L'éclosion d' Anthony Vanden Borre à Anderlecht a fait souffler un nouveau vent de fraîcheur sur le football belge. En découvrant son sourire pétillant à Match 1, la plupart des observateurs auront sans doute fait le rapprochement avec Vincent Kompany. Pas seulement parce qu'il évolue lui aussi en défense mais à cause du métissage.
...

L'éclosion d' Anthony Vanden Borre à Anderlecht a fait souffler un nouveau vent de fraîcheur sur le football belge. En découvrant son sourire pétillant à Match 1, la plupart des observateurs auront sans doute fait le rapprochement avec Vincent Kompany. Pas seulement parce qu'il évolue lui aussi en défense mais à cause du métissage. Nos confrères de Het Nieuwsblad ont d'ailleurs remarqué qu'à l'instar de l'équipe de France, notre future sélection nationale pourrait bien être teintée de différentes couleurs. C'est non seulement les conséquences de la formation désormais plus poussée dans de nombreux clubs mais aussi le signe d'un pays qui, de par sa situation géographique, s'est longtemps voulu terre d'accueil et d'intégration. " Nous possédons en tout cas bien plus de jeunes talents maintenant qu'il y a quatre ou cinq ans ", dit MarcVan Geersom, responsable des équipes nationales belges de jeunes. Het Nieuwsblad est même allé plus loin en composant déjà l'équipe nationale de 2014. Parmi les sélectionnés, six ont du sang africain dans les veines. " Ils présentent une technique supérieure à la moyenne, peut-être parce qu'ils ont encore joué dans la rue ", dit Van Geersom. Voici la sélection de Het Nieuwsblad, des jeunes à qui on donne rendez-vous dans dix ans, sur les marches de la Place des Grands Hommes. Yves Makabu Ma-Kalambay (gardien, 18 ans, Chelsea) : formé à Anderlecht, a joué au PSV et s'entraîne avec le noyau A de Chelsea. A même été une fois sur le banc. Pourrait être le premier gardien noir des Diables Rouges. Anthony Vanden Borre (arrière droit, 16 ans, Anderlecht) : on l'a découvert contre Charleroi. Vincent Kompany (défenseur central, 17 ans, Anderlecht) : on ne le présente déjà plus. Nicolas Lombaerts (défenseur central, 18 ans, Club Brugeois) : un costaud qui évolue en Espoirs. Combine le football et des études de droit. Thomas Vermaelen (arrière gauche, 18 ans, Ajax) : fait partie du noyau A du club hollandais et a même disputé un match complet de championnat. Faris Haroun (médian, 18 ans, RC Genk) : médian polyvalent originaire du Tchad. A effectué ses débuts le mois dernier contre Mons et n'a plus quitté l'équipe. Floribert Ngalula (médian défensif, 16 ans, Manchester Utd) : il est le frère du médian anderlechtois Junior. Il évolue dans l'équipe des -17 du club anglais. Jonathan Blondel (médian offensif, 19 ans, Club Brugeois) : lui aussi est déjà connu. Il a percé à Mouscron, n'a pu confirmer à Tottenham (4 matches en 18 mois) mais est revenu à Bruges avec l'intention de confirmer, comme il le fit voici dix jours pour son premier match à Westerlo. Tom De Mul (extérieur droit, 17 ans, Ajax) : comme Vermaelen, fait partie du noyau A depuis cette saison. Koeman le décrit comme " le meilleur ailier droit de l'Ajax ". A joué deux fois une demi-heure, à la satisfaction générale. Jonathan Legear (attaquant, 16 ans, Anderlecht) : son transfert du Standard à Anderlecht fit couler des larmes à Sclessin. Il a le sens du but et pourrait bien être le prochain jeune à percer au Sporting. Christian Kabeya (ailier gauche, 16 ans, Aston Villa) : est passé l'an dernier de Mouscron à Aston Villa, où il évolue en -17 et parfois en -19 ans. A suivre aussi : Logan Bailly (gardien, 18 ans, Heusden-Zolder), Dieter Reynaert (gardien, 16 ans, Ajax), Jan Wuytens (défenseur, 19 ans, PSV), Sébastien Pocognoli (défenseur, 16 ans, RC Genk), Sepp De Roover (médian, 19 ans, PSV), Dickson Agyeman (médian, 18 ans, GBA), Michael Van Geele (médian, 18 ans, Middlesbrough), Rachid Tiberkanine (médian, 19 ans, Ajax), Daniel Guijo-Velasco (attaquant, 19 ans, PSV), Jonathan Wilmet (attaquant, 18 ans, Nottingham Forest), Alexis Kubilskis (attaquant, 18 ans, Nottingham Forest). (P. Sintzen)P.Sintzen