1. Eden Hazard

Who else ?

Là, on n'est pas loin du scandale sans nom. L'association des footballeurs professionnels a dévoilé, la semaine passée, l'équipe type de la saison en Premier League. Et Eden Hazard n'est pas dedans. Il y a déjà figuré quatre fois depuis son arrivée en Angleterre mais ce n'est pas une raison pour le snober cette fois.

C'est d'autant plus étonnant que ses chiffres personnels n'ont jamais été aussi bons que cette année. Il marque, il donne des passes décisives, il est le Monsieur 50 % de Chelsea. Injustice. Comme c'était sans doute injuste de ne pas lui offrir le trophée de meilleur joueur de la Coupe du monde. Comme c'était sûrement injuste de ne pas le placer plus haut dans le classement du Ballon d'Or.

Tout ça a finalement une explication très logique. Eden Hazard est simplement victime d'un " délit de sale club. " En restant à Chelsea, il se condamne lui-même à passer à côté de tous les gros prix. Meilleur joueur du championnat anglais, c'est très bien. Champion d'Angleterre, c'est prestigieux. Mais que valent ces récompenses par rapport à un Ballon d'Or ou une victoire en finale de la Ligue des Champions ?

Il est coincé à Londres. Coincé dans un costume trop étroit pour son talent et son ambition. Toutes les rumeurs l'envoient au Real. Zizou serait occupé à lui préparer sa maison, à repeindre les châssis, à refaire les lits. Et il lui prépare accessoirement une place de titulaire dans l'équipe. Enfin.

Déjà quand il était à Lille, on parlait de lui à Madrid. Zidane en rêvait déjà. Mais le Français n'était pas encore le coach de la Première. Aujourd'hui, tout est réuni. Si ça ne marche pas cette fois, on n'y comprendra plus rien. Il mérite beaucoup mieux qu'un palmarès franco-français et anglo-anglais.

2. Jan Vertonghen

112

C'est le numéro d'urgence. Mais pas que. C'est aussi le nombre de matches joués par Vertonghen avec les Diables. Dont 11 en phase finale de Coupes du monde. Ça a commencé en 2007. Avec Vandereycken sur le banc. Putain d'antiquité. Le Jan donne rarement l'impression qu'il s'éclate sur un terrain de foot. Il éclate seulement les mouvements d'en face. Efficacité totale. Quand ça se prolonge par une demi-finale de Ligue des Champions à 32 ans, c'est (peut-être) encore plus beau.

3. Philippe Clement

Le coup de Phil

On entend qu'il a le charisme d'une truite. Ou d'une moule. Bon, c'était déjà comme ça quand il jouait. Ce que le coach de Genk va retenir de cette saison ? Le titre de champion, peut-être. La conviction d'avoir fait mieux que son maître Preud'homme, sûrement. Il y a des coaches qui épatent dans un petit club puis se plantent dès qu'ils reçoivent leur première chance très haut. Style Vanhaezebrouck ou Maes. Clement a fait banco directement.

Axel Witsel

Bitte !

La Chine, ça abîme, et tout ça. Tout dépend sans doute de la façon dont on gère son séjour. Là-bas, Witsel, conscient que le travail physique était insuffisant, se tapait des séances supplémentaires. C'est pour ça qu'il n'a jamais baissé de niveau avec les Diables. C'est pour ça qu'il a explosé direct à Dortmund. Tianjin et l'équipe belge l'ont offert au Borussia sur un plateau. S'il vous plaît. Bitte. Si les Jaunes sont champions, le Bayern regrettera de n'avoir pas plus insisté pour le rapatrier plus tôt.

Toby Alderweireld

Soldes d'été

Ça n'a pas toujours été simple pour lui à Tottenham à cause d'une sale blessure et d'une relation parfois compliquée avec Pochettino. Mais ça, c'était avant. Il est redevenu un des meilleurs défenseurs de la Premier League. Et donc, la direction a activé unilatéralement la clause de prolongation de son contrat, en début d'année. Mais il y a une clause de départ fixée à 28 millions. On dit là-bas que c'est un prix ridicule pour un joueur pareil. Du côté de la Juve, ils sont apparemment très chauds.

Hans Vanaken

Quelle malédiction ?

Janvier 2019, apothéose d'une soirée plus flamande que jamais. Il devient le 65e Soulier d'Or de l'histoire. Son discours : " Je n'ai pas peur de connaître un creux comme la plupart des lauréats avant moi. Je n'ai pas peur d'un surplus de pression. Je vais rester le même joueur, continuer à jouer mon jeu. " Ils disent tous ça. Lui, il l'a fait. Il s'est maintenu à un haut niveau. Trop haut pour la Pro League ? " Je n'ai pas envie d'aller jouer le maintien en Espagne ou en Angleterre. " Très sage tout ça.

