Genk a enrôlé quatre joueurs, AaronMokoena, CédricRoussel, PaulKpaka et BrianPriske pour remplacer WesleySonck, JosipSkoko et MoumouDagano. Il leur a adjoint deux espoirs, Oostvogels et Raymakers, quatre jeunes, Yoldas, Kalkan, Franssen et Farssi, et un autre un rien plus expérimenté, Vaesen. Grâce à l'assainissement réalisé par des contrats moins chers, la vente ou la location de joueurs, Genk espère dégager un bonus de trois millions, destiné au remboursement du stade.
...

Genk a enrôlé quatre joueurs, AaronMokoena, CédricRoussel, PaulKpaka et BrianPriske pour remplacer WesleySonck, JosipSkoko et MoumouDagano. Il leur a adjoint deux espoirs, Oostvogels et Raymakers, quatre jeunes, Yoldas, Kalkan, Franssen et Farssi, et un autre un rien plus expérimenté, Vaesen. Grâce à l'assainissement réalisé par des contrats moins chers, la vente ou la location de joueurs, Genk espère dégager un bonus de trois millions, destiné au remboursement du stade. Dans le but, JanMoons et DavySchollen sont concurrents. Moons semble meilleur à la relance, Schollen s'est montré plus audacieux sur les hauts ballons et homme contre homme. Comme il n'y a pas de raison de changer, Moons entamera la saison comme titulaire. Sem Franssen est le troisième gardien. Genk a accordé sa priorité à la défense, dans ses transferts. Il a ainsi embauché le Danois Brian Priske à l'arrière droit. Contrairement à AlmirSulejmanovic, il ne devrait pas se cantonner en défense mais aussi relancer, ce qui ne réussissait guère à Genk l'an dernier quand l'adversaire l'obligeait à faire le jeu. C'est pour cette raison qu'Aaron Mokoena est susceptible d'apporter un plus en défense : il est bon dans les duels, y compris sur les balles hautes, mais il a aussi prouvé pendant la préparation qu'il n'était pas dépourvu de sens tactique et qu'il pouvait prendre des initiatives à la relance. Un gros atout pour épauler Didier Zokora (au centre) et Akram Roumani (à droite). Vergoossen a trouvé une alternative pour l'axe à Tongres : Daan Vaesen, qui joue des deux pieds et peut être aligné à gauche et à droite, sans oublier HansLeenders, ou IgorTomasic (droite et centre), moins bon dans les espaces restreints. MarcoIngrao peut remplacer Roumani, même s'il est gaucher. Roumani joue très bien quand il n'a pas d'adversaire sur l'aile mais défend difficilement en zone. On a ajouté au noyau des jeunes, Rachid Farssi (éventuellement arrière gauche et bon en zone), et Muhamet Yoldas (back droit ou central). A droite, Mirsad Beslija, rapide, doté de vista et du sens du but, et Thomas Chatelle, qui a un bon jeu en perte de balle, sont en concurrence. A gauche, on retrouve Koen Daerden, fort défensivement même dans les pires moments, et Ingrao, plus offensif. Suite au départ de Skoko, Genk sans se hâter, espère trouver un médian créatif. En attendant, Vergoossen a en Seyfo Soley, Tomasic et Justice Wamfor des compléments plus défensifs que Skoko à BerndThijs. Chatelle peut également évoluer au centre. Plus que jamais, Genk dépend de ses ailes pour approvisionner l'attaque. Il a donc cherché un renfort à gauche, où il n'a que trois joueurs, Daerden, Ingrao et Roumani, compte tenu de l'âge encore tendre de Farssi. Plus de Wesley Sonck ni de Moumou Dagano mais Cédric Roussel, Kevin Vandenbergh ou Paul Kpaka, qui ne sera rétabli de son opération au genou qu'en octobre. Jusque-là, Vandenbergh aura l'occasion de prouver qu'il n'est plus aussi attentiste. Le jeu de tête de Roussel, qui joue moins en profondeur que Dagano, doit permettre à Genk de tirer plus de profit de ses flancs et de la vitesse de Kpaka. Comme le transfert de Roussel a été tardif et que Kpaka est blessé, il faudra voir combien de temps les deux intéressés et Vandenbergh mettront à se trouver. Le jeune Kalkan est un attaquant aussi. Sef Vergoossen ne modifiera pas le concept des deux dernières saisons. Il évolue toujours en 4-4-2, mais avec d'autres accents. Genk a remplacé les joueurs partis par des éléments de classe : un international danois et trois des meilleurs footballeurs de Belgique. On ne peut dire qu'il ait subi de grands bouleversements par rapport à la saison passée mais l'équipe pourrait avoir besoin de temps pour trouver de nouveaux automatismes. n