A l'époque, la Premier League découvrait les premiers bienfaits des droits TV avec Sky. Le président des Blackburn Rovers Jack Walker avait alors utilisé une bonne partie de sa fortune accumulée à Jersey pour offrir le premier titre en 120 ans aux fans de Ewood Park. Blackburn avait étonné le monde du football en payant un salaire de 14.000 euros par semaine au buteur Chris Sutton, acquis à Norwich. Mick McGuire, n° 1 de l'association des footballeurs professionnels (PFA) estime que le deal autour de Sutton est une étape décisive : on passait des footballeurs reconvertis après leur carrière en tenanciers de pub aux pros millionnaires, roulant en Bentley Continental et n'ayant plus de soucis à se faire pour leurs vieux jours.
...

A l'époque, la Premier League découvrait les premiers bienfaits des droits TV avec Sky. Le président des Blackburn Rovers Jack Walker avait alors utilisé une bonne partie de sa fortune accumulée à Jersey pour offrir le premier titre en 120 ans aux fans de Ewood Park. Blackburn avait étonné le monde du football en payant un salaire de 14.000 euros par semaine au buteur Chris Sutton, acquis à Norwich. Mick McGuire, n° 1 de l'association des footballeurs professionnels (PFA) estime que le deal autour de Sutton est une étape décisive : on passait des footballeurs reconvertis après leur carrière en tenanciers de pub aux pros millionnaires, roulant en Bentley Continental et n'ayant plus de soucis à se faire pour leurs vieux jours. " C'était une transaction incroyable ", se souvient McGuire. " Sutton n'avait que 21 ans et n'était pas international. C'était un montant fou. Ce fut le grand saut en avant pour les salaires des footballeurs ". L'été 2007 semble avoir été une répétition de ce scénario. Les clubs se sont réjouis d'un fabuleux accord TV alors que les joueurs et leurs agents se frottaient déjà les mains. Au moment du deal TV de 2001, Roy Keane s'est vu doubler son salaire à 75.000 euros par semaine à Manchester. Trois ans plus tard, Sol Campbell mit la barre à près du double : on estime qu'il gagnait plus de 144.000 euros par semaine à Arsenal. Cet été, il n'en a pas été autrement : une fois l'annonce du nouveau contrat TV, on a vu une hausse des dépenses en transferts. Les nouveaux propriétaires islandais du club londonien ont fait sauter la banque pour se payer Craig Bellamy (Liverpool) pour 10,8 millions, Scott Parker (Newcastle) pour 10,1 millions, Julien Faubert (Bordeaux) pour 8,8 millions, Kieron Dyer (Newcastle) pour 8,6 millions et Freddie Ljungberg (Arsenal) pour 4,3 millions. Les nouvelles arrivées incluent Giuseppe Rossi (Manchester United) pour 9,9 millions, Rio Mavuba (Bordeaux) pour 8,1 millions, Angel Lopez (Celta Vigo) pour 6 millions et Diego Lopez (Real Madrid) pour 6 millions. Villarreal a aussi acquis Jon Dahl Tomasson après l'avoir loué à Stuttgart. Gros effort pour le club de la ville portuaire anglaise. Sont arrivés : Sulley Muntari (Udinese) pour 10,1 millions, John Utaka (Rennes) pour 10,1 millions, David Nugent (Preston) pour 8,6 millions, Arnold Mvuemba (Rennes) pour 2,9 millions et Glen Johnson (Chelsea) pour 4,3 millions. Sans oublier Pape Bouba Diop (Fulham) qui a signé pour un montant supposé de 2,9 millions. Le plus gros achat fut celui de Diomansy Kamara (West Brom) pour 8,6 millions. Signèrent aussi : Steven Davis (Aston Villa) pour 5,8 millions, Hameur Bouazza (Watford) pour 5 millions, Paul Konchesky (West Ham) pour 4,8 millions, Chris Baird (Southampton) pour 4,3 millions, Lee Cook (QPR) pour 3,6 millions, David Healy (Leeds) pour 2,2 millions, Dejan Stefanovic (Portsmouth) pour 1,4 million et Aaron Hughes (Aston Villa) pour 1,4 million. Les nouvelles recrues romaines s'appellent Cicinho (Real Madrid, 8,9 millions), Juan (Bayer Leverkusen, 7,1 millions), Antunes (Pacos Ferreira, 5,8 millions), Ludovic Giuly (Barcelone, 3,2 millions), Mauro Esposito (Cagliari, 2 millions) et Ahmed Barruso (Rimini, 1,8 million). La Roma a aussi payé 7,5 millions à Lecce pour engager à titre définitif Mirko Vucinic. Les Magpies ont une fois de plus dépensé sans compter lors de la trêve estivale, avec les arrivées de Jose Enrique Sanchez (Villarreal) pour 9,4 millions, Alan Smith (Manchester United) pour 8,6 millions, Joey Barton (Manchester City) pour 8,4 millions, David Rozehnal (PSG, ex-Club Bruges) pour 4,2 millions, Abdoulaye Faye (Bolton) pour 2,9 millions et Habib Beye (Marseille) pour 2,9 millions. Les champions de France ont réalisé quatre transferts majeurs : Kader Keita (Lille) pour 18 millions, Fabio Grosso (Inter) pour 7,1 millions, Mathieu Bodmer (Lille) pour 6,5 millions et Anderson (Benfica) pour 4 millions. L'Inter, champion d'Italie, a acquis David Suazo (Cagliari) pour 13,9 millions, Christian Chivu (AS Rome) pour 13 millions et Nelson Rivas (River Plate) pour 7,5 millions. Les nouveaux joueurs sont Roberto Ayala (Villarreal) pour 6 millions et Javier Paredes (Getafe) pour 1,6 million. Saragosse a également entériné les transferts après location d' Andres D'Alessandro (Wolfsburg) et Carlos Diego (Real Madrid), pour 7,9 millions. La plus grosse dépense fut l'acquisition à titre définitif de Jonathan Woodgate (Real Madrid) pour 10,1 millions. Les autres nouveaux sont Mido (Tottenham) pour 8,6 millions, Gary O'Neil (Portsmouth) pour 7,2 millions, Luke Young (Charlton) pour 3,6 millions et Jeremie Aliadiere (Arsenal) pour 2,9 millions. Les Gunners semblent avoir dépensé encore davantage mais le club londonien n'a pas communiqué le prix de Lassana Diarra (Chelsea). Les autres achats importants : Eduardo da Silva (Dinamo Zagreb) pour 15 millions, Bakary Sagna (Auxerre) pour 8,9 millions, Lukasz Fabianski (Legia Varsovie) pour 4,3 millions et Havard Nordtveit (Haugesund) pour 2,9 millions. L'équipe de Peter van der Heyden a acquis énormément de nouveaux joueurs dont Grafite (Le Mans) pour 7,9 millions et Jan Simunek (Sparta Prague) pour 5 millions.