Thorgan Hazard

Russia & Borussias

Deux apparitions à la Coupe du mMonde, puis un temps de jeu conséquent avec les Diables, en Ligue des Nations ( remember ses deux buts inutiles lors de la soirée fiasco en Suisse) puis en qualifs pour l'EURO 2020. Le petit frère est devenu un vrai incontournable aux yeux de Martinez. En club, place maintenant aux choses très sérieuses. Il est définitivement trop bon pour le Borussia Mönchengladbach. On le cite au Bayern, mais surtout à l'autre Borussia, Dortmund.

Tessa Wullaert

Idéal féminin

En Belgique, en Bénéligue, en Allemagne, elle a tout gagné. Cette fille est une vraie armoire à trophées. Et aujourd'hui une figure de proue de Manchester City. Elle incarne la percée des RedFlames. Encore plus fort : elle est venue donner tout récemment le coup d'envoi de Standard - Genk, large sourire aux lèvres. Quelques dizaines d'heures après le dénouement tragique de City - Tottenham. Chapeau.

Les Espoirs

1 euro

Johan Walem l'a fait : qualifier nos U21 pour le Championnat d'Europe. Cet été, en Italie, dans son pays d'adoption, et ça le titille encore plus. Croyez-le ou pas, la finale se jouera à Udine. Là où il a toute son histoire italienne. La motivazione è ottimale. Bon, même une demi serait déjà un très bon résultat. Synonyme de qualif pour les Jeux de Tokyo. 12 ans après Pékin et la naissance de la génération dorée des Diables. L'histoire est en marche.

Ally Samatta

Simba

C'est un des personnages du Roi Lion. C'est aussi le nom du club tanzanien où Samatta a fait ses débuts seniors. Un Tanzanien dans le championnat de Belgique ! C'est déjà sûr que le taureau de Genk va finir meilleur buteur du championnat - parce qu'il faut définitivement scinder les gars des PO1 et ceux qui se baladent en PO2 -. C'est peut-être déjà presque sûr aussi que la Belgique sera trop petite pour lui dès cet été.

