1 Daniel Zitka (Anderlecht)- 31 ans, 17 matches, 17 buts contre, 8 matches sans encaisser de but

" Zitka n'a pratiquement pas commis d'erreurs et a prouvé qu'il avait largement le niveau requis à Anderlecht et en Ligue des Champions. Il a été brillant à chaque match. C'est grâce à lui qu'Anderlecht est deuxième car il a gagné des points. Il poursuit sur sa lancée de la saison passée, quand il a remplacé Silvio Proto. Le Tchèque a manifestement franchi un palier. La saison passée, Anderlecht pratiqua la rotation mais Proto a finalement été titularisé, comme tout le monde s'y attendait. Quand Zitka a obtenu sa chance, j'ai l'impression qu'il a appris à savourer chaque instant de jeu. Peut-être joue-t-il maintenant dans l'espoir d'obtenir un bon transfert.
...

" Zitka n'a pratiquement pas commis d'erreurs et a prouvé qu'il avait largement le niveau requis à Anderlecht et en Ligue des Champions. Il a été brillant à chaque match. C'est grâce à lui qu'Anderlecht est deuxième car il a gagné des points. Il poursuit sur sa lancée de la saison passée, quand il a remplacé Silvio Proto. Le Tchèque a manifestement franchi un palier. La saison passée, Anderlecht pratiqua la rotation mais Proto a finalement été titularisé, comme tout le monde s'y attendait. Quand Zitka a obtenu sa chance, j'ai l'impression qu'il a appris à savourer chaque instant de jeu. Peut-être joue-t-il maintenant dans l'espoir d'obtenir un bon transfert. Quand Proto sera de retour, je ne pense pas qu'il reviendra dans l'équipe. Il est impossible d'écarter Zitka. Mais si Anderlecht décidait de se débarrasser d'un gardien, Zitka intéresserait plus de clubs. Moi, je le choisirais : il ne se lance jamais dans des trucs qu'il ne maîtrise pas. Le Tchèque a changé de style : il est plus sûr et capte des hauts ballons qu'il ratait avant. Il tente aussi de relancer le jeu plus vite, ce qui entraîne parfois quelques imprécisions "." Bailly est beaucoup plus spectaculaire que Zitka. Un des meilleurs du monde en relance : il capte le cuir et le lance à 60 mètres, au millimètre près. Le contre est lancé. Je ne supporte pas les portiers qui saisissent le ballon et prennent leur temps avant de le renvoyer. Bailly est le premier attaquant de Genk. Zitka mérite sa première place mais sans ses moins bonnes prestations contre Charleroi et le Brussels, Bailly serait peut-être en tête. Jacky Mathijssen a mené une guerre des nerfs contre lui. C'est encore possible maintenant mais dans cinq ans, il en rigolera. Bailly est un peu influençable, il se concentre moins aisément. C'est un formidable athlète. Comme Michel Preud'homme : souplesse, détente, vitesse, tout leur semble facile. Bailly court bien, il a un super pied gauche et a des mains solides. Il ne lâche guère de ballons. Ce qui lui est arrivé à Charleroi lui a fait comprendre que tout ne coule pas de source. Il a plaidé coupable, ce qui témoigne de son intelligence. Il a coupé l'herbe sous le pied de tous ses détracteurs en sachant aussi qu'il s'agissait de ses premières fautes de la saison. Je me demande comment il va réagir après la trêve en cas de nouvelle gaffe. Contre le Brussels, il a joué un peu plus prudemment. Je le place peut-être sous pression mais Bailly doit faire ses preuves au second tour. Il n'a encore jamais lutté pour un titre, contrairement à Zitka. C'est un aspect qui va jouer un rôle, surtout en fin de championnat ". " Luciano est un gardien moderne. Il relance vite, du pied ou de la main, mais il se déstabilise facilement. Il est trop émotionnel. Quand ça va moins bien, il fait appel au ciel pour l'aider ! Mais dans les bons moments, on voit littéralement l'adrénaline jaillir de lui. Sa principale qualité est son timing. Il est très fort sur les penalties et est sans doute le meilleur en Belgique sur les longs ballons, tant il anticipe bien. Il estime très précisément le moment de sa sortie et il s'évite beaucoup de sueurs froides. Le Brésilien a des réflexes de chat mais est petit pour un gardien : 1m81. La taille idéale va plus vers le 1m90 comme Zitka et Bailly. Sa petite taille le désavantage sur les ballons aériens. Quand Bailly s'empare d'un ballon, tout le monde s'écarte. Cette présence joue un rôle considérable auprès des attaquants et influence même l'arbitre. Un grand gardien qui rate un haut ballon est plus vite crédité d'une faute car s'il a loupé le ballon, c'est sans doute qu'il a été poussé, vous comprenez ? Donc, aucun avant ne se retient pour Luciano ". " Herpoel a été faible en début d'exercice. Jamais il n'avait été aussi médiocre depuis qu'il joue à Gand. Il a pris peu de ballons et était à l'image du reste de l'équipe. Après cinq journées, les Buffalos avaient la plus mauvaise défense mais ils ont maintenant la meilleure dernière ligne. Le gardien gantois a toujours été sous-estimé. Il le dit lui-même : - Je ne suis que Frédéric Herpoel. A force de tout minimiser, il nuit à sa propre image. Après un arrêt de classe mondiale, vous le verrez rarement serrer le poing ou faire un geste. Il ne se vante jamais non plus lors des interviewes. Il devrait se montrer plus ambitieux car il donne parfois l'impression de ne pas en vouloir davantage. Mais c'est un bon gardien, fiable. Jamais blessé, jamais suspendu, il participe