Cécile Simeone, épouse de l'ex-gardien Dominique Casagrande et ex-présentatrice de la météo sur Canal +, va succéder à Marianne Mako et Sophie Thalmann pour présenter Téléfoot. Chez nous, le paysage audiovisuel footballistique se limite actuellement à la gent masculine. Ce qui ne veut pas dire qu'on ne souhaite pas le féminiser. Michel Lecomte ( RTBF) admet même que c'est l'un de ses objectifs pour 2...

Cécile Simeone, épouse de l'ex-gardien Dominique Casagrande et ex-présentatrice de la météo sur Canal +, va succéder à Marianne Mako et Sophie Thalmann pour présenter Téléfoot. Chez nous, le paysage audiovisuel footballistique se limite actuellement à la gent masculine. Ce qui ne veut pas dire qu'on ne souhaite pas le féminiser. Michel Lecomte ( RTBF) admet même que c'est l'un de ses objectifs pour 2004. " Je souhaite renforcer notre équipe par une présence féminine ", dit-il. " Je ne pense pas que l'on pourra engager quelqu'un à temps plein mais des piges sont envisageables ". Lecomte ne veut pas choisir entre le côté sois belle et tais-toi qui ne tient pas la distance et les décolletés plongeants de la RAI, qu'il juge trop racoleurs. " Nous cherchons quelqu'un qui allie présence à l'antenne et crédibilité journalistique. J'ai déjà rencontré des gens, essentiellement de l'extérieur, mais je n'ai pas encore trouvé le profil idéal. Il est vrai que nous n'avons pas encore fait de casting non plus car nous sommes encore un peu tôt dans la mise en place du plan Magellan ". Michel Lecomte ne cache pas qu'il aimerait une découverte plutôt que quelqu'un de déjà connu. " Je pense d'ailleurs que si un véritable profil connu se dégageait de la mêlée, il ne m'aurait pas échappé ", sourit-il. Une sportive wallonne de haut niveau en fin de carrière, à l'image de SabineAppelmans sur la VRT ? " Je me souviens qu'à une époque, la nageuse Yseult Gervy s'était montrée intéressée ", dit encore Michel Lecomte. Quoi qu'il en soit, la RTBF n'en serait pas à son coup d'essai en la matière puisque, en 1988 déjà, Soda avait présenté les J.O. avec Michel Lecomte. Un duo très réussi. Par la suite, il y eut aussi Maureen Dor et Gaëtan Vigneron (Barcelone '92), VéroniqueBarbier (Coupe du Monde '94) puis Ludivine Dedonder et Barbara Louys dans SakéSoirée. " J'attendais beaucoup de Ludivine mais nous avons peut-être commis une erreur en prenant deux filles ", ajoute encore Michel Lecomte. Sur RTL-TVI aussi, Laurent Haulotte songe à une présence féminine. " Cela se fait bien au JT, pourquoi pas au foot ? Mais je n'ai encore reçu aucune candidature ", précise-t-il. " Pour moi, le seul critère sera la compétence. Or, peu de femmes sont intéressées par le football ". Le chef des sports de l'avenue Ariane ne veut pas de regard décalé sur l'actualité sportive. " Pour moi, c'est cantonner encore un peu plus la femme dans son coin ", estime-t-il. " Cela me fait penser aux animaux de zoo. Je ne pense pas non plus qu'une femme doive servir à attirer un public plus féminin : c'est l'événement qui attire le téléspectateur, pas le présentateur " (P. Sintzen)