Ce mercredi, Newcastle joue à Breda. Il y défend sa victoire 5-0, acquise à l'aller. En championnat, par contre, il n'a engrangé sa première victoire, contre Southampton, qu'il y a dix jours. Robson, le manager de Newcastle depuis cinq ans, a été accusé de ne plus maîtriser ses joueurs. De fait, Bellamy, Dyer (en jugement à Londres et lourdement sanctionnés), Woodgate et Bowyer ne sont pas des enfants de ch£ur...
...

Ce mercredi, Newcastle joue à Breda. Il y défend sa victoire 5-0, acquise à l'aller. En championnat, par contre, il n'a engrangé sa première victoire, contre Southampton, qu'il y a dix jours. Robson, le manager de Newcastle depuis cinq ans, a été accusé de ne plus maîtriser ses joueurs. De fait, Bellamy, Dyer (en jugement à Londres et lourdement sanctionnés), Woodgate et Bowyer ne sont pas des enfants de ch£ur... Sportivement, ça ne va pas mieux, surtout en attaque. D'abord à cause des blessures. Sans Craig Bellamy, blessé, Newcastle manque de vitesse et de profondeur. Sa doublure, Ameobi, évolue dans un registre différent et Shearer a perdu de sa mobilité. Autre os, l'entrejeu. Robson a rarement pu aligner sa ligne de rêve et les autres possibilités ne sont pas complémentaires. Robson a sept médians pour quatre positions. La saison passée, Solano (à droite) et Robert (à gauche) délivraient les assists nécessaires à Shearer et Bellamy. Cette année, Robert a souvent été indisponible et Solano, blessé, a fréquemment été convoqué au Pérou. Le manager l'a remplacé par Lee Bowyer, qui recule peu et préfère évoluer dans l'axe. D'un coup, Newcastle a perdu sa recette. Les attaquants ne sont plus approvisionnés, les joueurs se marchant sur les pieds dans l'axe, où Dyer aime aussi à se glisser. En d'autres mots, contrer l'attaque est trop facile, comme des formations bien organisées, style Bolton ou Birmingham, l'ont déjà démontré lors de leur visite au St James' Park. Sir Robson ne manque pas de problèmes derrière non plus. Woodgate, une étoile montante il y a quelques années, a été impliqué dans un grave incident dans une boîte de nuit de Leeds. Ça lui a coûté sa place en équipe nationale et il ne parvient plus à retrouver le fil de sa progression. (P. T'Kint)RIO FERDINAND n'a pu affronter la Turquie : il a satisfait à un contrôle antidopage avec deux jours de retard. Les joueurs anglais ont brandi la menace d'un boycott. JODY MORRIS est suspendu par Leeds : il serait impliqué dans un viol. La police a également entendu son coéquipier SethJohnson mais il n'est pas impliqué. Si Morris est coupable, il sera limogé par Leeds. Morris a 24 ans, il vient de Chelsea et faisait figure de grand espoir, il y a quelques années. SVEN-GORAN ERIKSSON nie avoir un préaccord avec Chelsea. MANCHESTER UNITED. Sky a vendu ses actions (9,99 %) à la Cubic Expression Company des Irlandais JP McManus et John Magnier pour 88 millions d'euros. Ce groupe possède maintenant 23,15 % du club. QU BO, le prometteur Chinois qui a passé un test à Tottenham la saison passée sans obtenir de permis de travail, est à l'essai à Blackburn, qui veut l'engager dès janvier. BUTEURS : 1. Van Nistelrooy (Man. United) 8 buts ; 2. Owen (Liverpool), Shearer (Newcastle), Sheringham (Portsmouth), Boa Morte (Fulham) 7.