Stoffel Vandoorne a débuté en Formule 1 à Bahreïn en 2016, mais n'a pu convaincre les patrons de McLaren ces deux dernières saisons. Le Flandrien n'a jamais fait mieux qu'une septième place. Résultat, il a perdu son siège et s'est rabattu sur la Formule E, où il va piloter une Mercedes, une écurie qui effectuera ses débuts dans la série la saison prochaine. Lando Norris, son remplaçant chez McLaren, a fait bonne impression dès sa première année en F1, en obtenant deux sixièmes places. Il est actuellement 14e (sur vingt) au classement mondial.

Ce n'est pas une surprise. C'est un grand talent, qui a récolté trois titres en quatre ans, chaque fois lors de sa première saison, et qui l'année passée a été plus rapide que Vandoorne durant les essais libres sur le circuit de Spa-Francorchamps. En outre, il avait collé sur son bolide un lion flamand, en guise d'allusion à ses racines. Son père, Adam, rêvait d'une carrière en cyclisme et a déménagé en Flandre, où il a trouvé la femme de sa vie près de Saint-Nicolas. Cisca Wauman l'a ensuite suivi à Bristol, où il est devenu un homme d'affaires prospère, ce qui lui a permis de financer le coûteux loisir de Lando.

Lance Stroll a débuté il y a deux ans et est actuellement juste derrière Norris. Il répond donc moins aux attentes placées en lui. Lance est le fils d'un hommes d'affaires canadien Lawrence Stroll, collectionneur de modèles vintage de Ferrari et détenteur d'une fortune estimée à 2,3 milliards, et de Claire-Anne Callens, active dans la mode. Il a surpris dès sa première saison chez Williams en terminant troisième du GP d'Azerbaïdjan et douzième au classement mondial.

Après une deuxième saison médiocre, il vient de rejoindre le Racing Point, dont son père est copropriétaire. On lui a déjà souvent reproché de n'avoir un volant que grâce à son paternel, mais d'après le patron de l'écurie, Otmar Szafnauer, c'est excessif. " Lance est intelligent et terriblement rapide, mais il manque encore d'expérience. "

Stoffel Vandoorne a débuté en Formule 1 à Bahreïn en 2016, mais n'a pu convaincre les patrons de McLaren ces deux dernières saisons. Le Flandrien n'a jamais fait mieux qu'une septième place. Résultat, il a perdu son siège et s'est rabattu sur la Formule E, où il va piloter une Mercedes, une écurie qui effectuera ses débuts dans la série la saison prochaine. Lando Norris, son remplaçant chez McLaren, a fait bonne impression dès sa première année en F1, en obtenant deux sixièmes places. Il est actuellement 14e (sur vingt) au classement mondial. Ce n'est pas une surprise. C'est un grand talent, qui a récolté trois titres en quatre ans, chaque fois lors de sa première saison, et qui l'année passée a été plus rapide que Vandoorne durant les essais libres sur le circuit de Spa-Francorchamps. En outre, il avait collé sur son bolide un lion flamand, en guise d'allusion à ses racines. Son père, Adam, rêvait d'une carrière en cyclisme et a déménagé en Flandre, où il a trouvé la femme de sa vie près de Saint-Nicolas. Cisca Wauman l'a ensuite suivi à Bristol, où il est devenu un homme d'affaires prospère, ce qui lui a permis de financer le coûteux loisir de Lando. Lance Stroll a débuté il y a deux ans et est actuellement juste derrière Norris. Il répond donc moins aux attentes placées en lui. Lance est le fils d'un hommes d'affaires canadien Lawrence Stroll, collectionneur de modèles vintage de Ferrari et détenteur d'une fortune estimée à 2,3 milliards, et de Claire-Anne Callens, active dans la mode. Il a surpris dès sa première saison chez Williams en terminant troisième du GP d'Azerbaïdjan et douzième au classement mondial. Après une deuxième saison médiocre, il vient de rejoindre le Racing Point, dont son père est copropriétaire. On lui a déjà souvent reproché de n'avoir un volant que grâce à son paternel, mais d'après le patron de l'écurie, Otmar Szafnauer, c'est excessif. " Lance est intelligent et terriblement rapide, mais il manque encore d'expérience. "