Thaksin Shinawatra n'est qu'un des nombreux étrangers à avoir investi dans le football anglais. Passage en revue.
...

Thaksin Shinawatra n'est qu'un des nombreux étrangers à avoir investi dans le football anglais. Passage en revue. n Chelsea est le meilleur exemple d'un club qui réussit et gagne des trophées à partir du moment où ses subsides viennent de l'étranger. En 2003, Ken Bates a vendu Chelsea pour 210 millions d'euros à Roman Abramovich, un oligarque russe qui possède un capital de quelque 20 milliards d'euros en 2007, selon le magazine américain Forbes. On ignore combien il a déjà investi à Chelsea mais des sources anglaises estiment son apport à un minimum de 750 millions d'euros. Le club londonien a remporté deux titres, le premier en 2005, 50 ans après le précédent. n Manchester United est en bourse depuis 1990. Il était depuis des années aux mains d'Irlandais spécialisés en hippisme, John Patrick McManus et JohnMagnier, qui possédaient 28,89 % des parts. L'Américain Malcolm Glazer, qui grappillait des actions depuis 2003, a racheté les parts irlandaises en 2005. Glazer a fait fortune dans divers secteurs : pétrole, alimentation, télévision, banque. Il a retiré United de la bourse fin juin 2005, quand il a obtenu 98 % des actions. Aux Etats-Unis, Glazer est propriétaire des Tampa Bay Buccaneers ( National Football League) et il a réalisé de gros emprunts bancaires pour financer le deal de 1,2 milliard d'euros. United doit donc verser cent millions d'euros par an en intérêts. Les supporters ont redouté que l'emprunt ait des conséquences sportives mais il n'en a rien été puisque le club vient d'être sacré champion. En outre, il a consenti de solides investissements en joueurs cet été, en quête d'un nouveau triomphe sportif. n Aston Villa a également comme actionnaire principal un Américain. Randy Lerner, un juriste, a fait fortune dans la finance, à la tête de l'entreprise paternelle. A l'instar de Malcolm Glazer, Lerner a acquis son expérience avec des clubs sportifs américains. Il a hérité des Cleveland Browns (NFL) de son père. En août 2006, Lerner a acheté 60 % des parts d'Aston Villa, pour la modique somme de 90 millions d'euros. Fin septembre, il possédait 90 % du club. n Liverpool a trouvé des dollars grâce à George Gillett et à Tom Hicks. Gillett s'est enrichi grâce aux medias. C'est lui qui a popularisé la station de ski de Vail, Colorado. En faillite, il s'est refait une santé grâce à l'industrie bouchère. Il a découvert le sport grâce au ski et au hockey sur glace, dont il possède une équipe, Les Canadiens de Montréal (NHL). Son partenaire Tom Hicks vient de Dalles. C'est un magnat de la communication, du pétrole et de la finance. Le 6 février 2007, les deux hommes ont injecté plus de 700 millions d'euros à Liverpool. Ils sont aussi disposés à cofinancer le nouveau stade. Le projet, qui prévoyait une capacité de 61.000 places, était déjà bien avancé mais les Américains veulent qu'il puisse accueillir plus de 70.000 fans. n Arsenal fait aussi route avec un Américain. La procédure a été plus compliquée car le club n'a que 62.000 actions en bourse, officiellement, et elles ne sont pas disponibles sur les marchés normaux mais sur un réservé aux spécialistes. En avril 2007, Stan Kroenke a acheté 7.000 actions, celles que détenait Granada ( ITV). Kroenke en voulait davantage mais il n'est pas dans les grâces du club, actuellement, ce qui a déjà conduit le vice président David Dean, qui détient 14,9 % et est un partisan de l'Américain, à démissionner. Kroenke travaille dans l'immobilier. Sa femme, Ann Walton, est l'héritière de Wal-Mart, une chaîne de supermarchés. Il a des intérêts dans tous les sports professionnels américains, essentiellement au Colorado. n West Ham United a cherché des ressources en Islande. Eggert Magnússon est l'ancien président de la FA islandaise et il était membre du comité exécutif de l'UEFA. Il a démissionné pour s'occuper de West Ham. Avec des amis, il a injecté 140 millions d'euros à West Ham la saison passée. n Portsmouth a été américain, via Milan Mandaric, originaire de Serbie, et est devenu franco-russe. Mandaric a fait fortune dans l'informatique. Il est de ceux qui ont contribué au développement de la Silicon Valley en Californie. Il a repris le club en 1999. En janvier 2006, il a cédé 50 % du club à Alexandre Gaydamak, qui l'a complètement repris six mois plus tard. Mandaric est maintenant propriétaire de Leicester City. La cession à Gaydamak est l'objet de controverses. Originaire de Russie, l'homme est possesseur d'un passeport français et israélien. Il n'a que 31 ans et vient d'une famille riche. Son père Arcadi possède le Beitar Jérusalem. Arcadi a un passeport diplomatique d'Angola, bien pratique pour prévenir tout problème judiciaire. Arcadi a débuté modestement comme jardinier et maçon en France. Il est soupçonné de trafic d'armes avec l'Angola .n Birmingham City a trouvé de l'argent frais à Hong-Kong. Le 27 juin, les trois propriétaires anglais du club, les frères David et Ralph Gold ainsi que David Sullivan, ont cédé 29,9 % des parts à Carson Yeung. Les négociations sur le financement sont toujours en cours mais on suppose que Yeung, présenté au club par Steve McManaman, un ami, y investira quelque 75 millions d'euros. n Fulham FC vit depuis 1997 sur le compte de Mohamed Al-Fayed, car Craven Cottage est démodé et peu rentable, avec une capacité de 25.000 places. Mohamed Abdel Moneim Fayed, de son nom complet (il a ajouté lui-même un Al à son patronyme) est d'origine égyptienne. Vendeur de boissons fraîches, il a épousé la s£ur d' AdnanKhashoggi, un... trafiquant d'armes. Il a été conseiller du sultan de Brunei et il possède le Ritz de Paris ainsi que Harrod's. Il demande depuis des années la nationalité anglaise, en vain. n Il y a de réelles chances que d'autres clubs tombent en des mains étrangères. Blackburn discute avec l'Américain Daniel Williams, Reading est à vendre et Tottenham s'intéresse aussi à des étrangers.