En raison de son importantissime déplacement au Club Brugeois, Anderlecht avait mis plusieurs affaires en veilleuse la semaine dernière. C'est ainsi qu'un rendez-vous avec les responsables sportifs de Fulham, dans le cadre du passage de Jan Koller au sein du club londonien, fut ajourné. En principe, les tractations concernant le géant tchèque devraient reprendre ce mercredi. Dans un premier te...

En raison de son importantissime déplacement au Club Brugeois, Anderlecht avait mis plusieurs affaires en veilleuse la semaine dernière. C'est ainsi qu'un rendez-vous avec les responsables sportifs de Fulham, dans le cadre du passage de Jan Koller au sein du club londonien, fut ajourné. En principe, les tractations concernant le géant tchèque devraient reprendre ce mercredi. Dans un premier temps, la direction des Mauves avait refusé une offre avoisinant les cinq cent millions pour son attaquant vedette. Mais, au Parc Astrid, on estime que l'on peut négocier sur base de ces chiffres de départ. Tout porte à croire d'ailleurs que, dès cette semaine, un forward en chassera un autre au Sporting, où l'on espère mener à bien le passage de l'Egyptien Ahmed Hossam de La Gantoise. Là aussi, tout tournera autour d'une question de gros sous. Les dirigeants des Buffalos veulent effectivement amasser deux cent millions en échange de la liberté de leur joueur. Anderlecht, de son côté, ne veut pas dépasser le montant-plafond qu'il avait dépensé pour Jan Koller à Lokeren, à savoir cent vingt millions. Les pourparlers devraient être un peu plus aisés à présent, entendu que les Bleu et Blanc ont perdu, au Standard, leurs dernières illusions concernant une participation européenne. Ahmed Hossam est d'autant plus intéressé, lui-même, par la perspective d'aboutir au stade Constant Vanden Stock qu'un de ses compatriotes y est également attendu cette semaine pour passer ses tests médicaux et signer son contrat : son ancien équipier au Zamalek du Caire, Tarek El Said. L'arrivée d'Ahmed Hossam, après celle d'un autre attaquant en la personne d' Ode Thompson, ne devrait pas empêcher le Sporting de se mettre en quête d'un autre puncheur au profil plus proche de celui de Jan Koller. Le nom de Bob Peeters a déjà été cité mais l'entraîneur des Mauves, Aimé Anthuenis, lui préfère toujours son ancien poulain au Racing Genk, Souleymane Oulare, qui ronge son frein à Las Palmas. Reste à voir toutefois quel sera son prix et, surtout, si sa cheville présente toutes les garanties de sécurité. (B.Govers)