Alexis Tzorvas (G) : après plusieurs saisons sur le banc, il est titulaire pour la première année à 27 ans ! Il a de superbes réflexes et sera certainement titulaire de l'équipe nationale au Mondial. Points faibles : il ne sait pas se servir de son bras gauche et n'est pas à l'aise sur les frappes de loin.
...

Alexis Tzorvas (G) : après plusieurs saisons sur le banc, il est titulaire pour la première année à 27 ans ! Il a de superbes réflexes et sera certainement titulaire de l'équipe nationale au Mondial. Points faibles : il ne sait pas se servir de son bras gauche et n'est pas à l'aise sur les frappes de loin. Loukas Vyntra (D) : voici quelques années, il était sifflé par le public à cause de ses nombreuses erreurs. Aujourd'hui, cet arrière athlétique est apprécié pour sa vitesse et son intransigeance. Comme il est aussi bon à droite que dans l'axe, il est très utile pour le club. Josu Sarriegi (D) : surnommé le Professionnel, l'Espagnol n'a pas la grande classe mais il joue toujours à 100 %. Son contrat arrive à expiration cet été et il entend le renouveler. Dangereux quand il monte sur les coups de pied arrêtés : il a marqué contre l'Inter à Milan la saison dernière en poules de CL. Cédric Kanté(D) : les premiers mois de la saison du Franco-malien ont été moyens sans doute parce que Henk Ten Cate l'alignait généralement à gauche. Depuis que le nouveau coach, Nikos Nioplias, l'a placé dans l'axe, il est très bon. Nikos Spyropoulos (D) : cet arrière gauche est très rapide et s'est imposé en équipe nationale. Ses centres sont bons et ses passes précises : il n'est pas toujours à son meilleur niveau mais quand il est bon, il est... très bon ! Kostas Katsouranis (M) : après trois saisons à Benfica, cet ex-joueur de l'AEK Athènes est rentré. Titulaire en équipe nationale, il joue comme 8 ou 10 et est le deuxième buteur ! Intelligent et bonnes frappes. Simao (M) : quand Nioplias veut un dispositif plus défensif, il accorde sa préférence au Mozambicain. Pas bon manieur de ballon mais monstrueux du point vue physique. Rapide et très, très fort athlétiquement, il n'est jamais fatigué. Gilberto Silva (M) : cet international brésilien en est à sa deuxième saison au Pana mais n'est pas un incontournable. Mauvais placement mais vrai leader, très bon balle au pied. Yorgos Karagounis (M) : Très endurant, le capitaine possède une très bonne frappe sur coups de pied arrêtés. C'est un leader qui demande toujours le ballon. Protester auprès des arbitres fait partie de son style. Les fans du Pana l'adorent. Sotiris Ninis (A) : d'origine albanaise, c'est la nouvelle star du football grec. Il a joué pour la première fois à 16 ans, un record ici. Après deux saisons de blessures, il semble avoir retrouvé son rythme. Ex-ailier droit, il joue second attaquant. Contre Rome, il a amené le penalty, inscrit le deuxième but et fait la passe décisive pour Cissé sur le troisième,... en 6 minutes ! Dimitris Salpingidis (A) : le plus rapide du club. Flanc droit depuis l'arrivée de Cissé et bon buteur, il en est à sa dernière année de contrat. Le Panathinaikos aimerait le prolonger mais la rumeur dit qu'il veut retourner dans le club de son c£ur, PAOK. Sebastian Leto (A) : cet Argentin connaît le championnat grec puisque la saison dernière, Liverpool, l'avait prêté à l'Olympiacos. Buteur trois journées consécutives lors du premier mois de la saison, cet extraordinaire manieur de ballon n'a pas poursuivi sur le même rythme. Il pourrait être plus altruiste... Djibril Cissé(A) : pas bon lors des deux premiers mois, il est super depuis octobre... 21 buts en championnat, 26 au total dont deux buts à Rome. Epargné par les blessures, il a promis de marquer deux buts lors du derby décisif pour le titre contre l'Olympiacos.