Foot au point mort, ce qui me donne toujours à pareille époque l'occasion de jaser d'un autre sport. J'en profite donc pour vous rappeler (ça fait trois ans au moins que je n'en ai plus parlé !) que la vitesse en bagnole est en soi hyper excitante pour tout individu normalement constitué,... et que c'est précisément pour cela que je déteste viscéralement les sports moteurs de compétition ! Avec leurs mécaniques superbes et vrombissantes, les sportifs qui les pratiquent nous mettent irrépressiblement l'eau à la bouche : à pied, à cheval ou en voiture, la vitesse assouvie est depuis la naissance d' Adam un symbole majeur de liberté !
...

Foot au point mort, ce qui me donne toujours à pareille époque l'occasion de jaser d'un autre sport. J'en profite donc pour vous rappeler (ça fait trois ans au moins que je n'en ai plus parlé !) que la vitesse en bagnole est en soi hyper excitante pour tout individu normalement constitué,... et que c'est précisément pour cela que je déteste viscéralement les sports moteurs de compétition ! Avec leurs mécaniques superbes et vrombissantes, les sportifs qui les pratiquent nous mettent irrépressiblement l'eau à la bouche : à pied, à cheval ou en voiture, la vitesse assouvie est depuis la naissance d' Adam un symbole majeur de liberté ! Or, d'une part, il y a ceux qui peuvent assouvir dans de bonnes conditions : ils roulent pleins gaz mais tous dans le même sens, sur des routes ou des circuits réservés rien que pour eux, en s'étant soigneusement préparés et sans avoir picolé. Il n'y a quasiment jamais de morts parmi eux, juste un de temps en temps dont on parle beaucoup parce qu'il meurt médiatisé : mais qui meurt au moins en connaissance de cause, ayant assumé pleinement les conséquences d'une passion qu'il ne pouvait pas ne pas savoir dangereuse... Là est l'inadmissible : car d'autre part, il y a nous ! Les vrais pilotes nous séduisent, nous éblouissent les mirettes, nous font crever d'envie de les imiter, font sous nos yeux la pub pour une activité sportive infiniment alléchante... que nous n'avons les moyens ni financiers, ni logistiques, de pratiquer ! Pile comme si Zizou nous donnait légitimement l'envie de tripoter un ballon,... mais que nous n'avions, comme aire de tripotage, qu'une chaussée à quatre bandes où il faudrait aussi dribbler les automobilistes ! Ainsi donc, sur nos routes de tous les jours, nous sommes d'innombrables fans qui, de temps en temps, ou souvent, ou très souvent (!), parfois un peu/beaucoup bourrés mais parfois aussi pas du tout, ne résistons pas au plaisir de tenter une imitation de MichaelSchumacher ou de SébastienLoeb. Parfois nous mourons, ou nous nous abîmons salement, ce qui est déjà triste et con. Parfois nous en abîmons d'autres, des piétons, des passagers, des conducteurs réglos,... et ça c'est monstrueux ! Sans même parler d'alcool, la seule vitesse excessive et inadaptée cause 13.000 décès annuels dans l'Europe des Quinze. Sorry, je vais encore me faire des amis, mais j'ai au moins le droit de le penser : à la téloche, chaque fois qu'il nous éblouit, Schumi file en même temps un coup de pub à l'insécurité routière qui n'a pourtant vraiment pas besoin de cela... Aussi, quand j'ai appris voici un mois l'existence de ce Gumball Race, j'ai vomi d'éc£urement. 5.000km en 6 jours pour traverser l'Europe de Londres à Monaco en passant par Prague : rallye, mais sur les routes ouvertes à tous, pour 150 VIP bourrées aux as, au volant de bolides pouvant monter jusqu'à 320km/h : VIP lamentables qui paient 12.000 euros à l'inscription, qui en prévoient jusqu'au double dans leur budget spécial excès de vitesse, qui se sont évidemment déjà fait flasher par le passé à 200km/h et plus,... mais qui signent hypocritement le règlement de ce rallye pourri, où est demandé le respect du code de la route ! Cette année, ce bazar consternant faisait halte en Belgique, dans le château d'un antiquaire qui ne doit guère considérer les humbles usagers de la route comme des £uvres d'art à préserver des chocs. Et notre ministre de l'Intérieur autorise le passage chez nous de ce bazar consternant, paraît-il parce qu'il est impossible d'arrêter quelqu'un avant qu'il ait effectivement commis un délit ! Quel mensonge : il y a bien des manifs qui sont interdites pour le simple motif qu'on y craint des débordements ! ! Que conclure ? Que ce n'est pas parce qu'on est plus riche qu'on est moins con, évidemment. Qu'il y a deux poids deux mesures, selon qu'on est friqué ou pas, évidemment. Et plus encore que l'étalage en toute impunité, mais au contraire avec morgue, de la toute-puissance du fric qui place au-dessus des lois, me révulse infiniment. Cette saloperie de Gumball me ferait presque m'affilier chez les alter mondialistes,... Dieu sait pourtant que ceux-ci me gonflent parfois !par Bernard JeunejeanQuand j'ai appris L'EXISTENCE DU GUMBALL RACE, J'AI VOMI d'éc£urement.