. RAOUL DE GROOTE ET KRISTOF DE RYCK