bien au jeu. Il peut encore jouer des années et notre championnat saura vraiment ce qu'il valait que quand il aura raccroché ". " J'aime bien le style de Copa. Quels réflexes ! Je voudrais le voir à l'oeuvre dans une équipe de Blancs. Là, on le remarquerait. Il capte beaucoup de ballons difficiles et à la longue, les gens trouvent ça normal. Il participe bien au jeu, peut-être trop bien car il prend des risques inutiles. Je me demande parfois ce qu'il cherche à faire mais les risques qu'il prend n'ont généralement pas de conséquences. Copa n'est guère plus grand que Luciano mais a des bras plus longs et une détente fabuleuse. Il est présent dans les duels aériens. On doute souvent des gardiens africains mais ils deviennent fiables quand ils restent un certain temps en Europe. Je sais que Roda JC s'intéresse à Copa. Un transfert lui vaudra automatiquement plus de reconnaissance. Cependant, on conserve des préjugés à l'égard des portiers africains, ce qui est injuste dans son cas "." Je suis fan de Cordier. La saison passée à La Louvière, il a joué au niveau de Silvio Proto. Il a progressé de semaine en semaine et beaucoup d'équipes s'intéressaient à lui. Il a bien commencé au Brussels puis l'équipe a moins bien tourné et Cordier s'est étiolé en même temps, commettant des erreurs contre Beveren et Charleroi. L'entraîneur aussi a douté, il a opté pour Patrick Nys. Nous allons bientôt voir si Cordier a la force de revenir dans le onze de base. Je suis certain qu'il va devenir une valeur sûre de la D1, il est assez bon pour être titulaire partout. Il a du talent et déjà de l'expérience, mais il ne sera pas international. La concurrence est bien trop rude. Actuellement, le style du Brussels l'oblige à jouer près de sa ligne de but et il s'expose à de nombreuses situations chaudes. Le Brussels commet aussi beaucoup de fautes et Cordier se distingue sur les coups francs. C'est pour cela qu'il ne faut pas sous-estimer les performances de Bailly et de Zitka : il n'est pas évident de se distinguer dans une formation de haut niveau. Tous les gardiens peuvent bien jouer quand leur équipe est menée 1-0 ou 2-0. Il est bien plus difficile d'être sûr à 0-0. Cordier prend plus facilement des points pour son équipe ". " Gaspercic est chevronné, calme, fiable. Il a perdu de sa vitesse mais sort encore toujours au bon moment. Il souffre souvent de petites blessures ou il encaisse des buts stupides. Comme l'année dernière quand il a mal contrôlé une passe en arrière. Il peut cependant faire la différence mentalement. Il dirige bien les autres, d'autant plus facilement que ses défenseurs sont tous Flamands et le comprennent. Quoi qu'il en soit, chapeau ! Ronny est toujours en D1 à son âge. N'oubliez pas qu'un gardien doit en faire toujours plus, avec l'âge, pour être en forme. Et mentalement, il est blindé car capable de ne pas laisser une erreur le hanter tout un match "." Stijnen confirme son statut. Il a déjà gagné beaucoup de points pour le Club Bruges. J'ai décelé un point faible cette année : il arrive parfois trop tard, même s'il intercepte quand même le ballon. En revanche, il a quelques penalties sur la conscience. Stijnen prouve qu'il n'est pas inférieur à Tomislav Butina. Homme contre homme, il est le meilleur de Belgique. Il reste longtemps debout, il observe bien le ballon. Il n'est pas spectaculaire : on a souvent l'impression que c'est l'attaquant qui rate son tir. En revanche, il boxe trop de ballons. Il devrait oser les saisir. Il doit progresser sur ce plan. Jour après jour, il doit aussi supporter la concurrence de Glenn Verbauwhede, un jeune talent que les insiders comblent de louanges. Tous ceux qui l'ont vu à l'entraînement en sont tombés à la renverse. Verbauwhede talonne Stijnen, lequel démontre qu'il est fort mentalement ". " Un bon portier fiable, grand. Les gardiens français retrouvent la cote depuis quelques années. Berthelin n'est pas spectaculaire mais il ne perd pas de points et il en gagne " Il commence à jouer en D1 alors qu'il a 27 ans. Jeune talent, il est parti en Italie mais y a surtout fait banquette et gagné beaucoup d'argent. Il a dû se demander s'il avait le niveau. Au début, il était considéré comme un intérimaire et a dû faire oublier un monument comme Vedran Runje. Ce n'est pas un hasard si Olivier est plus performant depuis que Michel Preud'homme a repris l'équipe. Deux mots de celui-ci suffisent à le faire progresser et je ne pense pas que le Standard va désormais embaucher un autre gardien. Cela ne ferait que déstabiliser l'équipe. Renard ne gagnera pas autant de points que Runje mais il a certainement le niveau requis pour sa place. Il est grand, athlétique, il a d'excellents réflexes. Il a tout joué, il ne prend pas de bêtes cartes et ne commet pas d'actes irréfléchis ". " Ce n'est pas le plus grand talent mais il est travailleur et a une excellente mentalité. Mouscron est très satisfait de lui. On ne peut pas lui reprocher grand-chose. Aux Pays-Bas, il a encaissé beaucoup de buts mais son perfectionnisme en fait un gardien convenable en Belgique. Il encaisse des buts malheureux, comme un ballon entre les jambes ou un qui lui passe juste à côté des doigts, mais il a le niveau de Mouscron ". PROPOS RECUEILLIS PAR MATTHIAS STOCKMANS