Le jury qui a concocté le top 100. De haut en bas et de gauche à droite : Pierre Danvoye, Benjamin Deceuninck, Vincent Langendries, Thomas Bricmont, Guillaume Gautier, Frank Peterkenne et Bruno Govers., BELGAIMAGE
Le jury qui a concocté le top 100. De haut en bas et de gauche à droite : Pierre Danvoye, Benjamin Deceuninck, Vincent Langendries, Thomas Bricmont, Guillaume Gautier, Frank Peterkenne et Bruno Govers. © BELGAIMAGE
Jan Vertonghen, BELGAIMAGE
Jan Vertonghen © BELGAIMAGE
Philippe Clement, BELGAIMAGE
Philippe Clement © BELGAIMAGE
Axel Witsel, BELGAIMAGE
Axel Witsel © BELGAIMAGE
Toby Alderweireld, BELGAIMAGE
Toby Alderweireld © BELGAIMAGE
Hans Vanaken, BELGAIMAGE
Hans Vanaken © BELGAIMAGE
Thorgan Hazard, BELGAIMAGE
Thorgan Hazard © BELGAIMAGE
Tessa Wullaert, BELGAIMAGE
Tessa Wullaert © BELGAIMAGE
Les Espoirs, BELGAIMAGE
Les Espoirs © BELGAIMAGE
Ally Samatta, BELGAIMAGE
Ally Samatta © BELGAIMAGE
Who else ? Là, on n'est pas loin du scandale sans nom. L'association des footballeurs professionnels a dévoilé, la semaine passée, l'équipe type de la saison en Premier League. Et Eden Hazard n'est pas dedans. Il y a déjà figuré quatre fois depuis son arrivée en Angleterre mais ce n'est pas une raison pour le snober cette fois. C'est d'autant plus étonnant que ses chiffres personnels n'ont jamais été aussi bons que cette année. Il marque, il donne des passes décisives, il est le Monsieur 50 % de Chelsea. Injustice. Comme c'était sans doute injuste de ne pas lui offrir le trophée de meilleur joueur de la Coupe du monde. Comme c'était sûrement injuste de ne pas le placer plus haut dans le classement du Ballon d'Or. Tout ça a finalement une explication très logique. Eden Hazard est simplement victime d'un " délit de sale club. " En restant à Chelsea, il se condamne lui-même à passer à côté de tous les gros prix. Meilleur joueur du championnat anglais, c'est très bien. Champion d'Angleterre, c'est prestigieux. Mais que valent ces récompenses par rapport à un Ballon d'Or ou une victoire en finale de la Ligue des Champions ? Il est coincé à Londres. Coincé dans un costume trop étroit pour son talent et son ambition. Toutes les rumeurs l'envoient au Real. Zizou serait occupé à lui préparer sa maison, à repeindre les châssis, à refaire les lits. Et il lui prépare accessoirement une place de titulaire dans l'équipe. Enfin. Déjà quand il était à Lille, on parlait de lui à Madrid. Zidane en rêvait déjà. Mais le Français n'était pas encore le coach de la Première. Aujourd'hui, tout est réuni. Si ça ne marche pas cette fois, on n'y comprendra plus rien. Il mérite beaucoup mieux qu'un palmarès franco-français et anglo-anglais. 112 C'est le numéro d'urgence. Mais pas que. C'est aussi le nombre de matches joués par Vertonghen avec les Diables. Dont 11 en phase finale de Coupes du monde. Ça a commencé en 2007. Avec Vandereycken sur le banc. Putain d'antiquité. Le Jan donne rarement l'impression qu'il s'éclate sur un terrain de foot. Il éclate seulement les mouvements d'en face. Efficacité totale. Quand ça se prolonge par une demi-finale de Ligue des Champions à 32 ans, c'est (peut-être) encore plus beau. Le coup de Phil On entend qu'il a le charisme d'une truite. Ou d'une moule. Bon, c'était déjà comme ça quand il jouait. Ce que le coach de Genk va retenir de cette saison ? Le titre de champion, peut-être. La conviction d'avoir fait mieux que son maître Preud'homme, sûrement. Il y a des coaches qui épatent dans un petit club puis se plantent dès qu'ils reçoivent leur première chance très haut. Style Vanhaezebrouck ou Maes. Clement a fait banco directement. Bitte ! La Chine, ça abîme, et tout ça. Tout dépend sans doute de la façon dont on gère son séjour. Là-bas, Witsel, conscient que le travail physique était insuffisant, se tapait des séances supplémentaires. C'est pour ça qu'il n'a jamais baissé de niveau avec les Diables. C'est pour ça qu'il a explosé direct à Dortmund. Tianjin et l'équipe belge l'ont offert au Borussia sur un plateau. S'il vous plaît. Bitte. Si les Jaunes sont champions, le Bayern regrettera de n'avoir pas plus insisté pour le rapatrier plus tôt. Soldes d'été Ça n'a pas toujours été simple pour lui à Tottenham à cause d'une sale blessure et d'une relation parfois compliquée avec Pochettino. Mais ça, c'était avant. Il est redevenu un des meilleurs défenseurs de la Premier League. Et donc, la direction a activé unilatéralement la clause de prolongation de son contrat, en début d'année. Mais il y a une clause de départ fixée à 28 millions. On dit là-bas que c'est un prix ridicule pour un joueur pareil. Du côté de la Juve, ils sont apparemment très chauds. Quelle malédiction ? Janvier 2019, apothéose d'une soirée plus flamande que jamais. Il devient le 65e Soulier d'Or de l'histoire. Son discours : " Je n'ai pas peur de connaître un creux comme la plupart des lauréats avant moi. Je n'ai pas peur d'un surplus de pression. Je vais rester le même joueur, continuer à jouer mon jeu. " Ils disent tous ça. Lui, il l'a fait. Il s'est maintenu à un haut niveau. Trop haut pour la Pro League ? " Je n'ai pas envie d'aller jouer le maintien en Espagne ou en Angleterre. " Très sage tout ça. Russia & Borussias Deux apparitions à la Coupe du mMonde, puis un temps de jeu conséquent avec les Diables, en Ligue des Nations ( remember ses deux buts inutiles lors de la soirée fiasco en Suisse) puis en qualifs pour l'EURO 2020. Le petit frère est devenu un vrai incontournable aux yeux de Martinez. En club, place maintenant aux choses très sérieuses. Il est définitivement trop bon pour le Borussia Mönchengladbach. On le cite au Bayern, mais surtout à l'autre Borussia, Dortmund. Idéal féminin En Belgique, en Bénéligue, en Allemagne, elle a tout gagné. Cette fille est une vraie armoire à trophées. Et aujourd'hui une figure de proue de Manchester City. Elle incarne la percée des RedFlames. Encore plus fort : elle est venue donner tout récemment le coup d'envoi de Standard - Genk, large sourire aux lèvres. Quelques dizaines d'heures après le dénouement tragique de City - Tottenham. Chapeau. 1 euro Johan Walem l'a fait : qualifier nos U21 pour le Championnat d'Europe. Cet été, en Italie, dans son pays d'adoption, et ça le titille encore plus. Croyez-le ou pas, la finale se jouera à Udine. Là où il a toute son histoire italienne. La motivazione è ottimale. Bon, même une demi serait déjà un très bon résultat. Synonyme de qualif pour les Jeux de Tokyo. 12 ans après Pékin et la naissance de la génération dorée des Diables. L'histoire est en marche. Simba C'est un des personnages du Roi Lion. C'est aussi le nom du club tanzanien où Samatta a fait ses débuts seniors. Un Tanzanien dans le championnat de Belgique ! C'est déjà sûr que le taureau de Genk va finir meilleur buteur du championnat - parce qu'il faut définitivement scinder les gars des PO1 et ceux qui se baladent en PO2 -. C'est peut-être déjà presque sûr aussi que la Belgique sera trop petite pour lui dès cet été.